Le vin des martiens donne mal à la tête

red-wine_amines.jpgDes chimistes de l'université californienne de Berkely ont développé un appareil qui mesure les amines biogéniques dans le vin rouge, soupçonnées d'être la cause de ces maux de tête liés à l'ingestion de vin rouge ou blanc (en quantités raisonnables, s'entend).

Le détecteur est encore à l’état de prototype -il a la taille d’une mallette- mais n’a besoin que d’une goutte de vin pour déterminer s’il est susceptible de donner mal à la tête. On peut même imaginer qu’un jour les étiquettes des bouteilles indiqueront la teneur en amines biogéniques.

Les chercheurs espèrent miniaturiser leur appareil à la taille d’un PDA et ainsi pouvoir diffuser cette technologie dont l’utilité ne fera aucun doute à ceux qui souffrent de maux de tête lorsqu’ils dégustent du vin.

Il est amusant de noter que la technologie de détection d’amines a été développée initialement avec des fonds de la NASA pour trouver de la vie sur Mars. On pourra toujours se servir du détecteur pour tester le vin des petits hommes verts. [AP via Crave]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. je vois pas bien ce que vuet dire amine biogénique mais je peux vous dire que ce qui donne mal au crane dans du vin c’est tout le soufre qui y est ajouté.

    Pas besoin de test pour savoir si on va avoir mal au crane ou pas, il suffit d’éviter la piquette

  2. Le soufre (plus précisément le dioxide de soufre)se trouve dans le vin blanc, auquel il est ajouté pour stopper la fermentation. Un autre moyen étant de refroidir les cuves à quelques degrés, les exploitations qui disposent de bonnes installations de froid mettent 10 fois moins de SO2.

    Il est facile de détecter la présence trop importante de SO2 dans un vin blanc : une fois le verre servi, ne pas l’agiter et simplement respirer le vin ; si vous sentez une irritation, ne le buvez pas.

    Pour le vin rouge, c’est complètement autre chose. Et je parle en connaissance de cause : certains Chinon me donnent mal à la tête en quelques minutes et moins d’1/2 verre.

    Je pense que cette recherche et ces résultats peuvent être intéressants pour des personnes comme moi qui se demandent d’où vient cette « allergie » à certains vins qui sont pourtant loin d’être de la « piquette » et même parfois très réputés et appréciés des autres convives

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité