Atterrissage en pente raide

 


Eric Feron est ingénieur aérospatial l’université technologique de Georgia, et il a une vision: celle d’aéronefs capables d’atterrir sur une pente de n’importe quel angle. Je suis certain qu’il existe une douzaine de bonnes raisons pour cela, mais j’en connais surtout une: la possibilité de fabriquer un spidercopter capable de se poser sur n’importe quel mur.

Actuellement, seuls quelques hélicoptères parviennent à se poser sur des pentes de l’ordre de 20 degrés. Mais le modèle autonome de Feron est capable de se poser sur des pentes à 60 degrés.Et c’est un véritable exploit. Feron et son collègue Selcuk Bayraktar utilisent des caméras pour suivre l’évolution du vol et ont développé un modèle informatique pour permettra au robot volant de se poser tout seul.

Bon, d’accord, ces gars utilisent du Velcro pour maintenir l’aéronef une fois posé, mais l’exploit réside surtout dans le fait de réussir à faire atterrir le drone sur une pareille pente avec un posé coordonné de tous les patins. Et si jamais il n’y parvient pas, il se reprend tout seul et recommence.

Feron explique que le Velcro est une solution temporaire: il prévoit de renverser les rotors pour plaquer le drone sur le plan incliné. Il pourrait peut-être même imaginer un système de griffes capables de se planter dans n’importe quelle surface, comme Wolverine? Il faut juste espérer que les militaires ne s’intéressent pas de trop près aux recherches de ce talentueux ingénieur: ça nous permettra peut-être d’avoir un jouet qui fait des trous dans les murs avec ses griffes d’ici un Noël ou deux. [New Scientist]

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité