Les fanboys sont incurables, Applemaniaques en tête

welcome2thesocial2.jpg Le problème avec les fanboys est qu'ils n'en ont jamais assez. Vous avez beau faire les louanges d'un gadget, si vous avez le malheur de signaler le moindre défaut, c'est inévitablement une pluie de courriels et de commentaires acerbes vous accusant de faire le jeu de la concurrence, d'être anti-ceci ou pro-cela.

Mossberg décrit ce phénomène comme « La Doctrine de l’Adoration Insuffisante ». Et il se trouve qu’un nouveau livre, True Enough de Farhad Manjoo, explique scientifiquement la vision étriquée des fanboys.

Oh, et félicitations aux Applemaniaques, vous faites partie des pires:

« Mais beaucoup des fans d’Apple en voudraient encore plus. Les opinions honnêtes les intéressent peu. Ils veulent prendre un journal et y voir le reflet de leur propre zèle quasi-religieux envers les objets qu’ils chérissent. Ils ne veulent pas d’évaluation objective. Ils veulent une hagiographie. »

C’est le « phénomène des médias hostiles » qui amènent les commentateurs sur les seuils virtuels des éditeurs. Le psychologue de Stanford Lee Moss décrit ainsi à Farhad l’état d’esprit du fanboy: « Vous pensez qu’il y a davantage de faits et de meilleurs faits de votre côté que de l’autre côté. Le fait de leur donner un poids égal vous semble biaisé. Comme une impartialité inappropriée. »

Donc non, en fait ils n’attendent pas d’objectivité, ou de critique objective et impartiale de leur précieux, en dépit de leurs affirmations à ce propos. Ils veulent que tout le monde soit d’accord avec eux et reconnaissent que l’objet de leur culte est le MEILLEUR. DE TOUS LES TEMPS. Ils sont allergiques aux soupçons d’ambigüité, et se persuadent dans ce cas que les journalistes sont inféodés à la concurrence.

Malheureusement, si le livre décrit bien le mal, il ne propose aucun remède. [Machinist via BBG]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Les applications concrètes sont dans les commentaires de The Inquirer, entre autres, en version originale comme dans la version française, ce sont exactement les mêmes commentaires. Avec en tête du troupeau les évangélistes masqués… Ce sont nos petits bouffons de l’IT, on les aime bien.

  2. C’est une peu le syndrome des enfants gâtés et colérique:
    « si tu dit pas que macbook air ou que Linux c’est trop bien, je tape une crise et je t’insulte de tout les noms »
    Une sorte de mauvaise education :/

  3. Ouch ! ca fait mal , c’est ptet le cas psychiatrique le plus grave étant donné qu’il ne se voit pas au premier coup d’oeil donc j’opte pour qu’on l’appel  » syndrome d’Apple  » ;p

  4. «Ils veulent que tout le monde soit d’accord avec eux et reconnaissent que l’objet de leur culte est le MEILLEUR. DE TOUS LES TEMPS.»
    Je vois pas le problème puisque c’est vrai. Ce serait tellement plus simple si vous regardiez enfin tous la vérité en face…

    😀

  5. C’EST N’IMPORTE QUOI !!!
    N’importe quoi ce genre d’article !
    Gizmodo est un site vendu à la cause de MS !

    Je jette l’anathème sur Gizmodo : ce site s’est dévoué au satanisme anti Apple !

    😀 😀

    Ok ok… je sorts… 😛

  6. Ce billet sent le blogger qui a dû déjà se faire pourrir par des fanboys un jour où il a eu le malheur de critiquer un produit apple et qui se venge 😀

    @Jaki et ne vos post sont justement à la limite du fanboyisme par leur catégorisme: il y a des avantages aux produits apple, l’ergonomie pour leurs ordinateurs par exemple, tout comme il y en a à utiliser vista, comme avoir la possibilité de jouer en directx 10. Vouloir une machine avec un système dont l’ergonomie est une référence depuis des années quand on se met à l’informatique, ou un système qui est à la point du marché pour les jeux quand on est un gamer.
    Je précise que je n’ai ni mac, ni système sous vista, car les deux ne me conviennent pas.

  7. manque un bout dans mon poste:
    « Vouloir une machine avec un système dont l’ergonomie est une référence depuis des années quand on se met à l’informatique, ou un système qui est à la point du marché pour les jeux quand on est un gamer » ajouter çà n’est pas être un fanboy, c’est juste choisir un produit en fonction de son besoin.

  8. M$ = Pompe à fric
    Bill Gates = Dieu
    client-M$ = putain de looser de geeks qui perdent plus de temps à essayer de faire marcher leur merde de système qu’à bosser…

    ça c’est un commentaire impartial
    😀

  9. hé ben …. ca va pas mieux …. hooo c’est quand les rencontres organisées dans les rues pour vous taper sur la geu… ? fan vs fan ?? lol vriment je vous jure ….

  10. Les utilisateurs de M$ ne prennent pas Bill Gates pour un Dieu. Ils restent toujours critque envers les produits M$ qu’ils utilisent. Contrairement aux Mac-niaques qui voient le messie dans chaque nouveau produit de Steve Jobs.

  11. jaki:
    faut dire qu’il n’y a vraiment pas de quoi le prendre pour un dieu vu les cochonneries que nous sort microsoft, qui font tout sauf simplifier la vie…

  12. « Cet article fait parti du complot Apple-O Linuxique ourdi par de le grand capital Microso-Googlesque
    Signé Jean-Marie »

    Trop fort Omer95, imitation extrêmement convaincante =)

    Sinon pour en revenir au sujet, la demarche du fanboy s’inscrit dans la lignée du comportement bassement humain, conviction de la superioté de son « clan » d’appartenance, en deux mots du racisme primaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité