Ambilight 2, le rétro-éclairage au service de l’image

Voilà donc un nouveau test, sollicité par Philips ! A cette occasion, nous étions invités dans un hôtel du 16ème arrondissement de Paris. Un lieu en parfaite adéquation avec le produit du jour : le téléviseur haut de gamme Ambilight 2 du constructeur néerlandais Philips.

 

La télévision testée par Gizmodo répond au « doux » nom de code : 37PFL9642D. Il s’agit de la référence technique de cet écran LCD rétro-éclairé de 37 pouces, dans les faits l’on peut simplement l’appeler Ambilight 2.

Les premières sensations

Dès que l’on s’approche de cet écran –le modèle testé était d’un noir très brillant – l’on est séduit par les finitions, bien entendu il faut être sensible au look très moderne de la bête qui est parfaitement à sa place dans cet hôtel dont le dicton pourrait être luxe, design et originalité… Les lignes sont fluides et les angles doux et la télé semble flotter, une sensation qui s’explique par la présence d’une bande métallique en guise d’encadrement. On ne remarque absolument pas le dispositif lumineux, qui lorsqu’il est éteint n’impacte pas l’aspect général de l’écran. En mode veille, le poste est très silencieux, l’allumage demande quelques secondes.

Ensuite, la TV est légère, imaginez qu’elle ne pèse que 26 KG ! une fois qu’elle est bien encastrée sur son socle assorti, on peut la faire pivoter très facilement, ce qui simplifie l’accès aux deux petites entrées HDMI qui sinon seraient un peu difficile à atteindre, à mon goût. Sur la gauche de l’écran, Philips a placé un port USB 2.0, pratique pour visionner ses photos, les partager avec des amis ou encore s’écouter de la musique.

Comme vous le voyez, ce produit ne manque pas de charme. Mais l’on peut résumer toutes ces qualités en deux mots : Ambiance et Lumière. Une magie « toute versaillaise » qui s’opère grâce à un double système de retro-éclairage sur les côtés gauche et droit de l’écran. Particularité de cette technologie, l’éclairage intelligent. Si la fonction éclairage dynamique est sélectionnée, la lumière utilisée change en fonction des scènes.

Précisons également qu’en cliquant sur le bouton mode (tout en bas de la télécommande, l’utilisateur a le choix, selon son humeur du jour ou du soir, entre plusieurs ambiances « Couleur, Décontracté, Moyen ou Dynamique »).Une fonctionnalité franchement ludique qui pourrait presque vous détourner du film…

Globalement, la télécommande est bien réalisée, elle est légère, fine et ergonomique. Enfin, un petit panneau de contrôle manuel a été positionné sur le côté droit de l’écran. Le menu est également bien pensé et le système de navigation est rapide. L’affichage du réglage du volume est vertical, ce qui est plutôt original.

Les variations de couleur et d’intensité en fonction de l’image procurent au départ un effet un peu curieux. Il faut que l’oeil s’habitue à ce nouvel exercice. Mais une fois ce petit temps d’adaptation terminé, l’on est littéralement happé par l’image. En réalité, l’on a plus besoin de la lumière d’appoint conseillée par tous les constructeurs, Ambilight se charge de cette tâche… Voilà donc le principal atout de cette télévision, la projection simultanée des images donne réellement une nouvelle dimension au visionnage d’un film.

Et ce n’est pas si étonnant. Car la lumière est la matière première du cinéma et de la photographie. Et ce ne sont pas les frères Lumière, inventeurs du cinématographe, qui diront le contraire.

La dynamique son/image/couleur

Dommage, mais Philips n’avait pas installé de kit surround ou de caisson de basse. Conséquence la sensation sonore n’était peut-être pas optimale lors de ce test, cependant la qualité sonore par défaut de l’écran est suffisante. Malgré tout, quitte à investir 2.000 euros dans un écran haut de gamme, je recommande l’achat en complément d’un dispositif d’amplification pour définitivement transformer son salon en « Home Cinéma ». Philips propose d’ailleurs des ensembles adaptés au design de l’Ambilight.

Interrogé, le fabricant détaille le fonctionnement dynamique de cet équipement :  » Ambilight est au coeur de la technologie du traitement de l’image : le logiciel analyse les zones de l’image numérique, mesure la couleur dominante et l’adapte aux LED restituant ainsi l’effet Ambilight. »

Imaginons par exemple une scène d’incendie, la lumière projetée à l’arrière de l’écran va être de couleur flamme, si le personnage principal se retrouve plongé dans de l’eau glacée l’ambiance de la pièce va virer au bleu, et ainsi de suite. Même les voisins, doivent en prendre plein « les mirettes. » Autant dire tout de suite aux fans de Star Wars, que lors du visionnage de la trilogie en HD, l’espace de projection se transforme rapidement en un haut lieu de lutte contre l’empire.

Philips explique :  » Le développement de la technologie LED en éclairage permet de réduire considérablement la consommation électrique. Cette dernière est d’environ 8W par canal . »

Pour ce qui est des formats audio supportés le constructeur indique qu’Ambilight 2 supporte : AC3, AC3+, HEAAC, MPEG Audio.

Le concept Ambilight

Difficile de parler de ce test sans parler techno. Après une rapide enquête, j’ai remarqué que le concept n’était pas nouveau. Dés 2003, année de lancement de la première Ambilight, le fabricant décide d’intégrer cette nouvelle technologie à son catalogue. Ambilight venait de naître.

La première version utilisait alors la technologie CCFL (ndlr : Lampes Fluo-compactes). Puis, en 2005, Philips lance Ambilight 3 canaux, suivi de 4 canaux en 2006 (Ambilight Surround). A l’époque, cet écran surfait sur la mode des néons multicolores intégrés dans les ordinateurs très personnalisés des « Geeks de l’avenue Montgallet… »

Ambilight 2 : la technologie LED.

En 2007, avec l’avènement et la démocratisation de la technologie LED -qui offre une meilleure saturation et une meilleure fluidité des couleurs avec moins de consommation- Philips a décidé d’intégrer ces diodes électroluminescentes à la gamme de produits Ambilight 2. Et à mon avis Philips a eu raison de prendre ce virage d’autant que le LED, est une technologie verte. Ces diodes sont devenues incontournables dans des domaines comme la décoration, le design, l’affichage, l’automobile, l’éclairage, la photographie.

Dans l’emballage :

-Télécommande et piles
-Manuel Utilisateur
-Guide de démarrage
-Cordon d’alimentation et câble d’antenne
-Support de table pivotant
-Compatible montage mural VESA : 600x400mm

note sur l’installation : lors de la première installation il faut choisir la langue de l’écran, une fois l’antenne branchée l’écran procède automatiquement à la recherche des chaînes

Les spécificités Techniques de la Philips Ambilight 37PFL9642D :

-Ecran LCD WXGA de 37 pouces « Full HD » 1920 x 1080p
-TNT + MPEG 4 HD
-Perfect Pixel HD Engine
-100 Hz Clear LCD avec temps de réponse de 3 ms
-Ambilight 2
-2 entrées HDMI
-2 ports péritels
-Connexion PC : HDMI (DVI) /S-Video.
-Connexions multimédias : USB 2.0 (coté gauche de l’écran)

Puissance et Dimensions :

-Secteur : 220- 240Vc.a. +/- 10%
-Consommation : 241 W
-Consommation en veille : 0,8 W
-Dimension du produit (L x H x P), base exclue : 950 x 612 x 125 mm
-Poids : 26kg

Image/Affichage :

-Format : 16:9
-Diagonale écran :LCD :37″/94 cm
-Résolution écran :1920x1080p
-Luminosité : 550 cd/m2
-Niveau de Contraste (standard): 1200:1
-Contraste écran dynamique : 8000:1
-Temps de réponse (standard) : 3ms (équiv BEW)
-Angle de visualisation : 176°(H) 176°(V)

Son :

-Puissance de sortie (RMS) :2x8W
-Système audio : BBE/Virtual Dolby Digital

Réseau de Distribution et prix :

Ce produit est disponible dans la plupart des enseignes spécialisées (FNAC, Darty, Magma,…). Le prix du 37PFL9642D est légèrement inférieur à 2,000 Euros, « prix généralement constaté ».

Voir aussi la vidéo découverte de l’ambilight 2 de Philips

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Et apres on parle de eco-participation 😀 l environnement n est pas pret de s en sortir avec ce style de materiel qui consomme enromeent et qui ce permet en plus d en rajouter avec les lampes en plus …

    -1 pour les colo de philips, meme si l écologie gave des fois, il ne faut pas abusé quand meme, un minimum de bon sens aiderais un peu!

  2. franchement je comprends plus du tout l’intêret de ce type d’écran.

    Moi j’ai un vidéo projecteur, je peux regarder tous en full HD de jour comme de nuit, j’ai deux metres d’image. C’est juste totalement imbattable et niveau ambiance lumineuse, tu n’as pas besoin de led merdiques à l’arrière, c’est toute la pièce qui prend l’ambiance.

  3. Je pense que ce genre d’écran, c’est bien seulement s’il est accroché au mur..
    Car là sur le pied on doit pas trop ressentir l’effet des leds..

  4. mais bon, vu qu’ici on est principalement tous des geeks, les autres mortels n’en savent encore rien de l’ambilight 2, donc pub ou pas pub, ça n’aura pas beaucoup d’impact pour philips.

  5. On pourra souligner son fantastique angle de vision réel, d’environ 2°, ce qui fait que si vous êtes en face, les quatre bords sont bleu ciel. Le centre quant à lui est presque noir, c’est déjà ça.
    Quant aux loupiotes, c’est pas mal si vous n’aimez pas le cinéma.
    Ah, j’allais oublier, le 100Hz permet de redonner à tous ces chefs d’œuvre du cinéma que vous possédez le charme inimitable de votre caméscope DV de 1998, avec ses 60 images par seconde. Idéal là encore si vous n’aimez pas le cinéma. À noter toutefois que malgré tout, si vous avez un tant soit peu de respect pour le travail des artisans du septième art, cette option est elle aussi désactivable.

    Sinon, c’est bien, il a un pied rotatif.

  6. Euh, sachant qu’il ont sorti Aurea ou meme le cadre profite de « l’ambilight », c’est un peu poussé ce publi reportage.

    Ambilight va tomber dans le domaine public, ils sortent Aurea , tres interessante technologie mais aussi tres (trop) chere, puis invite un blog technologique pour faire leur pub pour un Ambilight 2 deja dépassé…

    mouais…

    @bobleflambeur

    tout le monde ne peut pas bénéficier de la surface d’affichage de 2m dans son salon, et de plus le prix d’un appareil de qualité et la fréquance de rachat des lampes n’en rien en commun avec un bon LCD niveau rapport qualité prix.

  7. En ce qui concerne Aurea …
    Aurea ne remplace pas Ambilight 2.
    La gamme Ambilight est composée d’Ambilight 2, 3 côtés et 4 côtés avec l’Aurea.
    Chaque consommateur trouve et se crée sa propre expérience utilisateur…
    Cette variété de gamme Ambilight sera à l’identique en 2008 et l’Aurea ne remplace en rien l’Ambilight 2 et 3 côtés.
    Plus d’informations sur le site: http://www.flattv.ce.philips.com/fr/fr/ambilight/discover.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité