Démenti autour des tractations d’Apple

iphonebuffet.png
BusinessWeek ne pouvait pas ignorer les rumeurs de tractations d'Apple autour d'un forfait de musique illimité sur iTunes. Mais, alors que le New York Times et le Financial Times semblent obtenir leurs informations du côté des maisons de disques, Business Week affirme que ses sources du côté de chez Apple démentent la tenue de ce genre de négociations.

Alors, que se passe-t-il réellement? Tentative de décodage après le saut:

Les maisons de disques, et en particulier Universal, sont clairement favorables à ce genre d’accords, qui leur fourniraient des revenus plus fiables de la part des propriétaires d’iPods. Business Week souligne que le possesseur d’iPod moyen achète « moins de 30 morceaux » et grave ou pirate le reste. Apple, pour sa part, souhaite tirer profit de sa position enviable de numéro deux de la vente de musique en ligne aux Etats-Unis pour imposer le modèle de son choix.

Les maisons de disques ont intérêt à laisser filtrer des informations pour générer du buzz et des parutions qui leur donneront davantage de poids lors des négociations en démontrant l’intérêt que suscitent leurs catalogues.

A contrario, Apple a plutôt intérêt à tout faire pour minimiser l’intérêt et donc le prix de ce type d’accord. Et comme l’ont déjà souligné le Financial Times et le New York Times, c’est bien le prix qui sera la pierre d’achoppement.

Conclusion? Les négociations promettent d’être ardues. [Businewss]

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité