Radiohead défend ses fans

rainbow%242.jpg

Une étude récente menée par comScore indiquait que seulement 38% de ceux qui avaient téléchargé l’album In Rainbows l’avaient payé, suggérant que l’expérience de Radiohead visant à laisser les fans décider du prix de l’album était un échec.

Le groupe a réagi est qualifiant cette affirmation de « totalement inexacte », suggérant que les gars de chez comScore sont un ramassis d’abrutis. Un communiqué du groupe met les choses au point:

« En réponse aux chiffres purement spéculatifs annoncés dans la presse concernant le nombre de téléchargements et le prix payé pour l’album, le représentant du groupe voudrait rappeler à chacun que, du fait que l’album ne pouvait être téléchargé que depuis le site web du groupe, il est impossible pour des organisations extérieures de disposer de données exactes sur les ventes. »

Précision intéressante en effet. J’aimerais penser moi aussi que les fans de Radiohead ne sont finalement pas si radins. Mais ma question est: quand verrons-nous des chiffres officiels? [e-consultancy via Pocket-Lint]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Rien n’indique que ces 62% de « radins » n’ont pas tout simplement téléchargé l’album pour pouvoir l’ECOUTER et , éventuellement, décider ensuite de l’acheter.

    Quoi qu’il en soit un modèle comme ça est forcément bénéficiaire.

    Pour un CD vendu à la fnac à 10 euros:
    _ 50% vont au magasin
    _ 40% vont à la maison de disque, au transport et à la fabrication physique de l’objet
    _ 10% (1 ou 2 euros) vont à l’artiste.

    Pour un album vendu sur le net:
    _ 1% du prix va à la création et à l’entretien du site
    _ 99% vont à l’artiste

    Donc même si « seulement » 30% des internautes payent Radiohead (d’ailleur quel est le pourcentage de pirates pour un cd normal ?), ils gagnent largement plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité