Le robot-bouc se goinfre de tickets perdants

Les joueurs malchanceux qui parient sur les courses de bateaux d'Edogawa Kyote à Tokyo ont désormais une solution originale pour se débarrasser de leurs tickets perdants.

Plutôt que d’en joncher le sol, ils peuvent les donner à manger à un robot-bouc.

Un capteur détecte dès qu’on insère un doigt un ticket dans la gueule du bouc, qui mort alors le ticket et l’avale goulument.

Supposé porter chance aux parieurs, le bouc robotisé ingère jusqu’à 500 tickets par jour.

Sans vouloir casser un mythe, si ce robot-bouc portait vraiment chance, il n’aurait pas à manger autant de tickets chaque jour. [asahi via pinktentacle]

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité