Servez-vous un petit Kahva

kahva.jpg
La cafetière Kahva de Lina Fischer fonctionne selon le principe d'une cafetière à espresso, auquel le designer a apporté quelques améliorations.

La Kahva est tout d’abord dotée de sa propre plaque à induction, ce qui vous permet de préparer un café à votre goût ailleurs que dans votre cuisine (comme par exemple à l’hôtel, ou encore chez des amis qui ne savent faire que du jus de chaussettes mais que vous ne voulez pas vexer).

Découvrez après le saut tous les détails du mode de fonctionnement de la Kahva:

kahva2.jpg
Lorsque l’eau chauffe, la pression de l’air augmente et permet à l’eau de passer du compartiment inférieur en verre au compartiment métallique supérieur où l’attend le café moulu.

Lorsque le café est prêt, il suffit de le retirer de sa plaque chauffante: le café rejoindra alors le compartiment de verre par un filtre. Il vous suffit alors de dévisser le bouchon pour servir un espresso fumant. [Yanko]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Désolé de vous contredire… mais il s’agit du principe du CONA (connu aussi sous le nom de cafetière à pression/dépression)

    Pour les puristes, c’est la meilleure méthode pour faire un café (dit filtre, de nos jour – par opposition à expresso) car elle combine les avantages de toutes les autres méthodes.

    Le principe n’est pas si simple
    il deux parties le récipients en verre en bas, et la tulipe (nom doné par rapport à la forme des cona ancien – recherchez sur googla) en haut, ici en fer, mais à l’origine en verre. Et entre la fleure et la tige de la tulipe, un filtre en métal.

    On remplie la partie basse d’eau, la partie haute de café moulu. On met alors l’appareil sur la plaque (à l’origine, un petit bruleur) lorsque l’eau chauffe, elle se dégaze, boue et se dilatte, faisant augmenter la pression, la faisant remonter la tige de la tulipe. l’eau à parfaite température baigne le café qui est alors infusé, c’est à ce moment qu’on la retire du ‘feu’. le fénomène inverse se produit : la partie basse se refroidie et se rétracte, créant un appel dans la partie haute, ou le café redessant en traversant le filtre. le café est près lorsque l’on retrouve dans la partie basse la même quantité de liquide qu’à l’origine, sauf que maintenant c’est le meilleur des café, car il combine les bénéfices de la pression et de l’infusion.

    Donc ce n’est pas un expresso (25bar de pression d’eau en état gazeu)
    Ce n’est pas un cafetière italienne (d’ailleurs, pour l’histoire, inventée en france par M du belloy) qui dona plus tard la fameuse moka seb.
    Ce n’est pas nonplus une cafetière à piston.
    ni une cafetière dit turc
    Mais un peu tout ca …
    :-)

  2. En réponse à Cafeinoman, c’est en effet le principe du café CONA (mes parent en possédaient une dans mon enfance… mais le récipient en verre n’a pas survécu à ma maladresse ! J’ai quand-même une petite question : à quoi servait le fil métalique qui pendouillait du récipient supérieur (qui sur notre apareil ressemblait à un chainette de lavabo)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité