GPS, Galileo, maintenant GLONASS…

?Les russes ont achevé GLONASS, qui signifie "Vodka sans gueule de bois" ou "Système de navigation planétaire par satellite". Ce projet militaire a démarré dans les années 70 en réponse au GPS américain, avant de languir dans les limbes du communisme à la soviet disparu et avant que l'ex-KGB Vladimir Putin décide de lui redonner un second souffle. Les trois derniers satellites ont été lancés hier et le réseau sera totalement opérationnel en 2009.Les russes emploieront GLONASS en plus du réseau GPS, juste au cas où le Pentagone ne décide de fermer quelques endroits de la planète, comme en Irak. Pas de Galileo? Prochainement sur Gizmodo: le lancement de "long voyage dans les airs avec mon frère", le GPS chinois. Il y aura bientôt autant de systèmes de navigation que de formats vidéos. [Reuters]

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité