Aller simple pour Mars: des volontaires?

spacecat.png
Vous participeriez à une mission vers Mars? Même si c'était un aller simple? Et en solo? Oui, en effet, ça change un petit peu la donne. Mais c'est exactement ce que que suggère Jim McClane, un ancien ingénieur de la NASA: il pense très sérieusement qu'il est temps d'envisager cette hypothèse qui résoudrait bien des problèmes freinant actuellement les projets de missions vers Mars.

Surnommé « Esprit de l’Aigle Solitaire », son plan consiste à éliminer l’aspect le plus ardu de toute mission martienne: le besoin de re-décoller de Mars pour revenir sur Terre.

« En éliminant le besoin de re-décoller de Mars, nous éliminons le principal obstacle à ce type de mission », explique McLane. Et avec un équipage réduit, le vaisseau pourrait être plus petit, nécessitant moins de vivres et de carburant, rendant la mission moins chère et moins compliquée.

Ce qui s’apparente à une mission-suicide est de la simple logique pour McLane. « Il y aurait un énorme risque, oui », reconnait-il, « mais je ne pense pas que ce soit plus dangereux que de faire de l’escalade en solo. Les gens font des trucs dangereux tout le temps, et aller sur Mars serait quelque chose de vraiment unique. Lindbergh était quelqu’un qui était près à tout risquer parce que ça en valait la peine. Et je pense qu’il ne serait pas difficile de trouver un nouveau Lindbergh pour aller sur Mars. Ca serait la partie la plus facile de tout ce projet. »

Alors, qu’en pensez-vous, aspirants voyageurs de l’espace? Seriez-vous près à être le premier humain à traverser l’espace jusqu’à Mars dans un tout petit vaisseau, et à mourir là-bas? [Universe Today via Danger Room]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ca pourrait être tentant si ce n’était pas une mission en solo, parce que dans sa petite base (je suppose que l’on aura pas droit a un manoir anglais sur Mars) et probablement avec peu de loisir, ça doit plus ressembler à une prison qu’autre chose. mais je suis sûr qu’ils trouverons quelqu’un pour le faire.

  2. ceux qui ont une maladie, qui sont sur le point de mourir pourrait faire cette mission.
    c’est un peu moins « suicide »

  3. Perso je serai pret a le faire. non sans rire, je suis capable de ne rien dire du tout pendant… 2 jours. oui bon, c’est pas beaucoup mais je suis sur de pouvoir tenir avec mes 2 To 500 de vidéo / BD / manga / films. et puis avec un bon entrainement au silence, ca devrais le faire.

    ceci dit, une chose va cruellement me manquer: internet…

  4. @menehan:
    Je crois qu’ils ont créé (la NASA) une liaison sans fil de 1kbit/s entre la terre et la lune. Si t’a la même entre mars et la terre, vu que tu auras tout ton temps (donc vitesse de connexion lente) ne sera pas un problème 😉

  5. Pour la France !
    moi je le ferai 😀 parcontre 4 ans d’abstinence ferait de moi une bête à mon retour, mais si ça réussi je ne devrais pas avoir trop de probleme pour trouver des dizaines de groupies 😀

  6. On est loin de pouvoir coloniser ou d’aller sur mars .Vu les reportages diffusés le mois d’avant sur ce sujet sur @rté, je reste perplexe quant a cette campagne .Technologiquement parlant , actuellement rien que l’allez ( sans avoir fouler le sol martien ) est un suicide .
    Les scientifiques de la nasa le disent , les personnes qui iront seront modifiées genetiquement .

  7. déja, rappelez moi svp une fois le temps approximatif pour aller sur Mars ?

    Une fois la, bas, il va faire plein de chose au debut mais après, il va peter un cable.

    il faut penser à lui laisser un pistoler avec une balle au cas ou ?

    avec une peut de chance, il rencontrara des marsiens, il sera acclamer comme le respectueux etranger, puis va tomber amoureux d’une marsienne et on faire ensemble le premier enfant extra terrestre…

    bon oki, je sort

  8. @jerek, oui m’enfin bon, lune et mars c’est pas pareil, quand mars est au plus pres, je crois que la distance terre mars s’effectue en 11 minutes a la vitesse de la lumiere, c’est a dire 22 minutes quand tu clic quelque part avant que l’information de revienne

    [quote]Les scientifiques de la nasa le disent , les personnes qui iront seront modifiées genetiquement [/quote]
    sort tes sources car la loi interdit ce genre de chose

  9. Le temps (a la vitesse de la lumiere) Terre – Soleil = 8 minutes.

    Comme la Terre et mars ont des orbites assez proche (a l’echelle spatiale) Je pense pas qu’il y ai 22 minutes de ping.

    Le candidat va devoir faire de l’agriculture, produire son énergie, recycler son eau et son air, et faire les tâches de la vie de tous les jours…

    Il va avoir beaucoup a faire pour survivre..

    Il a peut etre l’espoir qu’on vienne le chercher… un jour… (lui ou son cadavre)
    Au moins ca ferrai un interlocuteur pour « recevoir du matériel et commencer à l’installer pour de futures missions. C’est peut être pas mal comme idée.

    C’est un peu comme un moine ^^

  10. tu oublie qu’elle ne sont pas toujours en face, il peut y en avoir la terre d’un coté du soleil et mars de l’autre la ça fait un ping de 32minutes. tient, je vien de regarder sur google, la distance varie entre 56 et 400 million de KM, ça fait quand meme un ping enorme meme au plus proche, c’est mort pour wow quoi^^
    (distance terre soleil = 149MKm)

  11. mon dieu le niveau. c’est quoi ces conneries sur la manipulation génétique des mecs à envoyer sur mars, et l’autre mec qui répond « mais non pas possible c’est interdit par la loi ».vous le faites exprès ou quoi? encore un qui a du écouter un reportage de 2 minutes des frères bogdanov et en tirer une théorie…

  12. lui demander ses sources etait une façon de dire, arette de raconter tes connerie, j’attendais qu’il me file un lien vers un site du genre on nous cache tous.com =D

  13. Je pense qu’il voulait dire que la durée du voyage et l’exposition au rayon solaire engendreraient des modifications génétiques sur le voyageur.

  14. moi ça le fait si : j’emméne
    cameron diaz
    mon chien
    à bouffer pour 20 ans
    à boire pour 30 ans
    de l’air autant
    un grand lit à eau
    (pour moi et cameron)
    vidéo ordi internet
    jardin de 5 hectares
    des fringues pas besoin
    déja avec ça je me débrouille un bout de temps

  15. charline > ferais tu parti de ces gens qui croient que les américains n’ont jamais foulés le sol lunaire ? sinon j’avoue ne pas bien comprendre le sens de ta phrase …

  16. Nicosa , non , dans le reportage ils parlaient de modifications genetiques faite par l’homme pour l’homme .Un corps humain en impesanteur pendant 3 ans ( la duree du voyage lune mars ) dans moins de 20 m² subira des problemes .La nourriture de survie pendant 3 ans ce n’est pas terrible aussi ( la bouffe hyophilisée sous vide des astronautes ) ( l’ideale serait que les astronautes cultivent eux memes leur nourriture ( legumes ) dans la navette c’est vraiment limite… ) . Sans compter le coté psychologique du mec , veiller à ce qu’il ne devienne pas fou avant d’avoir foulé le sol martien. Garder une bonne condition physique durant tout ce temps ( éviter que les muscles s’atrophient par ex . ) .Et plein d’autres problemes encore , non resolu .
    Les vents solaires ils parlaient de generer un bouclier electromagnetique autour de la capsule sauf qu’ils n’ont rien de suffisament puissant&compact actuellement pour le generer , lol .
    Donc le mec et la technologie qui répondront à tout ces criteres seront revolutionnaires .

  17. ça ne pose aucun problème, à personne, au niveau éthique ?
    Jusqu’où sommes nous près à repousser les frontières de l’humanité dans son sens altruiste ?
    Le problème posé n’est pas tant de trouver une personne prête à se rendre avec abnégation sur Mars, laissant toute existence de côté, ne vivant que pour la sacerdotal mission de faire progresser la science.

    L’Homme n’est pas un outil pour la compréhension du Monde – sauf lorsqu’il a perdu tout instinct de survie. Et là… je donne pas cher de sa peau pour les décennies à venir.

    Cette idée est gravissime. Je ne parle même pas de la remarque sur les personnes malades – c’est soit de très mauvais gout, soit une excroissance fasciste inquiétante.

  18. @W.Torma: Je pense que tu regarde les chose sous un mauvais angle, pour avoir côtoyé des personnes condamnée par la maladie, je peux t’assurer que certains donnerais cher pour faire cela, non pas par altruisme, mais au contraire pour vivre une expérience unique.
    De toute façon, ça m’étonnerais très fortement que l’on envoie des malades dans l’espace, des personnes en excellente santé ne supportant parfois pas bien le décollage :s (et j’imagine mal ce qui arriverais, par exemple, à un cardiaque une fois en apesanteur -_-‘).

  19. La nasa ne recrute jamais de personne malade pareil pour les Russes .Pour rappel , il y a plus d’un an ,un milliardaire Japonais a du abandonner son voyage dans la station mir ou ISS car il avait un probleme cardiaque .C’est une Iranienne qui avait pris sa place .

  20. trés bonne idée il me semble , et nul doute que de nombreuse personne serait prete a ce portée volontaire.

    Mais je me demande si elle le ferais pour de bonne raison ?

    Toujours est il que toutes action entreprise pour la recherche spatiale est un pas de plus vers la sauvegarde de notre especes. Car nous ne pourront survivre a l’extinction qu’en nous affranchissant de la terre et de sont systeme solaire.

  21. Concernant les petits problèmes que rencontrera notre visiteur : les charmants vents solaires qui s’en donnent à cœur joie contrairement à la Terre où le champs magnétique interne joue le rôle de bouclier permanent, même pour aller aux toilettes il aura besoin de sa combinaison ou bien de murs en plomb plutôt épais. Il devra recycler entièrement tout ce dont il a besoin (en commençant par l’eau et l’air) puisque l’atmosphère martienne est irrespirable et qu’on discute encore sur l’exploitabilité des ressources aqueuses martiennes. Si vous n’avez pas bonne mémoire ou bien êtes encore un peu jeunes, peut-être ne connaissez-vous pas l’expérience Biosphère 2 :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Biosphere_2),
    http://www.b2science.org/
    projet qui se voulait justement une préparation aux conditions de vie sur la planète rouge : malheureusement ce fut un échec cuisant à cause de problèmes de recyclage d’oxygène. envoyer quelqu’un avec un aller-simple avec la technologie actuelle, ça n’est pas un suicide mais un meurtre, sauf si le volontaire est au courant de tous les termes du voyage.
    Voyage qui, à vue de nez, avec la technologie actuelle, doit prendre six mois pour l’aller (dont une bonne moitié pour l’accélération et l’autre le freinage).
    Je ne sais pas si Stanley Kubrick a réellement tourné des films de propagande sur l’alunissage ou non (lui-même ne peut plus répondre) ou si tout était vrai mais une chose est sûre : personne n’a jamais « vécu » sur la Lune ou alors on nous cache encore des choses :)
    Ce faisant, même les Russes ayant vécu trois ans en apesanteur n’ont pas rencontré le genre de difficultés d’une vie totalement isolée (bien que de nombreuses fois leur vie fut en danger). Avant d’envoyer des gens sur Mars, il serait plus intelligent de construire une base lunaire où les médecins pourraient étudier l’évolution du corps et de l’esprit humain et les ingénieurs travailler sur les problèmes techniques de longs séjours sur une planète extraterrestre avec une « relative » sécurité, un ravitaillement ou une évacuation d’urgence étant possible contrairement à Mars.
    Je vous conseille de lire le petit article ci-dessous:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Colonisation_de_la_Lune
    qui donne une idée synthétiques de la simple colonisation lunaire.
    Etant cardiaque, même ce voyage-là me sera refusé mais on peut quand même continuer à rêver …

  22. En effet, après avoir vu un reportage révélateur (okay, pas très objectif, mais quelques faits m’ont parus complètement impossible) et avec des discuissions avec mon prof de philo, en effet, je fais partie de ceux qui ne croient pas un instant que les américains aient mis un pied sur la lune !

  23. moi je me porterais volontaire pour allez sur mars quand qua mourir sa terre par quelle chose qui vas la frapper jaime mieux risquer ma vie que rester ici

  24. SERVIR L HUMANITE C EST PRENDRE DES RISQUES AUSSI SI ON REFLECHIE BIEN VIE OU MORT CA FAIT PARTIE DE LA VIE MOURIR POUR SERVIR LA SCIENCE C EST MIEUX QUE DE MOURIR POUR LA RELIGION U AUTRE CHOSE CELUI QUI FERA CA RESTETRA…

  25. On ne pourrait pas plutôt décréter que c’est indispensable à l’avancement de la science, et on voterait pour qui on enverrait de force?
    Je choisis Mariah carey!

  26. Moi, je suis prêt à y aller, c’est mon rêve le plus absolu depuis plusieurs années, je voulais même être pilote de chasse pour devenir un jour astronaute… PAs de bol, j’étais trop mauvais en maths… Comme si on avait besoin de ça pour aller sur une planète, pfff…
    J’ai d’ailleurs écrit une nouvelle à ce sujet, que je publierai (bientôt?) avec qq autres, sur les étapes menant à la colonisation de Mars. Un peu à la façon de Bradbury… (toutes proportions gardées, b sûr, ô mon maître!).
    Spatialement vôtre

  27. Je pense être prêt à y aller…Aller sur Mars et mourir, qu’y a t’il de plus grand comme but dans une vie ? Rester sur terre et avoir une vie « normale » puis mourir ?
    Autant graver son nom dans l’histoire, faire ce que personne n’a fait avant soi, se dépasser…
    Donc oui je serais prêt dès demain !
    Si la nasa m’entends ! :-)

  28. Mettre un pied humain sûr MARS!!!!J’ai toujours rêvé de ça dans dans mes nuits,pour moi l’astronomie est une science d’évasion…Oui je veux bien m’évader vers Mars et enfin trouver la paix dans un monde peut être sans vie mais surtout sans conflit,Mars j’arrive…

  29. Moi aussi: si un jour on demande des volontaires aux quatre coins du monde pour faire la 1ere ville martienne, j’y vais!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité