Test du Chumby: addictif!

chumbyhandson.JPG
Après seulement une heure de test de la version finale du petit widget Wi-Fi Chumby, j'en veux un sur mon bureau. Est-ce un gadget essentiel? Bien sur que non, on peut parfaitement vivre sans. Jusqu'à ce que vous développiez une addiction au Chumby:

chumbyhandson1.JPG chumbyhandson2.JPG chumbyhandson3.JPG

Pour résumer le concept, le Chumby est un petit gadget Wi-Fi doté d’un écran tactile et hébergeant des widgets. Ces petites applications se connectent automatiquement à l’internet pour se mettre à jour et ainsi vous fournir des informations actualisées. Comme par exemple les faits concernant Chuck Norris. Ou la météo, ou MySpace, qui dispose d’un widget assez complet, vous permettant d’ajouter ou de supprimer des amis et de regarder des photos.

Mon favori est une horloge qui utilise des chiffres piochées dans des photos sur Flickr.

Cerise sur le gâteau, ce n’est pas une plateforme fermée: basé sur un processeur ARM, le Chumby tourne sous Linux, et le développement de widgets, qui est parfaitement documenté, reste relativement ouvert, sauf s’il s’agit de contenu publicitaire, sur lequel les concepteurs veulent garder un contrôle étroit.

L’interface a été conçue par Susan Kare, à laquelle on doit les icônes et les polices du premier Mac. C’est clair, propre et joli, le seul désagrément provenant d’un écran tactile acceptable pour de simples tapes mais qui devient un peu laborieux par rapport à un iPhone si l’on commence à scroller, tout en restant acceptable.

Hormis l’écran tactile, le Chumby dispose d’un bouton à tout faire sur le desss, que l’on sent facilement à travers le tissu. La bestiole est également dotée d’un microphone et d’un accéléromètre, que les widgets actuels sollicitent peu, mais qui seront certainement rapidement exploités de manière créative par les développeurs.

La vraie question est: pour qui est le Chumby? Et bien, pour nous, pour vous. Il est conçu pour des gens qui ont une « vie active sur internet » et « qui ont déjà tout le reste » comme un iPhone. Il est destiné à rester à vos côtés, sur la table de la cuisine ou sur votre bureau, pour vous distiller des tas de petites bribes d’information auxquelles vous êtes de toutes façons déjà devenu accro par d’autres moyens d’accès.

Une fois que vous en aurez un, il y a fort à parier que vous ne pourrez plus vous en passer. Mais combien de personnes feront la démarche de s’entourer d’un énième gadget communicant qui viendrait s’entasser sur un bureau déjà fort encombré d’appareils électroniques de toutes sortes. [chumby]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Avant de s’emballer sur le chumby, il faut faire un peut attention et lire les conditions de vente. Il est clairement spécifié que tous les services sont gratuits pour l’instant, mais que la sociéte se réserve le droit de les faire payer par la suite. Bref, le concept est identique au Nabaztag, sauf que là c’est beaucoup plus traitre! Tout ouvrir pour avoir des développeurs gratos et ensuite faire payer l’accès aux widget c’est assez malin et vraiment limite…

  2. Some time ago, I did need to buy a good house for my business but I did not have enough cash and couldn’t buy anything. Thank heaven my colleague adviced to take the loans from reliable creditors. Therefore, I acted so and used to be satisfied with my student loan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité