La DARPA construit un cerveau neuromorphique

terminator.jpgLa DARPA travaille sur un effrayant concept de cerveau en silicium. Habilement baptisé SyNAPSE (pour Systems of Neuromorphic Adaptive Plastic Scalable Electronics), le projet semble tout droit sortir des cartons de Cyberdyne: ils veulent "développer un cerveau électronique qui imite la fonction, la taille et la consommation de courant d'un cortex biologique".

Toute cette histoire de cerveau neuromorphique me rappelle fortement un certain processeur neural de T-800. Pas à vous? Voici la déclaration d’intention du programme SyNAPSE qui nous raproche dangereusement du jour du Jugement Dernier:

Comparé aux systèmes biologiques, les machines intelligentes actuelles sont moins efficace par un facteur d’un million à un milliard dans l’environnement complexe du monde réel.

L’approche du programme SyNAPSE est multidisciplinaire, et vise à coordonner des technologies de développement innovantes au niveau 1) Matériel 2) Architecture 3) Simulation et 4) Environnement.

La partie matérielle inclut notamment l’électronique neuromorphique utilisant des nouveaux composants synaptiques haute densité en plastique. L’architecture s’appuie sur la conception neuromorphique de circuits et de systèmes complets.

La simulation portera sur des systèmes neuromorphiques fonctionnels de grande capacité. Enfin l’environnement visera à développer l’entrainement virtuel, les tests et les évaluations des systèmes neuromorphiques.

On ne peut que retarder l’échéance, mais on ne pourra pas l’arrêter. [Danger Room]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. pourquoi preter, tout de suite, à une intelligence « supérieure », une intention bélliqueuse ?

    Nous, qui nous croyons, au sommet de la chaîne alimentaire et intellectuelle, sommes-nous vraiment un exemple inévitable ?

    Une intelligence plus brillante que la notre envisagera-t-elle fatalement la destruction systématique ?

    Pas forcément si nous concevons que certains animaux, comme les dauphins, ont atteint un degré de reflexion supérieur à la notre.

    C’est ce qui me fait penser qu’une intelligence ultime fera de l’harmonie sa priorité plutôt que la destruction.

  2. Les dauphins plus intelligents ???
    Cette affirmation manque cruellement de démonstration.
    Quant a cette idée d’intelligence supérieure, comment cela se pourrait-il dès lors que l’homme reste le créateur de cette chose ?

  3. Ce n’est pas tant soit peu le fait qu’une intelligence artificielle serait belliqueuse, mais avant tout une perte de controle de notre quotidien. On ne peut guere se passer de la technologie aujourd’hui, quand serait il si tout nos appliquation soient controlée par une seule et même intelligence artificielle? Un bug à la Hal9000 ne serait pas a négliger :)
    Bref une porte ouverte a plein de ROMAN DE SCIENCE FICTION :)

    on est encore loin de tout cela :)

  4. Peut être parce que n’importe quelle créature au moins aussi intelligente que nous, jugera nécéssairement indispensable de nous détruire pour éviter que nous les détruisions.

    Pour ce qui est des dauphins les scientifiques s’accordent à dire qu’ils font parti des animaux les plus intelligents, mais pas supérieur à nous, et quoiqu’il en soit ils ne font pas parti des animaux les plus pacifiques et tolérants bien au contraire, ils pratiquent la violence gratuite et le « racisme » sur de nombreuses espèces marines qui ne présentent pas forcément de menace pour eux, nous faisons parti des seuls êtres acceptés au seins des groupes de dauphins.

  5. @tagada :
    > Les dauphins plus intelligents ???
    > Cette affirmation manque cruellement de démonstration.

    Tout comme les affirmations qui prétendent le contraire !

    > Quant a cette idée d’intelligence supérieure,
    > comment cela se pourrait-il dès lors que l’homme reste le créateur de cette chose ?

    Au dernière nouvelle l’homme à crée la voiture. Il est vrai que l’on va plus vite à pied !

  6. Je sais que les avertissements que lance Gizmodo ne sont pas à prendre au premier degré. Mais mine de rien, sans vouloir jouer les paranos, si la situtation dégénère on pourra pas dire qu’on aura pas été prévenu (et je ne parle pas que de Gizmodo :)).
    La DARPA a quand même l’air d’un groupe de scientifiques fous qui n’ont aucune idée de la portée de leurs créations et qui font les choses parce qu’ils « peuvent le faire ». C’est quand même un peu flippant…

  7. enfin il y a tout de même un point positif.
    Chercher à s’imiter pousse à se comprendre.
    Peut être que de chercher la pensé sans faille révèlera nos défauts. Alors on se posera la question de ce qui est une normalité. La pensé parfaite ou l’imperfection.
    Je pense que l’imperfection est beaucoup plus riche en événements donc génère plus d’intelligence.
    Une machine serait-elle capable de se tromper. De faillir ? Mentir ? Faire passer des priorités en dernier par affolement ou par sentiment…

  8. @arises : un affolement ou un sentiment ne sont pas de l’intelligence. Un sentiment n’est qu’un stimuli de notre corps face à notre environnement. Pour traduire ce que tu viens de dire pour toi un ‘chose intelligente’ doit forcement ressentir les mêmes choses qu’un être humain. Et pour cela il n’existe qu’une solution : Un ‘chose intelligente’ doit être un être humain !
    Au moins avec une telle definition, on ne risque pas de trouver d’autres intelligences.
    Ironie c’est que beaucoup pensent avoir l’esprit plus ouvert alors qu’ils ont exactement cette définition.

  9. Trop cool :) vive la darpa !! :)

    Les intelligence artificielle le seront a un facteur exponentiel, le jours ou elle apprendront a ce reprogrammé et quand elle auront atteint un niveau d’intelligence non plus basé sur leur seul puissance de calcul. Il sera alors nécessaire de réfléchir a la fusion de l’homme et de la machine affin de ne pas être complètement dépassé et supplanté par les machine. C’est inévitable, des machines consciente et très supérieurement intelligente nous détruirais par leurs expansions comme nous le faisons avec la faune et la flore. Travailler de concert avec elles ne serait possible qu’en nous mettant a leur niveau.

  10. J’aime bien les phrases du genre

     »
    « La partie matérielle inclut notamment l’électronique neuromorphique utilisant des nouveaux composants synaptiques haute densité en plastique. L’architecture s’appuie sur la conception neuromorphique de circuits et de systèmes complets. »
     »
    ou encore
     »
    « La simulation portera sur des systèmes neuromorphiques fonctionnels de grande capacité. Enfin l’environnement visera à développer l’entrainement virtuel, les tests et les évaluations des systèmes neuromorphiques. »
     »
    Cela ressemble aux propos des hommes politiques en campagne
     »
    Soyons sérieux !
     »
    il faut que les scientifiques qui prétendent à l’IA (Intelligence Simulée)
    cessent de parler avec emphase tels des prédicateurs et produisent des échantillons même très approximatifs de ce qu’ils évoquent
     »
    Comme pour Giorgio Metta qui prétend produire un robot ayant les capacités d’apprentissage d’un enfant de 1 an, je mets au défi ces équipes d’exhiber un élément mécanique (n’empruntant pas au vivant ce qu’il prétend créer) ayant l’intelligence d’un poulain nouveau né.
     »
    (Défi à Giorgio Metta et à l’équipe de RobotCub
    http://www.garde-a-vue.com/article-15614763.html)

    Le jour où la machine sera intelligente ou consciente
    c’est qu’on aura franchi le pas qui consiste à asservir par la matière morte
    la substance vivante d’un animal (le cerveau notamment)

    tous ces mensonges sont destinés à nous préparer à cela, en nous faisant croire que la machine seule,
    par l’augmentation des seules capacités de calcul,
    peut devenir capable de ce que produit naturellement
    une paramécie !

    Luc Comeau-Montasse
    apprenti humain

  11. Je rappel à tous que le Darpa fut le créateur de :

    – Internet
    – Le systeme de positionnement GPS
    – La technologie furtive

    Et bien d’autres… (exosquelette, robots porte charges, etc.)

    Ils sont loin d’être fous et savent ce qu’ils font.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité