Google pourrait s’offrir un nuage de ballons

 



Selon le Wall Street Journal, Google envisage un partenariat et même un rachat pur et simple de Space Data Corp, une entreprise spécialisée dans les réseaux sans fil opérés à partir de ballons.

Et si vous trouvez cela un peu étrange, considérez la chose sous cet angle:Les ballons peuvent fournir des services sans fil à des individus isolés dans des zone rurales. Les coûts de fonctionnement sont assez faibles: de l’ordre de 35 € pour lancer un ballon, 1.000 € pour un récepteur, et 70 € pour récupérer le matériel quand il redescend sur terre.

Le principal problème est la durée de vie des ballons, qui ne survivent que 24 heures environ avant d’être détruit dans les couches supérieures de l’atmosphère. Mais en résolvant ce problème, Google disposerait d’un bon moyen pour proposer un réseau sans fil en 700 MHz pour un coût bien inférieur aux traditionnelles anntennes de téléphonie cellulaire.Et si l’on en croit un article paru le mois dernier dans BusinessWeek, Space Data pense être en mesure de proposer un réseau WiMax haut débit et couvrir tout le territoire américain avec seulement 370 ballons, à rapprocher des 22.000 antennes requises avec la méthode traditionnelle.

Ce n’est peut-être pas très conventionnel, mais c’est une sacrément bonne idée. [WSJ and BusinessWeek via TechCrunch and Broadband Reports]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ca me parait irréaliste:

    comment faire pour maintenir une couverture à un endroit donné vu que le ballon vole au grès du vent?

    Et pour ce qui est du prix de revient qui est censé être plus bas que des antennes: 370 ballons pour couvrir les USA multiplié par 105 euros par jour de frais (envoi du ballon + récupération) soit 38850 euros par jour soit 14 millions de dollars par an!!!! merci l’investissement pas rentable

  2. Faudra prévoir la météo
    avant de télécharger un gros fichier…

    Ce serait une belle idée
    avec des ballons « durables »
    et les ballons font des excellents espaces publicitaires…

    de quoi joindre l’utile à l’agréable
    pour les yeux :
    ils seraient décorés chaque jour
    avec un nouveau logo Google
    ou des produits révolutionnaires
    grâce a des écrans géants OLED
    intégrés dans le kevlar & illuminés la nuit bien sûr >double usage:
    ils éclaireraient ainsi les villes
    on pourrait supprimer les réverbères.

    ces ballons seraient alimentés par des panneaux solaires
    et capteraient l’énergie électrique des ouragans
    et aussi une petite éolienne dans les jet-streams pour la redistribuer la nuit dans nos chaumières..

    Retenons cette idée qui est la mienne
    des ballons durables
    pour un monde équitable…

    merde, j’ai rêvé. Cà faisait longtemps.

  3. je suis pas sur que réinvestir 15 millions d’euros chaque année en plus des contraintes techniques déjà évoqué soit moins cher que 22000 antennes…. ca revient surement pas a 15 millions d’euros chaque année en entretien et ca gaspille moins…

  4. [Réaction sur ce qu’a dit « tek-os »]
    .
    Heu…ouai! vive la pub!!! ça pourris notre vie au quotidien, et tu voudrais en rajouter? Et éclairer avec les ballons…. c’est sur que c’est bien, on ne voit plus les étoiles avec les réverbères, mais avec les ballons se serais encore pire. bonne idée. J’ai compris que tu parler de choses pas vraiment réalisable. Mais si ça te plais un monde qui évolue qu’en pensant à la pub, au pouvoir d’achat, et à détruire la nature….ben le monde est mal barré.
    .
    (Si tout ce que tu disait est ironique, alors cela ne s’adresse pas à toi mais à ceux qui pense ce que tu as écrit)

  5. En plus du cout déja calculé précédement il faut aussi considérer que l’on ne peut pas récupérer 100% des ballons. déjà à la campagne mais surtout quand ils y a des lacs et en bord de mer.

    De plus c’est vraiment une méthode qui va à l’encontre du développement durable.

    l’idéal serait de faire des dirigeables ancrés au sol par câble de grande durée de vie. En plus on pourrait réduire le nombre de ballon en mettant des émetteurs plus puissants et volumineux alimentés par le câble d’ancrage.
    je sais pas si c’est possible.. On ne pourrait pas monter aussi haut que ces ballons sondes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité