Microsoft et la justice européenne

monopolyguy.jpg
Après neuf ans de tergiversations et des amendes pour violation des lois antitrust qui atteignaient le PNB d'un petit pays, Microsoft a finalement cédé aux exigences de l'Union Européenne en matière de libre concurrence qui exigeait depuis une Directive européenne de 2004 que le géant de Redmond fournisse son code à ses concurrents.

Une récente décision de justice européenne a en effet confirmé que l’Union Européenne était fondée à exiger que les entreprises leaders partagent leur propriété intellectuelle avec leurs concurrents pour rétablir le jeu concurrentiel.

Ballmer en personne est venu en Europe pour signer l’accord, qui prévoit qu’un développeur paiera une somme forfaitaire de 10.000 euros pour avoir accès aux protocoles serveurs de Microsoft. Et si ceux-ci sont utilisés dans un produit concurrent, Microsoft aura droit à 0,4% des ventes. Microsoft exigeait au départ 5,95%, ce qui démontre qu’ils avaient les mains liées dans cette affaire.

L’Union Européenne ne transige pas avec l’exercice de la concurrence, et on se demande qui pourrait bien être la prochaine cible de ces technocrates pas forcément tous technophiles. [NYT, Flickr]

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité