L’OLPC ne fait plus l’unanimité

jot1.jpg
Joy of Tech se lance à son tour dans la critique de l'OLPC. Plutôt que de s'attaquer aux retards des applications prévues sur le support, c'est le hardware et le concept qui sont critiqués au travers de 2 vignettes BD.[Joy of Tech via All Things D]

jot2.jpg

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Pour Fµgµ :

    Vignette 1 :
    Mon dieu ! quelles conditions déplorables.
    Ces enfants n’ont pas d’ordinateurs. Je dois faire quelque chose.

    Vignette 2 (de haut en bas et de gauche à droite) :
    (Un an après)
    – Ahhh ! beaucoup mieux !
    – Encore… une… partie…
    – Monsieur ! il me faut plus de puissance !
    – T’as juste à cliquer là ! t’es un foutu noob !
    – Comment puis-je mater sur YouTube avec cette connexion de merde ?
    – Fous moi la paix ! je chatte !
    – * Je suis en train de faire fortune en retirant mon haut devant ma webcam *

  2. @Tuttle : Si ta question s’adresse à nous (donc à moi :)) je prends l’OLPC (qu’est ce que je ferais d’un sac de riz…)
    Si ta question s’adresse aux personnes concernées par l’OLPC je t’invite à parcourir le Web et à regarder les milliers de ligne d’argumentation qui explique que l’assisstanat des pays n’est pas une solution à long terme et que leur permettre d’accéder à l’outil informatique n’empêche pas, par ailleurs, de leur apporter un support financier, alimentaire…

  3. Pierrot tu as vu juste, l’un des point les plus épineux de l’humanitaire (hormis le fait que les dons ont la facheuse tendance de se perdre dans la nature) est que assister betement n’est peut être pas la solution.

    Un hippie célèbre a dit il y a deux milles ans « offre un poisson et tu pourras nourrir un homme une journée, apprends lui à pêcher et il pourra se nourrir toute sa vie ». D’une certaine manière on pourrait appliquer cette parabole à notre époque.

    Il serait peut être mieux pour les pays du tiers monde de s’aider eux mêmes,ça passerait par produire les denrées dans les pays concernés et non dans les pays riches. C’est une aide, il y a moins de logistique, et ça dynamise leur économie, c’est presque aussi important que l’aide en elle même.
    Mais faut pas se voiler la face, plutôt que de notre charité, ils ont surtout besoin que les pays développés arretent de les spollier de leurs ressources, d’exploiter leur main d’oeuvre bon marché et docile. Mais ça veut dire montée des prix des biens de consommations, moins de cadeaux à noel, et ça le consommateur ne veut pas en entendre parler >

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité