Sun veut développer des puces lasers des milliers de fois plus rapides

Si nos ordinateurs veulent un jour simuler le big bang, créer une intelligence artificielle ou produire des robots de la taille d'une gare juste pour notre plaisir, il faudra passer à autre chose que les câbles. Après tout, leur limite physique est presque atteinte alors il faut passer à l'étape suivante, qui est... les lasers.Sun Microsystems vient de se voir octroyer un contrat de 44 millions de dollars du Pentagone pour développer la technologie. Ils vont connecter des puces de silicium par des lasers, ce qui, si ça marche permettra d'accroître leurs vitesses de communication de plusieurs milliers de fois.

« Les ingénieurs informaticiens ont toujours cherché à produire des ordinateurs moins chers et plus rapides en créant des puces avec plus de capacité, procédé connu dans l’industrie sous le nom de « wafer scale integration » (intégration de plus de puces par galette de production). Si l’idée des chercheurs de Sun peut être prouvée comme étant techniquement réalisable et commercialisable, il serait alors possible de créer des machines plus compactes qui seraient des milliers de fois plus rapides que nos ordinateurs actuels », dit la société.

« Chaque puce serait capable de communiquer directement avec n’importe quelle autre puce de la matrice par des rayons laser qui transporteraient des dizaines de milliards de bits d’information par seconde ».

Le seul problème est que Sun dit qu’ils n’espèrent qu’un taux de succès de 50%, ce qui veut dire que ce progrès mettra du temps avant d’être opérationnel. Mais, eh, ils vont le développer et les combats de robots lasers à la Terminator ne sont pas si loin. [NY Times]

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité