La fausse pub iPhone de David Lynch


J'ai toujours pensé que regarder des films sur un minuscule écran portable confinait au ridicule. Et David Lynch partage visiblement mon avis: le réalisateur déjanté (de Mulholland Drive, Lost Highway ou Twin Peaks) a donc choisi de le dire haut et fort dans cette fausse pub pour l'iPhone. Attention, il dit même un gros mot. [via Cult of Mac]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. on achette pas un i-phone ou autre lecteur portable pour regarder des film dessus en priorité.
    mais pour pouvoir regarder des film quand on a rien d’autre pour le faire.

    be rational 😉

  2. je comprend pas ce qu’ils peuvent tousse avoir contre l’iphone, il s’agit d’un produit comme un autre si vous aimé./ pas vous achetez pas.

    Quand o fait qu’il sont réalisateur, que dirait il si toutes les personnes qui n’aime pas ses films faisait parail un monsieur fucking

  3. Ce n’est pas si ridicule que ça dans l’absolue, tout dépend en réalité de la définition de l’écran. Je ne crois pas dire de bétise en disant qu’un iphone à une résolution native de 480×320, c’est une résolution qui est à la moitier d’un DVD. Or certe, c’est encore un peu petit, mais quand on sait qu’on hésite pas à gonfler ces même dvd sur des écrans de 40″, alors finalement, ce n’est pas si ridicule de regarder un film sur un appareil mobile et de profiter au mieux de la définition d’une image.

    C’est la résolution qui est importante, pas la taille de l’écran.

  4. ton commentaire est à pleurer Goldy. Pousse ton analyse à l’extreme…

    Que préferes tu? Regarer Star War en HD (1900×1200) sur un écran d’un pouce (3cm) ou un film LowD (640×480) sur un écran géant?

    Tout dépend de l’usage! Mais un cinéaste a bien raison de nous dire que pour profiter vraiment d’un film… il faut le voir au cinéma!

  5. alors moi j’ai un iphone… et je regarde des films sur mon iphone…

    et bien vous pouvez dire ce que vous voulez sur la taille de l’écran, mais j’adore regarder des films dessus quand je suis dans le metro ou que je n’ai rien à faire.

    Vous me croirez ou pas, mais l’immersion est beaucoup plus importante qu’on ne le croit…

    J’ai pu voir sur mon iphone des détails et des choses que j’avais manqué sur grand écran. Pourquoi? Casque sur les oreilles, vous vous concentrez sur le film, vous regardez votre mini écran et vous voyez tout…

    bien sur cela n’a rien a voir d’aller voir un film sur cinema … deux choses differentes, 2 façons de voir les films…

    c’est complémentaire…

  6. Un telephone avec ecran c’est sa télé qu’on amene partout. Comme disait l’autre la télé c’est juste un tuyau dans lequel on met des trucs. si aujourd’hui on se contente d’avoir dix minutes dans le métro pour mater un film c’est que le cinema se résume à une pub ou a un clip video. L’ambition de mr lynch va bien au dela et je comprends qu’il puisse s’indigner du sort qu’on réserve aux oeuvres cinématographiques en tant que personne qui vit et pense le cinéma. Une oeuvre de leonard de vinci en timbre poste sa ne fait jamais que fonctionner la poste et envoyer des lettres. Sa ne fait pas voyager et encore moins comprendre ou aimer le travail de l’artiste…
    Le cinema c’est autre chose que de faire fonctionner des jouets et de faire tourner de grosses entreprises qui se contentent d’alimenter leurs tuyaux meme si aujourd’hui sa en prend le chemin.
    Par exemple de voir l’excellent « breakingnews » de johnni to au cinéma c’est aussi bien se régaler d’un trés bon film d’action d’une rare qualité de réalisation que de réfléchir aussi sur l’influence des médias et des tuyaux en question sur notre monde moderme. Je crois pas que le revoir sur un ipod – meme si j’avoue n’avoir pas eu l’occasion de le faire – aura jamais les memes effets.
    A bon entendeur

  7. Pour réagir encore sur quelques réflexions qui ont été émises. La premiere : sur lynch qui fait sa pub. C’est un peu court. D’abord parceque Je doute qu’il en soit la : c’est un gand à hollywood, Lynch, et il n’a besoin d’aucune pub.
    Ensuite parcequ’il a déja réaliser des pubs par le passé, que dans son oeuvre on en retrouve souvent l’esthetisme et certains mécanismes réutiliser à sa façon, que c’est également un artiste multimedia et un réalisateur de court métrage et que donc il ne fait pas de doute qu’il fera parti des gens qui tenteront de se réapproprier d’une maniere ou d’une autre ce type de support qu’est en passe de devenir l’iphone. D’ailleurs tous sa correspond avec une greve des auteurs à hollywood sur les droits d’auteurs. Eux s’inquietent certainement de la dimension financiere que va prendre ce genre de produit et des répercussions que sa va engendrer sur leur role à eux. Ils veulent aussi leur part du progrés technique. Je crois que mr lynch à l’avantage d’etre au dessus de tout sa.
    Bien sur tous sa c’est américain et sa parle de « beefsteak ». Mais quand un cinéaste comme lui essai de dire quelque chose sur un produit tel que l’iphone je doute pas qu’il essaie de nous alerter sur un changement formel et structurel de son métier et la façon dont il s’en indigne doit attirer notre attention. Pourquoi ? Parceque si Alain Prost nous avait dit que sur la classe A de chez Mercedes il émet des doutes de fiabilté, évidement je sais qu’en l’écoutant je ne deviendrais pas pilote de formule 1 mais je vais quand meme tendre une oreille s’il essaie de me dire que ce type de véhicule, à l’heure actuelle ne tient pas la route (meme si et je le sais Alain Prost ne travaille pas pour mercedes ce qui pourrait m’amener à penser sur ces mauvaises intentions en travaillant pour un autre). Le plus grave finalement, justement, c’est qu’il ne l’ait jamais fait.
    David lynch participe à un débat sur quelque chose qui va certainement boulverser une profession et peut etre tout un systeme de production. Mais là ce qui nous interesse c’est l’interet que lui porte à son tavail en tant qu’artiste (alors qu’on saura jamais ce qui aura manqué à prost pour que sa propre écurie fonctionne. Mais sa c’est encore une autre discussion) et le regard qu’il porte sur ce qui est en train de se passer actuellement dans ce domaine.
    On ne peut donc décemment pas lui refuserde participer à ce débat et de façon lapidaire le dénoncer de faire sa pub quand quelqu’un comme lui appartenant à ce monde là est en train d’en parler des profondes mutations….
    Sa limite toute réfléxion sur le sujet.

  8. Enfin à ceux qui croit que regarder un film casque sur les oreilles le nez sur l’écran pourquoi pas (tant qu’on y est) au fond d’un placard, pour parler un peu de l’iphone lui meme posez vous la question de savoir si c’est un vrai progrés humain et si sa vaut la peine d’etre partager par tous.
    Parceque c’est à sa aussi que sert le cinema : un reve éveillé partagé par une meme salle et je dois dire que je n’ai aucune difficulté, personellement, à me concentrer sur le son et l’image quand elle est sur un grand écran avec un son dolby surround. Je concede que l’attention portée n’est sans doute pas la meme (depuis le fond du placard) mais les gars demandez vous quand meme si vous ne confondez pas des fois concentration et autisme.
    Je crois que j’ai fait le tour des remarques en bois, rébarbatives que vous nous avez assignées et répetées de longue et qui ne sont ni plus ni moins que des arguments commerciaux que vous avez bien appris puisqu’ils sont pas plus long que la taille de vos écouteurs ni plus épais qu’une brochure marketing d’apple que vous rabbachez de longue, finalement, pour vous confirmer vos expériences aprés achat et dont vous accusez en plus david Lynch d’en faire lui l’exploitation pour son propre compte.
    Chapeau la fabrique du conformisme.
    J’en arreterais donc là et siouplé (comme on dit) réecoutez autant de fois que vous avez vu la pub iphone (sivous en avez le courage) le message de mr lynch. Aprés quoi….
    …….
    A bon entendeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité