Un cimetière à téléphones portables

13cell6001.jpg
Les portes du CES 2008 se sont refermées depuis peu, et nous allons voir la cohorte de gadgets présentés en avant-première lors du salon envahir les magasins et les boutiques en ligne, nous poussant à une consommation effrénée d'appareils électroniques de toute sortes.

Cette photo publiée par le New York Times donne à réfléchir sur la rapide obsolescence de nos compagnons numériques. Le cliché un peu déprimant a été pris dans l’usine Umicore d’Hilliard, dans l’Ohio, qui recycle les téléphones portables usagés.

L’article souligne que les téléphones portables font partie des déchets électroniques les plus riches en métaux précieux, essentiellement de l’or. Dans cet état, la valeur d’un téléphone portable est de l’ordre d’un dollar. Alors, quand vous pensez au prix que vous avez payé votre téléphone quelques mois auparavant, c’est encore plus déprimant. [nyt via textually]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. euhh c’est un peu comme The Phone House qui récupère votre ancien portable pour 30€ lors d’un achat pour le recycler … je comprend pas votre réaction de « je vous débarrasse »

  2. oui second degré mais bon j ai collègue qui une fois sont tel acheter ma confier qui avait eu une reduc de 30 € sont ancien htc quand je lui est dits que je lui aurait racheter le double pour le débarrasser ^^

  3. je suis désolé deadbull mais ce que tu as ecris n’a pas de sens !!! essaye de te relir pour voir et decrypte tout ca s’il te plait….allez encore un petit effort pour rentrer dans la communauté des posts lisible par le plus grand nombre, ou alors c’est un message codé qui s’addresse a quelqu’un en particulier ? le FBI??? CIA???

  4. Cette photo donne à réfléchir : valable pour les gadgets électronique mais pour aussi pour toutes sortes de produits manufacturés vendus bien cher aux con-sommateurs piégés par les sirènes de la publicité, l’une des armes les plus efficaces des sociétés multinationales et du capitalisme pour écouler ses productions et faire le bonheur d’un petit nombre d’individus au détriment du plus grand.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité