Scoop: les employés de Facebook espionnent les utilisateurs du site

A mort les espions!“Mon amie a reçu un appel de son ami à Facebook, demandant pourquoi elle n’arrêtait pas de regarder son profil”, rapporte à Valleywag une source interne d’une grande société IT concernée par l’invasion de la vie privée.

Ce qui laisse apparaître que les employés de Facebook peuvent consulter les profils de n’importe qui et ne se gênent pas pour le faire à leurs heures perdues pour en rire ensemble à la cafétéria. Mais ce qui est plus inquiétant est qu’ils vont aussi consulter quels profils les inscrits sont allés visiter, ce qui est une violation flagrante de la vie privée.Les employés de Facebook savent si vous avez une obsession particulière pour une ou un ancien camarade de classe. Les employés de Facebook savent si vous utilisez votre compte à la recherche de bons coups à forte poitrine. Au sein de la société cette violation de la vie privée est considérée comme une bonne chose et les employés s’amusent à longueur de journée à jouer au détective privé quand ils ont cinq minutes à perdre.

Facebook a déjà envoyé des lettres de menace à des blogs pour avoir publié des profils.

Le site ne permet pas aux utilisateurs d’espionner les autres utilisateurs. S’il existe bien une application externe permettant volontairement à vos visiteurs de savoir quels profils vous êtes allés visiter, aucune application n’autorise à aller espionner n’importe quel compte.

Si Facebook utilise les talents d’espionnage de ses employés pour détecter qui peut mettre en ligne des profils privés (comme dans le cas où le profil de Steve Ballmer avait été publié), ne violent-ils pas leurs propres termes de licence?

Les termes et conditions de Facebook ne précisent en aucun cas que les employés du site ont le droit à tout moment d’aller fouiller votre profil et vos activités. C’est une chose de pouvoir aller détecter celles et ceux qui violent les termes et conditions du site, mais la preuve est fournie que les employés s’amusent à aller fouiller les profils.

Et l’on parle d’une société dont les revenus projetés cette année pouraient atteindre 150 millions de dollars, une société qui vient de signer un accord publicitaire avec Microsoft pour 240 millions, ce qui n’est pas rien, on ne parle pas ici du loueur de vidéos du coin.

La vie privée de millions de gens est en jeu. Google promet clairement de ne pas fouiller les emails ni les termes de recherche avec autre chose que des robots, et même AOL a présenté des excuses pour avoir violé ses propres termes et conditions en publiant des résultats de recherche semi-anonymes.

Personne ne sait quoi d’autre les employés de Facebook peuvent encore aller fouiller. Lisent-ils vos messages? Connaissent-ils vos cadeaux privés? Qui peut le savoir? Franchement, qui le peut? Si vous avez des réponses, n’hésitez pas à nous les communiquer.

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité