Test : Peut-on fumer la cigarette électronique au bar ? au restaurant ? ou dans le train ?

cigartex6.jpg

Voici 72h que je teste la cigarette électronique de Cigartex. Et je vous donnerai mon verdict final très bientôt. En attendant, je vais essayer cette fois de répondre à une question qui semble tarauder pas mal de gens.

Peut-on fumer la cigarette électronique n’importe où?

Peut-on la fumer au bureau, dans les gares, au restaurant ou dans l’avion ?

Pour vous répondre, j’ai appelé le ministère de la santé et leur réponse est sans équivoque :

La réponse est : OUI.

La cigarette électronique est un substitut nicotinique au même titre que les patchs, pastilles, gommes ou inhalateurs. Selon la charmante dame du ministère, on peut « utiliser une cigarette électronique au bureau, dans les bars, aux restaurants ou dans l’avion ». Bref, dans tous les lieux où il est normalement interdit de fumer. D’ailleurs, toujours selon la dame, (je n’ai jamais autant parler à des filles que depuis que j’ai cette e-clope), ce n’est pas encore inscrit dans la loi, mais rien ne l’interdit non plus. Les fabricants ont demandé que la cigarette électronique soit inscrite dans la loi comme étant autorisée et cela sera fait cette année, puisque ce n’est pas une cigarette.

Mon avis de fumeur :  la cigarette électronique, même si elle ne nuit pas à notre entourage (pas de tabagisme passif), émet quand même une odeur de tabac assez déconcertante pour les non-fumeurs. Pour eux, ça pue. (ça pue quand même moins qu’une vraie cigarette). Donc, en cette période du tout-répressif, je ne m’aventurerais pas à fumer dans un resto surtout si mon e-clope ressemble à une vraie clope. Sinon, au lieu de déguster votre cigarette avec votre cognac, vous devrez expliquer à vos voisins de tablée que ce n’est pas une cigarette mais simplement un inhalateur moderne qui simule hyper bien les cigarettes, et que leurs poumons seront tout roses même si vous crachez la fumée dans leurs narines et que la dame du ministère, elle a dit qu’on peut, alors ce n’est pas des gros plein de soupe qui vont vous dire qu’on ne peut pas, donc « camembert ».

Conclusion : Etre un pionnier n’est pas tout repos, c’est à vous d’éduquer les autres.