Le teraoctet de mémoire dans un timbre poste bientôt en magasins

professorkozicki_250xGI.jpgDes scientifiques de l'Arizona University ont développé un procédé permettant la production de mémoires économes en énergie, à haute capacité et à moindre coût. Haute capacité voulant dire ici de l'ordre du teraoctet dans un timbre poste.La nouvelle technique fait bosser des particules de cuivre à l'échelle moléculaire. Le résultat est une technologie coûtant un dixième du prix des mémoires flash et 1000 fois plus efficace en termes de consommation d'énergie. Michael Kozicki (en photo), directeur de l'ASU Center for Applied Nanoionics, dont l'équipe est derrière ce développement, déclare:

« Les limitations actuelles en matière de stockage dans l’électronique portable pourraient disparaître. On pourra alors enregistrer tous les événements de notre vie en vidéo et les conserver ».

Le nouveau procédé, qui a été baptisé programmable metallization cell (PMC) pour « métalisation programmable de cellule », espère apporter beaucoup plus de stabilité qu’avec les mémoires flash actuelles. La technologie PMC crée des nanotubes d’atomes de cuivre qui stockent des 0 et des 1, contrairement aux technologies actuelles qui attribuent des quantités de charges électroniques.

La start-up qui a été créée pour développer la technologie commercialement, Axon technologies, s’est déjà attirée un intérêt considérable de la part de Micron Technology, Qimonda et Adesto. Le premier produit équipé de cette technologie devrait sortir dans 18 mois. Le Prof. Kozicki n’a pas l’air de beaucoup sourire sur cette photo, mais pourrait bien rire à pleins poumons dans un an et demi. [Wired]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. souhaiton surtout qu’il ce serve de cette technologie pour la RAM 5 térra par barrette de ram ce serait le top non :)

    Apres fo voir les taux de transfert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité