Du caca pour éclairer les rues en Inde

Oui vous avez bien lu : les lumières des rues de la ville indienne Thiruneermalai sont alimentées au curry digéré. Comme le National Geographic le décrit, les déchets humains d’un quartier sont récupérés dans un silo, où le méthane dégagé par la décomposition est utilisé pour alimenter un générateur. Le biogaz produit génère 3000 watts d’électricité chaque jour, c’est suffisant pour éclairer les rues de la ville toute la nuit. Avec ça pas de souci de météo : manque de vent, de soleil pour alimenter les éoliennes et cellules photovoltaïques. Un ami affirme être allé dans ce village et me dit que ça ne sent pas mauvais. Mais peut-on le croire ? Il est connu pour dégager pas mal de méthane chaque jour.  

[National Geographic]

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité