La MPAA fait son mea culpa

mpaalogo.jpgLa MPAA avait crié partout que 44% des téléchargements illégaux de films était le fait d'étudiants.

Et le gouvernement américain s’était basé sur ces chiffres pour faire passer plusieurs lois visant à surveiller les jeunes neveux de l’Oncle Sam.

Le seul problème, c’est que l’étude comportait un biais majeur, et le vrai chiffre est de l’ordre de 15%. Oups! Malgré tout, faute avouée est à moitié pardonnée, et la MPAA a tout de suite réagi, affirmant que l’erreur était prise très au sérieux: ils cherchent l’origine de cette erreur et évalueront l’impact réel sur leur dernier rapport.

La MPAA a donc pris le temps d’arrêter de stigmatiser la population étudiante comme le fait sans vergogne la RIAA. Reste à voir si cela sera suivi d’un changement de comportement. [Yahoo via Consumerist]

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité