Une arme laser sur un 747

Ceci est un laser de destruction, embarqué à bord d’un Boeing 747, et qui lui donne un petit air de clown avec son gros nez rond. Pas de quoi rigoler, pourtant, car cet aéronef de l’U.S. Air Force est une véritable arme de guerre, capable de détruire un missile ennemi en plein vol.

Capable de repérer et de détruire à des distances inavouables -et couvertes par le plus épais des secrets militaires-, le système utilise un système sophistiqué d’acquisition et de destruction de cible. Et nous qui croyions naïvement que le programme de laser « Star Wars » était mort et enterré dans les archives du Pentagone. Pas vraiment le cas, on dirait.

Découvrez d’autres photos du précurseur des chasseurs T après le saut. Et courez reprendre l’entrainement. [Tech E Blog]
5791-450x-airborne_1 5792-450x-airborne_3 5794-450x-airborne_4 5795-450x-airborne_8

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Héhé, c’est du pipo !
    Il y a justement un article sur le science et vie du mois dernier.

    Ils expliquent que oui, c’est possible (et même de détruire des cibles au sol), mais….

    Il faut une tel quantité d’énergie que seul un avion volant à mac 20 pourrait le faire (car il s’agit de récupérer l’énergie du réacteur de l’avion).
    Donc forcement, là dessus on bloque.

    Mais sinon, ils révèlent aussi que ça fait un bail que les usa travaillent (ou fantasment c’est vous qui voyez) sur de tels projets…..

  2. Surtout que ça prend du temps de le détruire sur la vidép, et pendant tout ce temps le boeing, fait du sur place wow! c’est un 747 hélicoptère!

  3. La vitesse de la lumière c’est 300000 km/s alors on s’en fiche de la vitesse du Boeing…
    Quand aux puissances nécessaires, les lasers ont faits de tels progrès que je ne serais pas catégorique.

  4. Je rejoins le commentaire de ChrisMtp, et confirme les progrès réalisés sur les armes énergétiques.

    Il y a deux mois ce canon laser à réussit à trouer le toit d’un hummer ciblé roulant à pleine vitesse et à détruit 5 autres cibles mouvantes au sol d’un m².

    Les distances d’acquisition et donc de destruction sont bien sur classées secret défense.
    Et n’en déplaisent aux incrédules compulsifs, oui les mssiles sont « lents » en vol par rapport à un tel système.

    Ce système existe depuis de nombreuses années embarqués sur des véhicules légèrement blindées pour détruire les drones à partir du sol, les russes sont d’ailleurs parfaitement équipés (avec une légère avance).

    Un ex-militaire passioné vous salue bien bas, et vous encourage à être toujours aussi incrédule, vaut mieux cela que le contraire. Mais là, en l’occurence, c’est vrai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité