La vidéo du tir de missile contre le satellite espion

 


Regardez le Général Cartwright, Vice-Président du Comité des chefs d’États-majors interarmes (et apparemment frère ainé de Jack Bauer) expliquer comment le missile Aegis a réussi à détruire le satellite espion à la dérive.

C’est un grand succès pour le Pentagone et ce système anti-missile mis au point au milieu des années 80 dans le cadre du programme d’Initiative de Défense Satellite de Ronald Reagan (plus connu sous le surnom de Guerre des Etoiles), d’autant plus que des critiques prétendaient que le système ne fonctionnerait pas. La mission était simple:A 22h26 heure de la Côte Est américaine, un missile standard 3 porteur d’une tête militaire cinétique a été lancé au nord-ouest d’Hawaii depuis le USS Lake Eire, un croiseur de défense anti-missiles de la classe Ticonderoga.

24 minutes plus tard, à 22h50, le Centre d’Opérations interarmes de la base aérienne de Vandenberg confirmait la destruction du satellite par un tir direct à 153 miles nautiques au dessus de la surface de la Terre.

Le Pentagone n’a pas pu confirmé la destruction effective du réservoir de carburant toxique qui a servi de prétexte à ce test d’anti-missile qui a justifié le déploiement de ces moyens de grande ampleur.

Certains experts critiquaient le plan et prédisaient un échec, expliquant que le missile balistique de défense Aegis n’était pas conçu pour cela et ne réussirait pas à atteindre et à détruire sa cible.La tête cinétique du missile ne détruit pas sa cible par explosion, mais par la force d’impacts multiples. Selon les spécialistes, cette force, suffisante pour détruire un missile, ne suffisait pas pour détruire un satellite de la taille d’un autobus.
Ils étaient également sceptiques sur la capacité du missile à utiliser son système de guidage à une altitude aussi importante. Enfin le satellite, deux fois plus rapide qu’un missile, était selon eux trop véloces pour pouvoir être atteint par l’Aegis.

Mais la vidéo montre un tir parfaitement réussi, le missile ayant anéanti le satellite. Le monde peut continuer à aller en paix, du moins en attendant l’écrasement sur Terre de A542B, un astéroide gros comme dix fois le Texas. [Wikipedia, Defense Tech Org and BBC]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. je ne suis pas expert en satellite mais ils n’ont pas sorte de protection en cas d’attaque ? comme des contre mesure ou des brouillages ?

  2. Je ne suis pas non plus expert en satellite mais il me semble que si de telles protections existes on doit bien pouvoir les désactiver…

  3. Je ne suis pas expert mais on parle de problèmes dû aux débris dans l’espace qui sont de véritables projectiles dangereux pour les satellites et autres missions dans l’espace; Cette destruction ne va pas en rajouter une bonne couche ???

  4. Il me semble que dans ce cas là le satellite américain était déjà en « perdition », les débris devraient se désintégrer dans l’atmosphère en revenant sur Terre.

  5. Juste pour savoir s’il existe des satellites silencieux?
    Et puis quelles sont les procédées pour arriver à détecter des satellites espions ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité