Petits réacteurs nucléaires urbains

outtake-112107-nuke.jpgDe la taille d'un jacuzzi, ce petit réacteur nucléaire est en cours de développement chez Hyperion Power Generation.

Il pourrait être scellé dans un coffrage béton dans le sol et alimenter 25.000 foyers pendant 5 ans sans nécessiter aucune maintenance.

La réaction chimique interne produit 27 mégawatts d’énergie thermique qui alimente ainsi une turbine à vapeur pour produire de l’électricité.

C’est une sorte de batterie nucléaire, dont on se demande si le développement est vraiment une bonne idée pour notre avenir… mais sans doute un bon moyen de faire des grillades bien rôties. [hyperion via sfreporter]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Il n’y a pas de réaction chimique.
    Cette technique qui consiste à récupérer la chaleur produite par la radioactivité de l’uranium dans une enceinte confinée avec un échangeur date des années 60 et a été utilisée dans des sondes spatiales et des micro générateurs pour pacemaker.
    Pas de danger tant que quelqu’un ne s’amuse pas à coller un pain d’un ou deux kilos de semtex contre le réacteur !!!

  2. Félicitation pour cette brillante aplication, nous avons toujours été sous l’amprise du pétrol, dans le transport pour les particuliés. Ici au Québec nous avons de grandes ouvertures pour ce qui produit de l’énergie. Notre électricité est nationalisé. Nos gouvernements protègent les pétrolières en récuperant des taxes pour les coffres de l’état. Quel idée de génie de penser avoir ma propre central électrque et que je vais devoir vendre mes surplus à Hydro Québec.

    merci Claude Beaudry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité