Les pemières voitures à air comprimé annoncées avant fin 2008 en France

MDIL'inventeur de la CAV (Compressed Air Vehicle ou voiture à air comprimé), Guy Nègre, a présenté du 18 au 20 mars au dernier salon de l'automobile de New York la toute dernière création de MDI: la OneCats (en photo). Nos lecteurs suivent avec impatience les tribulations de l'inventeur qui a signé avec le 5e fabricant mondial de véhicules, l'indien Tata, pour le développement et la production de ses créations non polluantes.

Si Tata s’apprête à finaliser le rachat de Jaguar et Land Rover à Ford (un prêt de 4 milliards vient de leur être accordé par Citigroup et JPMorgan) le constructeur indien en pleine forme, également constructeur de la voiture a moins chère au monde, la Nano, a donné l’occasion à l’inventeur français de montrer au monde sa vision du propre sur les routes en achetant une licence de production à Guy Nègre. Mais quand et où les verrons-nous? Combien coûteront-elles?Concrètement, donc, les voitures urbaines CityCats et MiniCats du constructeur établi près de Nice à Carros (il fallait la trouver celle-là) coûtent respectivement 11’900 euros et 9’200 euros à l’achat. La CityCats entrera apparemment en production un an après la MiniCats si l’on en croit le site de MDI. Trois modèles de MiniCats seront proposés, dont les premières pré-séries apparaîtront en France avant fin 2008 alors que la production démarrera début 2009.

Les voitures que produira Tata ne sont quant à elles prévues que pour le marché indien.

Le tout dernier modèle présenté en avant-première mondiale au salon de l’auto de New York, OneCats, est par contre annoncé à moins de 3’500 euros pour le modèle de base et 5’300 euros le modèle dit « Normale ». Il est destiné aux marchés émergents et plus particulièrement pour les villes surpeuplées et sur-polluées.

Si vous vous demandez ce que le logo de XPrize fabrique sur les portières de la OneCats, c’est que la petite dernière participe à la course Automotive Xprize dotée de 10 millions de dollars, dans laquelle l’invention de Guy Nègre figure en très bonne place. Dans une interview, Guy Nègre a précisé que la petite puce verte, inspirée de la Méhari, changera de nom à sa sortie début 2009. Un modèle 6 places sortira 2 ans après.

Ecoutez l’interview de Guy Nègre qui explique les trois modes de fonctionnement énergétique de la voiture et les stratégies qu’il met en place.

[MDI]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. cela fait longtemps que je suis ce constructeur genial , cela pres de 10 ans que turbo en a parlé mais les constructeurs ont fait blocus aujourd’hui avec le regain de l’ecologie, il est en première position comme alternative.

  2. non polluante? mon oeil!
    L’air comprimé est fabriqué avec un compresseur. Et le compresseur il faut l’alimenter.
    évidement, on peut comprimer l’air chez les pouilleux en brûlant du charbon, le transporter sur des camions puis rouler vert en ville… quel progrès! on vit vraiment une époque formidable…

  3. +1 cruchot
    comme les voitures à hydrogène: l’hydrogène vient du pétrole
    Seule voiture écolo: Prius car il y a une récupération de l’énergie, donc une volonté de diminuer la consommation quelque soit l’origine de l’énergie

  4. !moukos tu es concessionaire TOYOTA pour dire ça , lol . La prius et les LEXUS qui utilise cette technologie polluent autant qu’une voiture non hybrid enfin bon consomme autant .
    Sur science et avenir et dans une emission celebre Anglaise les tests l’ont prouvé pour ce qui est de la prius .
    Faut arreter de croire ce que dise les constructeurs .

  5. « L’AUTO-JOURNALE a comparé les consommations de deux voitures hybrides ( essence + electrécité ) les plus répandues , la Toyota Prius et la Honda Civic , avec celle de Citroën Diesel 110CV .Sur l’aller -retour Paris-Deauville , la Prius consomme 6,7 l/100 km , la Honda 6,4 l/100 kmet la Citroën 5,2 l .Sur un profil accidenté , l’écart se creuse encore .dans des conditions réelles de circulation , un véhivule hybride consomme plus- et pollue plus – qu’un diesel moderne avec filtre à particules . » ( source SCIENCE & AVENIR de juin 2007 page 96 )

    Voila juste pour dire qu’il faudrait arreter de raconter des c*nneries sur l’hybrid .Ce n’est pas parceque c’est japonais et qu’il y a une belle pub technologique que c’est mieux . ;p

  6. et pourquoi ne pas utiliser des technos propres et alternatives :
    http://www.gizmodo.fr/2007/12/19/une_premiere_ferme_a_vagues_en_californie_produira_2_mw_delectricite_toute_propre.html
    pour la production de l’air comprimé… hein… t’a pensé à penser leodm ? 😉

    PS pour !mourkos : la prius est en effet une voiture écolo, mais seulement à l’usage. La fabrication et le recyclage des batteries utilisées sont tellement polluante que le bilan écologique d’une prius est, au final, quasi similaire à celui d’une voiture normale.

  7. Leodm,
    L’air est comprimé avec un compresseur electrique. Par contre, il est aussi question d’en faire une petit hybride : qui réglerait le problème d’autonomie, et de température du moteur. Le carburant serait brûler hors du moteur, et le résultat de l’explosion : de l’air, réinjecteé dans les pistons à la place de l’air comprimé.
    Je suis pas un expert en mécanique, mais sur les forums, c’est assez clair, et ça semble pas mal du tout…

  8. l’hydrogène vient du pétrole… encore un qui a du sécher les cours de chimie.
    l’hydrogène peut etre produit par la catalyse de l’eau. pour effectuer cette catalyse, il faut de l’energie certes mais pas forcement polluante. on peut imaginer une solution qui utilise l’eolien ou le solaire pour produire de l’hydrogène.

  9. Trés bon choix de couleurs pour ce proto !
    ça rappelle les anciennes poubelles plastique : vert avec un couvercle gris.

    Honnetement, ils auraient pu la peindre autrement, ou rajouter des stickers…

  10. @nono: bien sur c’est une excellente idée mais pour l’instant çà ne suffit pas a alimenter le parc auto, et je doute que çà suffise un jour… le solaire et l’eolien reunis non plus, deja que le nucléaire entier ne suffirait pas. Tous les chiffres sont là: http://www.industrie.gouv.fr/energie/statisti/pdf/bilan2006.pdf

    @biencontent: « l’air est comprimé avec un compresseur electrique ». OK, et l’electricité elle est fabriquée comment? charbon, petrole, nucleaire? et evidemment à chaque transformation on a des pertes supplémentaires. Si on recevait chacun chez soit les déchets issus de l’energie qu’on consomme je suis sur qu’on changerais nos habitudes…

    @gontran: toi tu as du sécher tes cours de google :)) La méthode la plus utilisée est basée sur l’utilisation d’hydrocarbure. L’electrolyse a un très mauvais rendement. http://www.enpc.fr/fr/formations/ecole_virt/trav-eleves/cc/cc0304/hydrogene/H2.htm

    et les agrocarburant? çà c’est la cerise sur le gateau. Deforestation, pesticides, engrais, OGM, erosion, competition avec l’alimentaire…

    Franchement, il faudrait vraiment qu’on se remette en question et qu’on se demande si on a vraiment besoin de se déplacer autant. Combien de gens pourraient faire du télétravail? du covoiturage? livraison des courses? etc…
    L’énergie ressemble de plus en plus à de la confiture, pour des cochons…

  11. 3 m2 de panneaux photovoltaiques suffiront amplement à alimenter un petit compresseur pour recharger ma future voiture à air comprimé….
    Qui dit mieux au niveau zéro polluant ?
    Bien sur un petit malin va longuement disserter sur la fabrication polluante des panneaux etc. Comme discussion stérile on ne fera pas mieux.
    A suivre…

  12. Je rigole bien en vous lisant, vous voulez tous une voiture qui consomme pas, mais on s’en fout royale de la pollution, et du prix de l’essence, nous les constructeurs, on pense encore à des moteurs qui dévelloppe de plus en plus de chevaux, la voiture n’a jamais été fait pour les pauvres !!! elle va revenir un produit de luxe et tant mieux !!!

  13. Desolé leodm, je ne savait pas que houra, ooshop et les autre livrais a pieds…
    Et puis 15€ de livraison sa fait mal au cul.
    Et puis de toute façon, pour la livraison il faut un entrepot, cette entrpot etant ravitailler par des semiremorque, ca polue aussi…
    Non, ce qu’il faudrait faire, c’est chacun sont petit jardin… Ha bin non, sa gaspille de l’eau…

  14. Bah , fini les pannes d’essence : toujours avoir une pompe à vélo dans la boite à gants et hop , de l’huile de coude pour remplir le réservoir… mouarf

  15. En fait, avec la voiture de Guy nègre, non seulement cette voiture ne vous coûte rien a l’achat, mais elle vous rapporte 1500 euros.
    Non, non, vous ne rêvez pas, et je vous rassure, je ne suis pas devenu fou…

    Je m’explique : Le gouvernement offre une prime (écotaxe) allant jusqu’à 5000 euros, pour l’achat d’une voiture dite propre. La Onecat un dès modèle de Guy nègre ne coûte que 3500 euros, cette voiture ne rejetant que 60 grammes de co2 au km, elle a donc droit à la prime maximale, soit 5000 euros. Une petite soustraction, et vous remarquerez que non seulement cette voiture est gratuite à l’achat, mais qu’en plus elle vous fait gagner 1500 euros… pas mal non !!!

    Je ne suis pas sûr que le gouvernement français avait pensé à ça :-D!!!

    Un reportage vidéo de France 2, très intéressant sur cette voiture.

    http://light.vpod.tv/?s=0.0.401316

  16. C’est sûr que c’est une bonne nouvelle qu’un ingénieur français ait développé ce concept.. Et le choix de Tata est un choix idéal.. y a qu’en faisant du premier prix qu’on pourra démocratiser les voitures ecolo…
    Enfin bon pour la prime écotaxe.. tu peux toujours rêver bob, si elle est produit par tata.. elle risque pas de passer les normes européennes au même prix.
    Enfin bon, la discussion sur les énergies est un peu stérile (pollue, pollue pas..)
    J’aurais au moins appris que le bilan ecologique de la Prius, la voiture ecolo par définition etait loin d’être aussi vert qu’on le croit !

  17. un compresseur de peinture a cuve et tu recharges ta bangnole en quelques minutes ,bon l’autonomie c’est chiant 200 km a ce qu’il paratrait , perso je peux me taper 300 bornes par jours facile
    quand celui qui avait dis que ca restait polluant a cause des transports exterieurs , je lui dis qu’un bon panneau solaire ou une petite éolienne a la maison ca arrnge tout , remarque une eolienne a la fenetre de l appart je sais pas si le proprio va apprecier lol (je deconne pour ceux qui m’aurait pris au serieux …)
    aprés c’est plus saint de rouler en avec ce genre de voiture quitte a faire une croix sur les performances et qq mauvaises habitues que de laisser une poubelle de planete a Wall-E et aux generations futures

  18. Pourquoi font ils des voitures moches quand on parle économie d’énergie ? L’idéal serait une smart avec ce type d’énergie…

    Sinon pour la Prius, elle consomme autant qu’un diesel ou une petite essence puisqu’elle consomme en moyenne 5 l aux 100, l’électrique ne fonctionne que temporairement et nécessite l’essence pour s’alimenter ! L’autonomie n’est pas énorme. Elle ne rejette pas de CO2 en ville à faible vitesse mais c’est tout.

  19. Petit calcul pour sortir d’une discussion stérile à destination de Koehl :)

    D’après l’ADEME (http://franche-comte.ademe.fr/solaire_photovolt.php?partie=1), on produit en franche-compté 2000 kWh par an avec 20m2 de panneau photovoltaique.

    Ceci nous donne: 2000/20= 100kWh par an pour 1m2, soit de quoi alimenter une machine de 100000 W pendant une heure ou une machine de 1W pendant 100000h

    La MDI CityCat a air comprimé la plus petite developpe 25 CV (http://www.mdi.lu/fra/affiche_fra.php?page=citycats). 1CV=735W. Donc 25 CV = 18,375 kW

    Evidemment il y a des pertes:

    -pertes electriques par effet Joule
    -pertes lors de la compression de l’air. Les meilleurs compresseurs ont un rendement de 80% donc 20% de pertes (http://www.arma-sa.com/modules/smartsection/item.php?itemid=140)
    -pertes dans le moteur à air comprimé (on peut penser qu’il est a peu près equivalent a celui d’un compresseur).

    Bon, on va faire comme comme si toutes ces pertes n’existaient pas…

    Donc 1m2 de panneau solaire pendant un an permet de rouler pendant: 100000/18375= 5,44h

    Avec ses 3m2 de panneau solaire utilisés pendant 1 an, ce cher Koehl pourra rouler, dans le cas le plus favorable pendant: 5,44*3= 17h. A 110km/h avec le vent dans le dos, il pourra donc realiser tranquillement ses: 110*17= 1870 km… en gros de quoi traverser la france…

    Heureusement, avec les 1500 Euros qu’il a gagné en achetant sa voiture verte il pourra se payer quelques voyages en train ou des jeux pour sa console :)

    Soit je me suis trompé (je compte sur vous pour me dire ou), soit je ne voit pas trop d’ou vient l’optimisme lié a la sortie de cette voiture géniale.

    Bon c’est rassurant, il y a le nuclaire aussi:
    428 TWh => 428000000000000 Wh/18375 = 23292517006 h de voiturette soit 23292517006*110= 2562176870748 km
    Si on considère que chaque vehicule parcours en moyenne 15000km/an çà nous fait de quoi alimenter: 170811791 voiturettes.
    Donc 170 millions au lieux des 30 millions actuels (en france), on est peinard, il y a de la marge, il en reste un peu pour eclairer les enseignes lumineuses et faire tourner les clims dans les maisons de retraite.

  20. Concernant l’écotaxe, je ne sais pas si c’est limité à 20% du prix de la voiture. Si c’est vrai, tu me casses mon rêve de devenir riche rien qu’en achetant une voiture à air comprimé :-DDD
    enfin bon la remarque a été faite par la journaliste de France 2, voir la vidéo sur mon post plus haute.

    Mais franchement, si elle sort à 3500 euros même avec une prime écotaxe limitée a 20% du prix total de la voiture, je serais partant pour en acheter une pour ma copine, rien que pour faire les courses et comme deuxième bagnole c’est super geek !!! elle qui adore les voitures minuscules, et c’est moins cher qu’une smart 😉

  21. Je m’y attendais…
    Bien que franc-comtois d’origine, j’habite dans le sud depuis 15 ans. Côté soleil on peut revoir les calculs à la hausse :-).
    Et si vraiment avec le solaire ça ne suffit pas , vu que j’ai beaucoup de chance d’habiter dans un endroit particulier, on rechargera avec le jus d’une micro-centrale sur ma petite chute d’eau.
    Calculs et devis sont fait depuis longtemps. Si ça peut subvenir aux besoins énergétiques de ma maison ça alimentera bien le compresseur…

  22. Rolala ces gens pessimistes qui me font bien rire…Une voiture à air comprimé qui fait du « 1euro le km et sans pollution » ! Y’a encore des gens qui trouvent des arguments pour critiquer cette voiture! Déja elle n’est même pas encore commercialisé et qui dit qu’il n’y aura plus d’amélioration d’ici sa sortie ? Comme le dit très bien le journaliste de FR2, économique et écologique 😉 Soyez optimiste voyez la vie en vert 😉

  23. Pour Snake_tee :
    J’espère quand même que c’est 1 euro les 100 km !
    Il y a beaucoup de franc-comtois dans cette rubrique !

  24. Bravo pour tous ces commentaires. Certain ne sont pas du tout dans le bon sens et surtout pas au courant en racontant n’importe quoi. Une chose est bien réelle,l’équipe de Monsieur Guy Negre travaille à fond sur la mise au point des prototypes; nous pourrons en parler d’ici quelques jours.Il ne faut pas oublier non plus que TATA – MOTORS a signé un contrat d’exploitation de licence moteur avec MDI et,que Tata a les moyens financiers et les techniciens pour avancer rapidement. Mais ,que nos constructeurs ne soient pas inquiet l’ambition de mdi n’est pas d’envahir le marché automobiles loin de là.
    Encouragez et faites connaître cette petite entreprise qui lutte énormément pour que nos villes soient moins polluées et pour l’avenir de nos Enfants et de notre planete.

  25. Que de commentaires et de betises ne dit’on pas sur la Géniale invention de Monsieur Guy Negre,il faut croire que certains n’ont rien à foutre que de critiquer et eux! que font’ils ? j’aimerai bien savoir ? Pour en revenir à MDI que de progres depuis 10 ans et + . les prtotypes sont en cours d’achevement,messieurs les critiqueurs ,soyez un peu patient et taisez’vous pour le moment .qand à la couleur de la voiture ,vous me faites bien rire également pour la forme de la carrosserie ,vous feriez mieux de parler de la technique avant,mais peut’etre trop dur pour vous,alors renseignez-vous avant de balancer des aneries.Les techniciens et ingénieurs ,de MDI,De TATA-MOTORS heureusement,savent ou ils vont.Je crois,que toutes les nations de la planete sont au courant et connaissent le moteur à air comprimé POLLUTION ZERO en ville,en France + dur ,il faut croire qu’on ne veut pas évoluer !!!!! Réveillons-nous et avançons,pour nos Enfants et l’avrnir de la terre,encourageons l’équipe de MDI,ils le méritent.

  26. Les nouvelles voitures de Monsieur Guy Negre sont vraiment géniales ! J’ai hâte d’être en 2009 afin de pouvoir en acheter une. Elle possède les avantages de la voiture electrique sans les gros inconvénients : le prix et le coût écologique des batteries et de la voiture.
    Certes le compresseur à air comprimé utilise de l’électricité donc de l’énergie nucléaire mais la France est en train de combler son retard en matière d’électricité produite par les énergies renouvelables (éoliennes, solaires…).
    Pour l’instant c’est le moyen de propulsion de voiture le plus écologique qui soit. L’état n’a aucun intérêt à en faire la promotion ni les groupes pétroliers car ils sont plus préoccupés par des intérêts bassement financiers sur les taxes et marges que sur l’écologie. Espérons que commercialement elle puisse se développer à vitesse grand V. Vive la voiture à air comprimé et trés longue vie à elle !

  27. Pas de pollution…
    Ca me fait bien rire !
    L’ai comprimé n’est ni une énergie primaire, ni une énergie finale, même un moyen de stocker de l’énergie, moyennant pas mal de perte.
    En amont il faut donc de l’énergie finale, en l’occurence de l’électricité, produite à partir d’une énergie primaire. Et dans le monde 80% de l’énergie primaire qui sert à produire l’électricité est du charbon, qui dégage 20% de CO2 de plus que le pétrole (pour la même énergie fournie). ALors évidemment, on va dire qeu l’on peut faire de l’électricité propre (éolien, solaire…). Mais là un simple petit coup d’oeil aux chiffres de consommation d’énergie actuelles et à ceux du potentiel de ces énergies suffit pour se rendre compte qu’on est pas du tout dans les bons ordres de grandeur…
    Mais quand même, malgré tout, cette voiture pollue moins que les autres.
    Pourquoi ?
    Parce q’elles est petite et qu’elle va doucement !
    Gardons donc la même voiture, avec la même taille et les même performances, mais mettons lui du coup un petit moteur à essence de 400cm3, et elle polluera encore moins.

  28. Encore une autre chose.
    Si le « carburant » de cette voiture ne coute qu’un euro les 100km c’est qu’il n’est pas taxé.
    Et si les carburants(essence,gasoil,…) sont taxés c’est parce qu’on s’en sert pour rouler sur une route et qu’il faut payer la construction et l’entretien de cette route.
    (Pour information les recettes de la TIPP couvrent à peine les dépenses consacrées à la route)
    Il faudrait donc en toute logique taxer autant l’électricié qui sert à rouler que l’essence, sans quoi il faudra de toute façon prendre l’argent ailleurs (impots, taxe d’habitation,..)
    Et d’un coup ça change tout…

  29. Cet air comprimé n’est qu’un moyen comme un autre de stocker de l’énergie (électrique à la source).

    l’idée de l’air comprimé est de loin le moins efficace pour stocker de l’énergie. L’oxydation de l’H2 en H2O est bien plus élégant et la production par electrolyse facile.

    Jamais ces moteurs ne viendront dans ma voiture de 1 tonne 400 kg. Et il est hors de question que je roule dans ces espèces de mobylettes.

    La solution se trouve entre les 2, des voitures de moins d’une tonne mais décentes et une source d’énergie propre à haut taux de stockage. 1000 km d’autonomie c’est bien, 500 c’est un minimum.

    Ces voiturettes restent des prototypes chers, non rentables, non pratique, inutilisables sur nos routes et je ne parle pas du ridicule.

  30. Ces deux derniers commentaires illustrent parfaitement le cas de l’esprit borné qui n’est même pas allé voir comment fonctionnait le moteur…
    http://www.mdi.lu/fra/affiche_fra.php?page=moteurs
    Il n’y a pas d’image illustrée mais le texte n’est pas très long, ça devrait se trouver 5 minutes pour lire, non?
    Le jour où un moteur conventionnel ne rejettera aucun NOx et consommera 2 l. aux 100 on en reparlera des discours négationnistes. Pour info ces voitures vont bien assez vite pour circuler même sur autoroute, à des vitesses bien supérieures aux limites autorisées, elles ne sont pas plus lentes que votre Cherokee Turbo Diesel qui sert à transporter votre gamin à l’école.
    Et dans le même registre désinformation, si c’est la taxe du pétrole qui paye les routes à quoi servent les contrats de plan Etat-régions? Pourquoi les 3 grandes sociétés d’autoroutes sont privées et financées par les péages? Comment est financée l’AFITF? A quoi sert la taxe annuelle sur les véhicules (même si elle a disparu en France elle est toujours active dans le reste du monde et la taxe d’immatriculation est toujours là)?
    On ne vous a peut-être pas prévenu de la taxe additionnelle sur la carte grise, calculée en fonction du niveau de CO2 émis par les voitures?
    Enfin, bref… Sans vouloir me faire l’avocat de Guy Nègre ce genre de bêtises que l’on rencontre encore partout en France me hérissent au plus haut point.
    Et il est évident que l’Etat trouvera toujours le moyen de taxer l’électricité quelle que soit sa provenance et quel que soit son usage, le problème n’est vraiment pas là.
    Effectivement, L’addiction au CO2 a encore de beaux jours à vivre

  31. Rassurez-vous Cyril, j’avais déja lu cette page avant d’avoir laissé ce commentaire.
    Et je confirme tout ce que j’ai dit plus haut.
    Ce moteur consomme 2l au 100 sur route, sans compter ce qu’a consommé la production d’air comprimé.
    Il ne pollue pas DIRECTEMENT, il se contente de délocaliser la pollution. il ne rejette pas directement de NOx, mais la production d’electricité,elle, en rejette !
    Et au final il est facile de comprendre qu’entre un moteur dont l’axe est relié directement aux roues et un autre moteur qui va servir à comprimer de l’air dont la décompression va servir à faire tourner un autre moteur, il vaut mieux choisir le premier qui a un meilleur rendement(et par là même pollue moins).
    Ou je suis bien d’accord avec vous c’est que cette voiture est largement assez grosse et va largement assez vite. Mais je maintiens donc que la même voiture avec un petit moteur conventionnel polluerait moins. Et affirmer l’inverse est révélateur d’un manque d’attention en cours de sciences physiques.
    Ce qu’il faut comprendre, c’est que la voiture propre est une pure vue de l’esprit !
    Ce genre d’inventions nous laisse croire que nous pourrons continuer éternellement avec notre mode de vie actuelle en étant sauvé par la technique, ce qui est bien sur complètement faux, c’est bien à un nouveau mode de vie qu’il faut réfléchir.

    Par ailleurs, vous citez plein de taxes, c’est bien, mais êtes vous capable de citer tout ce qu’elles vous apportent (routes, instituteurs, eclairage public, défense contre le terrorisme, jardins publics, pistes cyclables,…) ?
    Toutes ces taxes sont le prix des service rendus (enfin, un peu moins puisque l’état est déficitaire), et si on supprime des recettes il faudra donc supprimer des services. On commence par quoi, l’instituteur de vos enfants, l’agent municipal qui leur fait traverser la route, l’éboueur de votre quartier, ou les infirmières de l’hopital le plus proche ?

    Et à part ça, rappelons quand même que 80% de l’électricité mondiale est faite à partir de charbon (et que c’est n’est pas en augmentant la production que ce pourcentage va baiser). Et le charbon voyez-vous est plutot bien réparti sur la planète. Ce qui explique le choix politique de l’Inde de commercialiser cette voiture, ainsi que des voitures électriques, pour ne pas avoir à importer de pétrole des pays arabes…

  32. Le courant sorti des centrales thermiques (charbon, fioul et gaz) représente 65% du bilan mondial de 2002, il faut se mettre un peu à jour… on n’est plus en 1950.
    Changer les modes de vie d’un coup de baguette magique c’est de l’utopie pure, déjà qu’il faut 20 ans pour qu’un Haroun Tazieff se fasse entendre 10 ans après sa mort.
    Toute forme de non production de CO2 est aujourd’hui bonne à prendre car il y a urgence et non plus débat.

  33. Au temps pour moi, quand je disais charbon, je voulais dire énergie fossile.
    Quant aux chiffres….
    http://energie.sia-conseil.com/wp-content/uploads/2007/02/snag-part-demande-source-energie004.jpg
    Et on n’est peut-être plus en 1950, mais il n’empêche que la consommation de charbon continue d’augmenter, principalement en Inde et en Chine , car l’augmentation constante de la production d’électricité est beaucoup trop important pour être réalisée avec des énergies renouvelables. Et ce n’est pas en faisant rouler des voitures électriques que ça va changer !
    Voyez-vous, l’utopie c’est justement de croire qu’on ne changera pas notre mode de vie.
    Il changera, qu’on le veuille ou non, parce que les sources d’énergie vont s’épuiser et le climat se réchauffer.
    Alors évidemment que toute forme de non-production de CO2 est bonne à prendre, mais encore faut-il que ça en soit une !
    Et en l’occurence ce n’en est pas une, c’est une fumisterie.

  34. Si l’on réfléchit tant soit peu, aucune énergie est complètement verte, le pétrole et tous les carburants dits verts demandent de l’énergie pour être transformés, certains disent que le prix de revient de la transformation est supèrieur en dépense énergétique que ce que le nouveau carburant produit. L’électricité est en partie une énergie renouvelable, l’air comprimé derrière est propre et pourquoi pas. Les petites voitures diesel qui consomment du 4,5 l/100 km, comparées aux voitures bi énergie qui consomment 4 l de super et une batterie tous les 150000km, m’apparaissent dans ce cas interessantes car nous ne croulerons pas sous un nombre important de batteries, souvent dures à recycler.
    Alors pour certains, ils semblent dures d’abandonner son 4*4, mes parents avaient une 2CV, travaillaient 50h par semaine et alors. Un roi du pétrole a dit que ses grands parents allaient à dos de chameau et que ces arrières petits enfants iront eux aussi à dos de chameau, et si l’histoire se répétait.

  35. heu , et les usines qui fabriquent les fameuses voiturettes , faut pas oublier qu’elles polluent ou vont polluer aussi .
    Et puis un moyen simple pour endiguer la pollution , adapter ce genre de technologie aux transports en commun et bien sur rendre gratuit les dit transports et là , la pollution diminuera déja pas mal .

  36. Bref, je pense que cette nouvelle technologie mérite que l’on s’en intérresse.
    Sinon, il faut aussi indiquer que personne ne met du pétrole brut dans son réservoir. Celui-ci est raffiné (= pollution et utilisation d’energie), puis transporté chez notre cher pompiste…. De plus on roulera tous bientôt avec des super Bio carburants… Chouette :o( Les pauvres auront plus rien à bouffer, mais nous on se pavanera dans notre superbe voiture…) STOP !!!!!!
    Prenez le vélo, le train, vos pieds, et plantez des arbres!!!!
    Apprenez à vos enfants et à vous même à consommer moins !!!

  37. Je passe comme ca pour voire un peu ce que pense certaine personne sur l’énérgie pneumatique.

    Beaucoup me fon rire.
    Je pense que vous avez tous raison sur différent point, mais certain fond des globalité.

    Qui a dit que les voiture pneumatique débouleront sur toute les route de la planete?
    Seulement en ville je crois que ce sera trés bien.
    C’est sur a grand échelle, la production d’air comprimer est particuliérement difficile ( regardé commen fonctionne un comprésseur et certain comprendron qu’il ne pourai jamais l’actionner avec leur mimine)

    Haaaaaaa oui je vais vous dire moi le vrai probleme, c’est pas la polution, l’énergie ou meme la migration des autruches qui pose un souci, c’est la volonter de changé.

    Tan que certain voudron changé seulement ce qui les dérange pas, sa ne fonctionnera pas.

    L’étre humain evolue mais ne régrésse jamais, c’est dans notre nature et rien ne poura nous faire changé.Ont changera quand ont sera oblig&é.

  38. Pour résoudre le problème, il suffit de produire l’air comprimé à 300 bars avec de petites éoliennes individuelles, et de le stocker.
    Il suffit de brancher le véhicule et en 3 minutes le plein est fait!

  39. Bravo à tous les bons penseurs qui parlent de changer les habitudes et de notre pauvre état en déficit qui a besoin des taxes pour entretenir les routes ( entre autres). D’accord pour les transports en commun, mais habitant à peine à 80 bornes de Paris, je n’ai pas de transport en commun pour me rendre au boulot, ni pour y rentrer, alors tant que l’état n’investira pas, je suis preneur pour une voiture qui pollue moins que les autres. Juste pour l’anecdote, votre voiture thermique pollue à la production de son carburant mais aussi en roulant alors que la voiture à air comprimé, c’est juste à la production du carburant, donc moins que vos voitures.

    Quant à notre pauvre état si déficitaire, renseignez vous un peu, depuis 20 ans les aides aux entreprises se sont développées et coutent aujourd’hui, à nous contribuables, 65 milliard d’euros, pour quels avantages et surtout pas pour les petites entreprises. Alors des économies, il y en a à faire et on pourrait s’occuper des routes et des transports, résorber les déficits, etc..;

  40. Quel grand moment de désespoir…
    Bien sûr que tout va changer, bien sûr que tout est compliqué, bien sûr… Ceci dit, si pour certains citadins il est envisageable de prendre les transports en commun, le vélo, ou ses petites patounettes, pour les ruraux, comme moi, la situation est beaucoup plus complexe…Quand au télétravail, la décision ne m’appartient pas non plus, et je pense qu’elle ne ferait pas rêver mon patron.Félicitations à nos brillants mathématiciens capables de prouver tout, et son contraire. Puisqu’on parle de pollution, parlons-en jusqu’au bout…
    Le fameux compresseur de la voiture à air comprimé filtre l’air qui ressort plus propre avant d’entrer, et en plus il utilise (comme tous les compresseurs) un demi litre d’huile végétale que l’on change tous les 50 000 KMs. Cela ferait sans doute rêver tous les mécanos à chacunes de nos vidanges.
    De plus, les unités de production ne dépassent pas 100 salariés, histoire d’essayer de bosser à l’échelle humaine…
    Il y a au moins une chose de certaine, c’est que, même si certains pensent qu’elle pollue quand même, ce serait toujours mieux que ma vieille tratra. Et puis celle là, j’aurai peut-être les moyens de me l’offrir.
    Franchement, qu’est ce qu’on risque à tenter le coup ?

  41. rigoler mais moi des que cette voiture montre son nez je bazarde ma caisse meme ci elle cossome pas bcs et quelle est pas vielle

  42. Pour le moment pour répondre à ta question all*capone* je sais pas. Mais je fais attention de très prés depuis 4 ans presque à cette petite entreprise. J’espère juste qu’elle sera homologué en France car dans ce cas la c’est simple : Préfecture lol

  43. pour apporter ma contribution aux débats, quelques éléments:
    – je suis allé visité l’usine MDI à Carros et j’ai regardé les véhicules de près; j’ai été convaincu du choix fait de construire léger et simple mais je n’ai pas pu faire d’essai ( il faut attendre fin 2008 pour validier les performances espérées)
    – si les prévisions sont confirmées ( 3500€, autonomie d’environ 100km avec la réserve d’air, recharge pour moins d’un euro en 4 heures), je ll’achète demain pour rouler tous les jours avec et garder une autre voiture pour les longs trajets.
    – recharger un tel véhicule en france, la nuit où la quasi totalité de l’énergie électrique est d’origine nucléaiire, a pour avantage de produire 0% de CO2.

    un petit calcul simplste:
    cette voiture se recharge chez soi en 4 heures avec un compresseur de 5kW, donc 20 kWh. Si les 30 millions de français qui utilisent leur voiture pour les petits trajets quotidiens utilisaient un véhicule à air comprimé, le besoin en électricité serait de
    20×30 000 000 kWh=600 000 000 kWh soit 600 000MWh, alors que la puissance d’une centrale nucléaire est de 1000MW ( en 1 heure, elle produit 1000MWh…)
    en résumé, il fraudrait 60 réacteurs nucléaires pour recharger en 10 heures toutes les voitures à air comprimé ( la france en possède déjà une centaine qui ne sont pas utilisées à 100% pendant les heures creuses de la nuit: il serait intéressant qu’un employé EDF compétent en la matière infirme, confirme ou corrige mes propos)

    autre remarque d’ordre général: l’orthographe de certains est surprenante! On peut faire des erreurs de frappe ou d’inattention ( moi le premier!), mais certains commentaires sont particulièrement truffés de fautes ( j’espère que c’est volontaire…)

  44. Je savais que ca pouvez marcher un jour.la voiture a air comprimer
    ca serais génial si le parc auto pouvait être renouveler de ce style de véhicule
    Ne pas se fier au look de départ ca changera par la suite
    Ne faut pas penser qu’au riche et à la grosse caisse
    Les constructeurs on qu’a changer leur habitude
    On Polu trop, les véhicules vont de plus en plus vite
    Et d’un autre cotes on taxe les pollutions et on fou des radars partout.
    C’est clair ca va faire mal au pétrolier et l’état qui se sucre de taxe, mais l’enjeu vau la chandelle.si demain la planète meure a cause de nos negligences, ca n’aura servi a rien de s’être engraissai financierement.penson a nos enfants.
    En contre partit les constructeurs risque vendre plus de voiture
    Le parc auto renouveler et moins de pollutions ou voir pas du tout
    Et moins d’accident grave du a la vitesse
    Alors je ne vois pas ce qui pourrai empêcher ce développement
    Vu que le réchauffement et la pollution et au plus haut
    La voiture electrique, l’énergie renouvelable c’est ca l’avenir
    La voiture à air comprimé sera certainement améliorer avec le temps tout comme on l’a fait sur les voitures à carburant.
    Merci a tous ces chercheurs
    Des que ca sort j’en achète une c’est clair

  45. Si l’électricité qui alimente le compresseur est d’origine solaire, ou éolienne, le véhicule ne produit aucune polution en se déplaçant. La réserve d’énergie sous la forme physique de son état comprimé est durable et peut être conservée à un coût pécunier et chimique moindre que l’electricité dans des baterries. Ceci rend cet énergie indépendant du caractère aléatoire des sources dénergie renouvelables.

    Pour encore aller plus loin dans l’ambition de la promotion de ce véhicule pour des particuliers, je crois à la création d’un réseau de compresseurs autonomes alimentés par le solaire et l’éolien. Ils pourraient être indépendants des fournisseurs d’électricités payants. L’investissement serait minimum, et si le service devient commercial, il est rentable quelque soit son échelle. Je ne doute pas qu’un petit capital pourrait être rapidement trouvé auprès des fournisseurs d’énergie nationaux qui ne voudraient pas voir un tel réseau se développer sans y participer.

  46. Je possede 2 voitures une bonne routiere 2,5 l turbo D pour faire de la route ou rouler en famille .la 2me une corsa pour de courts trajets, faire les courses emmener les enfants a l’ecole soit de 10 a 100 km jour .je serai ravi de rouler economique (retraité) ecolo et dans le calme .Il faudra tout de meme qu’elle ne soit pas confondue avec un mécano et qu’elle offre mini 4 places .

  47. J’avais entendu parler de cette entreprise il y a bien longtemps dans un reportage a la télé, ou il parlait de creer une version taxi hybride: air en ville, essence hors ville.

    Depuis plus rien, jusqu’a un article dans capital qui a attisé ma curiosité.
    Me renseignant un peu plus, j’ai appris pour Tata… Le concept est bien et n’est pas qu’un prototype.
    C’est triste qu’aucun constructeur n’ai eu envie de s’allier avec cette société pour nous sortir une petite citadine non polluante une twingo verte :)

    Quand je dis « verte » je veux dire par la qu’elle ne participera pas a la pollution de la ville, qu’un gamin en poussette (qui allez comprendre les fabricant) se retrouve la tete au niveau des gaz d’echappement ne soit pas intoxiqué, idem pour le cycliste…

    Note: lors du show americain on voit plusieurs modèles au design plus soigné, c’est dommage que le model definitif de la marque fasse autant jouet, comme pour la multipla ca risque de jouer en sa defaveur :(

  48. Si ce véhicule est un jour commercialisé (ce que je souhaite ardamment), comment le gouvernement va rattraper le manque à gagner en terme de TIPP ? Ils seraient encore capables de taxer l’air, ces margoulins… Il va falloir se coudre les narines ;~)))… Quant au look de la OneCat, cela me convient parfaitement, elle rapelle furieusement la Méharie, je trouve ça sympa… Tout n’est affaire que de goût. Mais j’aimerais avoir un peu plus d’informations sur les premiers modèles qui seront distribués en france (date de sortie, tarifs, autonomie, etc…).

  49. pour Leolm ou soub56 ou les autres pessimistes ! j’ai lu avec intêret vos commentaires presque pas idiots, avec presque des informations rationnelles … mais vraiment, on tourne en rond, alors non cette voiture ne sera pas electrique, l’éléctricité servira seulement à recharger le compresseur inclu dans le moteur; oui il faut produire de l’éléctricité pour alimenter ce compresseur, mais il vaut peut être mieux de l’éléctricité plutôt que toutes ces fouking voitures qui nous balancent ces gaz d’échappement dans la tronche. Oui cette voiture marche puisque les premiers modèles roulent déjà en france. Oui le gouvernement vas trouver un moyen d’interdire la voiture ou de surtaxer l’air que nous allons utiliser pour recharger ; on pourra normalement recharger cette voiture sur les station de gonflage de pneu. Le look de la voiture va être modifié, vous n’avez vu que des prototype …
    Alors particulièrement à Soub56 … Hé oui l’orthographe est importante, mais ce petit ton mesquin  » Moi je ne fais pas de fautes, vous vous êtes idiots parce que vous en faites … et puis moi j’ai plein d’informations, je fais ce que je veux , je critique, je suis une grosse tête …  » pffff … honnêtement tu fais partie de la CGT ou quoi ? les critiques pour critiquer sont vraiment stériles et ne servent à rien, je dis qu’il vaut largment mieux fermer sa bouche si on a pas d’ idée pour améliorer les choses plutôt que de l’ouvrir pour dire que c’est nul et ne rien proposer, on est bien dans le système français là !!!
    sur ce, il n’ y a aucune attaque personnelle, seulement une mise au point !
    je souhaite vraiment que cette voiture sorte, ou voir comment ils vont s’en sortir pour l’interdire … hé oui , ça va leur couter chère, plus de taxe sur l’essence … brrrrr le gouv ne va pas aimer du tout

  50. Pas de soucis pour la taxation par l’Etat, si le marché se développe il y aura vite des stations service à air comprimé qui vous fairont le plein à la pression voulue d’un coup de pistolet à valve plus vite que votre plein d’essence, si vous n’avez pas le temps de recharger avec votre compresseur. L’Etat saura très vite nous taxer du vent.J’espère que nos productions d’air comprimé seront locales et n’iront pas engraisser encore des multinationales ou les compagnies pétrolières.Les vendeurs de pétrole fairont encore des affaires (moins polluantes j’espère)tant qu’ils en produiront. Au moins nous aurons de l’air moins contaminé (il n’y a pas que la fumée des cigarettes qui tue).

    Quant à l’orthographe, c’est comme pour la production d’électricité,de gros progrès à faire pour le pays, surtout en ce qui concerne l’infinitif et le participe passer ou passé???

  51. Reste à fabriquer des compresseurs ne produisant pas leurs 110 décibels à des prix « populaires »…
    Histoire de pouvoir recharger chez soi afin de rendre ces voitures accessibles aux plus pauvres, aux plus ruraux, aux plus éloignés des pompes à air.

    Personne ne supporterait l’agression sonore de multiples compresseurs individuels à l’unisson, encore moins la nuit, ou la journée pour les gens qui bossent de nuit.
    Déjà qu’un seul c’est intenable!

    Je demande à voir à quoi l’état et l’industrie réduiront cette belle initiative.

  52. Bien sûr le principe de la voiture à air comprimé est critiquable si l’énergie (l’électricité)utilisé pour la compression de l’air est d’origine nucléaire ou fossile (pétrole, gaz, charbon) car le rendement est plus faible que dans nos bonnes vieilles voiture à essence puisque ‘on rajoute un maillon à la chaîne et que le rendement pour la compression de l’air et sa restitution au niveau du moteur ne peut pas être de 100%.

    Mais si l’origine de l’électricité utilisée pour la compression de l’air est de type renouvelable (éolien, solaire, hydroélectrique, géothermique,…) alors dans ces conditions le bilan écologique est quasi-nul et bien en dessous de celui de la plus petite et moins polluante des diesels ! (quasi nul car il faut compter le coût écologique de fabrication également inférieur pour la voiture à air comprimé !)

    Certains détracteur de la voiture à air comprimé diront que le rendement est inférieur à celui d’une voiture électrique puisqu’il faut retransformer cette électricité pour comprimer l’air, mais d’une part, connaissez-vous une voiture électrique à ce prix capable de rouler à plus de 100 km/h et ayant une autonomie supérieur à 200 km ? Il faudrait de telles batteries que le bilan écoloqique globale serait catastrophique car quoi de plus polluant que les batteries ? (on est à l’heure actuelle toujours incapable de les recycler !)

    En ce qui concerne l’impact écologique dans le bilan global, il faut également tenir compte du recyclage en fin de vie du véhicule. Et là encore, la voiture à air comprimé pulvérise toutes ses concurrentes notamment d’ailleurs grâce à l’absence de batterie.

    Conclusion : la voiture à air comprimée est la meilleure solution qu’il puisse exiter (à part le vélo !) et à condition que l’électricité provient d’énergies renouvelable. Alors est-ce possible ? Sarkosy vour répondrait non mais regardez plutôt ces chiffres :

    Origine de la production d’électricité dans quelques pays industrialisés.En milliards de Kw/h.

    Pays Production totale % d’origine nucléaire % d’origine hydro Autre origine

    France 519,8 75,8 13,9 10,3
    Norvège 121,7 0 99,3 0,7
    Autriche 59,1 0 68 32
    N-Z 38,1 0 61,7 38

    Comme quoi avec un peu de volonté (politique) et de bon sens ce serait possible !

  53. d’autres informations concernant la voiture à air comprimé:

    – puissance faible et couple trés bas, rendant les accélérations faibles et les dépassements difficiles ( les conducteurs de 2cv connaissent).
    – pas de chauffage, mais au contraire création de froid ( pas besoin d’installer une clim: le moteur à air comprimé produit naturellement du froid, en raison de la détente de l’air).
    – problème de la réserve d’air ( aussi dangereuse, voire plus qu’un réservoir GPL).

    Un point souligné par NUTS auquel je n’avais pas pensé: le bruit des compresseurs! Faisons confiance à nos industriels pour veiller à en réduire le niveau sonore.

    un commentaire particulier pour mon aimable contradicteur VIRGILE:
    mes remarques ne sont pas des critiques stériles: j’essaye d’attirer l’attention des uns et des autres sur les particularités du moteur à air comprimé: j’ai roulé longtemps en 2cv et méhari; je sais ce que conduire avec peu de puissance impose.
    ‘ai roulé 5 ans au GPL: je connaissais les risques ( faibles si certaines précautions sont prises: un réservoir d’essence présente également des risques importants en cas d’accident)
    Le fait d’énnoncer les points particuliers ne veut pas dire que le concept du moteur à air est mauvais: il faut en connaître ses particularités pour mieux l’utiliser.
    Ce véhicule à air comprimé aurait été libre à la vente au mois de juin lors de ma visite à l’usine MDI, je serai parti avec!

    un point que je partage avec VIRGILE: utiliser la CGT comme étalon de la critique stérile( que les membres de cet éminent syndicat me pardonnent, mais je suis assez d’accord avec VIRGILE sur ce point!).

  54. J’ai lu plus haut des choses qui m’ont fait réagie.
    Je trouve l’idée de Guy Nègre excellente et allant dans le bon sens.
    De toute façon,d’ici 10 ans , de nouvelles avancées voire de nouvelles technologies vont voirent le jour(regardez la puissance des ordinateurs d’il y a 10 ans).
    Je crois également que l’avenir de la production d’énergie sera plus individuelle qu’ aujourd’hui. Chacun dans sa maison ou plusieurs dans chaque immeuble produiront de diverses façons (eolien, photovoltaique…) l’energie qu’il faudra à son logement et l’état s’occupera del’énérgie desbiens communs

  55. Quelqu’un sait il, si les objectifs fixés pour fin 2008 par Guy negre seront respectés? Ce qui me fait peur c’est qu’il n’ait pas les homologations necessaires, car il rique de se confronter à des personnes qui ont des interêts autres et qui vont lui mettre des bâtons dans les roues

  56. Vous révez complètement cher Foucault….
    Ce n’est une question ni de politque ni de bon sens.
    Les énergies renouvelables comme le solaire et l’éolien ne remplaceront jamais QUANTITATIVEMENT les énergies fossiles, et ce pour des raisons physiques.
    Quant à dire qu’elles sont propres et que leurs émissions de CO2 sont nulles, c’est largement disuctable….La quantité d ebéton et d’acier qu’il faut pour construire une éolienne est loin d’être négligeable au regard de la faible énergie fournie par celle-ci. (Procurez-vous donc le S&V de Mars 2008, il y a un dossier for interessant là dessus).
    Au final je maintiens que dans tous les cas, si on construisait une voiture de même taille et de même puissance que les voitures de guy nègre, mais avec un moteur à essence, elle serait moins polluante.
    Ce genre d’inventions sert juste à nous faire croire que l’on pourra garder notre mode de vie indéfiniment grâce à des remèdes.
    Mais oui ma p’tit dame, « ils » vont bien trouver un substitut au pétrole qui soit moins cher, ait un meilleur rendement, et ne pollue pas ! Facile ! D’ailleurs y’en a qui ont déja trouvé vous savez, mais ils se sont fait assassiner, mais oui, par les même qui nous font croire à la mort d’Elvis Presley, et qui complotent pour nous faire croire que les extra-terrestres n’existent pas !
    Il faut arrêter de rêver et redescendre sur terre, lma seule manière de faire des économies d’énergie, c’est de faire des économies d’énergie. Et nous en ferons un jour, de gré ou de force !

  57. Quant aux chiffres sur les pourcentages des différentes sources dans la production d’électricité, ce n’est pas ceux là qu’il faut regarder mais ceux sur les pourcentages des différentes sources dans la CONSOMMATION d’électricité.
    Si je mets un panneau solaire sur mon toit, et que j’achète le reste de mon électricité à EDF, je pourrais dire que 100% de ma production d’électricité est d’origine solaire…..

  58. je suis un inconditionnel des economies d’energie et je comprend le lobbying des pétroliers qui n’est pas pour déplaire a l’etat ……néammoins je voudrais franchir le pas ,je suis maire de ma commune ( 1200 habitants ) et je crois que cela serait une formidable vitrine si nous les elus locaux achetions de tels vehicules .combien de petits parcours realisons nous dans une journée?
    Pour repondre a un interlocuteur precedent meme si globalement il faut autant d’energie pour fabriquer ce type de véhicule il en restera notre indépendance energetique et notre commerce extérieur s’en portera que mieux et d’un point de vue écologique il n’y a pas photo… et puis j’ai bien noté que cette voiture ne pollue pas et de plus je pense a ces millions de m3 d’air comprimés et donc filtrés. Quant à l’energie necessaire pour faire tourner le compresseur je recommande aux septiques de regarder la courbe de production et de la comparer a la courbe de consommation il n’est pas sorcier de comprendre que faire le plein la nuit coutera un minimum (tarif heure creuse) egalement à signaler notre système de production d’electricité n’en sera pas augmenté puisque la nuit les centrales ne s’arrètent pas .
    Bravo M. Negre ne vous decouragez pas nous sommes tous derriere vous ….

  59. Si vous voulez faire un effort, réfléchissez plutôt à un moyen de ne pas faire ces petits parcours.
    Les faire avec une voiture à air comprimé polluera tout autant et même plus : encore une fois, il y a tellement de pertes depuis la production d’électricité jusqu’à la décompression de l’air que l’énergie consommée par un tel véhicule est largement supérieure à celle consommée par un véhicule traditionnel. En gros un moteur traditionnel a un rendement de 30% et un moteur à air comprimé de 10% (rendements « du puits à la roue »). Cela signifie que le deuxième consomme 3 fois plus d’énergie que le premier.
    Quant aux millions de m3 filtrés, laissez moi rire…..Vous croyez sincèrement qu’il suffit de faire tourner des compresseurs pour filtrer l’air ? Vous pensez vraiment que les filtres à air des compresseurs vont filtrer les micro-particules ? Et que fait-on du CO2 qui est un gaz et ne se filtre pas ?
    On est encore une fois devant le cas typique de l’individu qui dit « Je veux bien faire un effort, proposez moi une solution qui me permette de ne rien changer à mes habitudes ».
    Si vraiment vous voulez faire un effort, gardez vos petites voitures le plus longtemps possible (la fabrication d’un voiture c’est 5,5 tonnes de CO2) même lorsqu’elles seront désuètes et trouvez des solutions pour vous en servir le moins possible. Ce n’est pas facile mais ça se fait, et de toute façon ça se fera tôt ou tard, de gré ou de force.
    Et pour les petits parcours, pensez au vélo.

  60. DERNIERES NOUVELLES IMPORTANTES !

    Voila les dernières nouvelles de la rentrée pour la voiture à air comprime de MDI :

    http://www.ecolo-trader.fr/Premiere-immatriculation-de-la-voiture-a-air-compr-vtptc-94.php

    Rappel: la France s’est engagée à avoir plus de 20% d’énergie renouvelable à partir de 2012 -hors nucléaire-.

    Alors les calculateurs de CO² peuvent toujours réfléchir…ce qui est clair c’est qu’elle soulagera à CT le passage du tout pétrole à l’hydrogène !

    😉

  61. Il faudra que vous m’expliquiez comment vous arrivez à avoir un rendement de 50% alors que le rendement d’une centrale thermique (nucléaire compris) est de 35%
    Ah ben oui, vous ne calculez que le rendement du moteur, et pas de ce qui a en amont !
    Rappel : seule 10 % de l’énergie du pétrole est perdue entre le puits et la pompe (raffinage,…). Vous avez donc un rendement de 0,9 * 0,3 = 27 % (si on considère que le rendement du moteur thermique est de 30%). Pour le Moteur à air comprimé le rendement est au mieux de 0,35 * 0,5 * 0,5 = 8,75% (rendement de la centrale * rendement de la compression * rendement du moteur). On a donc bien un rendement 3 fois inférieur au moteur traditionnel. Sans compter que le moteur à air comprimé consomme en plus 2 litres d’essence aux100 km sur route !
    Alors que quelques véhicules de ce type roulent dans la ville, pourquoi pas, mais ne croyez pas que vous avez là une solution miracle pour ne pas contrarier le dogme du « tout voiture » !
    Quant aux 20 % d’energie renouvelable, c’est bien. Mais ça ne veut rien dire du tout. Ce q’uil faut c’est baisser la consommation d’énergie fossile. Si nous augmentons de quelques pourcents la part des énergies renouvelables mais qu’en parallèle notre consommation d’énergie double, le résultat est que nous consommerons plus d’énergies fossiles ! Ces chiffres – pourcentages d’énergie renouvelables et tutti quanti – servent juste à l’autosatisfaction des ministres.

  62. Sur telenet j’ai vu rouler la voiture : elle fait beaucoup de bruit. Peut-être que ce problème sera résolu à la sortie. Aux Etats-Unis un ingénieur s’est attaqué au poids d’une voiture. Il a fini de faire une voiture légère (fibre de carbone), grande (comme une grande Megane) et qui consomme 2,4 litres /100km. Il a construit lui-même une petite usine ou il fabrique la fibre de carbone à bas prix.

  63. quelques remarques pour manpow

    la voiture à air comprimé ne consomme pas en plus 2 litres au cent kilométres: consommation 0 avec air comprimé ( ou quelques grammes d’essence pour le chauffage) et quand votre réserve d’air est vide, vous pouvez continuer à rouler en utilisant un autre mode de fonctionnement du moteur qui consomme à ce moment 2 l/100km ( à comparer aux consommations de nos moteurs actuels de puissance équivalente:4l/100km pour une C2 diesel, par exemple).

    rendement
    c’est vrai, si vous produisez votre air comprimé en utilisant de l’électricité prodiute par un groupe électrogène, le bilan final n’est pas bon!
    l’intérêt de la voiture à air comprimé est de produire cet air comprimé de façon économique et écologique: l’électricité produite pendant les heures creuses correspond à ces critères ( elle est moins chère car l’EDF en a trop, car les centrales nucléaires produisent de ll’électricité en continu; elle est écologique, car les centrales nucléaires ne produisent pas de CO2 ).
    Je sais bien que dire qu’une centrale nucléaire est écologique ne va pas plaîre à certains, mais on ne peut pas satisfaire nos besoins en électricité par des éoliennes et par des panneaux voltaîques. La nuit et les jours sans vents, que fait-on? On met en marche les centrales à charbon pour produire un max de CO2? Pratiquement tous les sites intéressants pour les centrales hydrauliques sont utilisés.L’utilisation des courants marins n’ est qu’au niveau de l’étude, etc…

  64. Donc si cette voiture ne consomme que 2 litres au cent quand elle roule à l’essence (la faible consommation est due à la petite taille du véhicule) , le plus simple est peut-être de supprimer le système de propulsion à l’air comprimé, on gagnera encore facilement 50kg et la consommation du véhicule baissera encore….

  65. Mr manpow est un provocateur, et têtu comme un âne de surcroit .
    Aprés avoir tout lu sur le sujet je pense que la voiture de Mr nègre est une
    révolution technologique trés interessante qui répondra à la plupart des problèmes actuels .Je me demande néanmoins pourquoi tout le monde se polarise sur une production quasi industrielle de cet air comprimé, alors que la solution doit être « individuelle » une petite éolienne et un simple compresseur
    sont parfait pour résoudre le problème , des centaines de milliers d’agriculteurs
    et de propriétaires de maisons individuelles n’attendent que cela . Nous avons une maison dans l’yonne et beaucoup, beaucoup de vent depuis quelques années, ….. Alors ! essayons !

  66. Attendez y’a un truc qui m’échappe : si on utilise l’électricité des heures creuses pour compresser l’air, est-ce qu’on ferait pas mieux de mettre cette même électricité dans la batterie d’une voiture électrique ? ça ferait une transformation en moins, et le rendement des moteurs électriques doit être meilleur que celui de l’air comprimé non ?

  67. pour ceux que ca intéresse http://www.nanosolar.com/ y’avait aussi un autre gus qui atteignait 80% d’efficacité sur des panneaux pseudo-solaire (nano antennes) mais au stade du labo pour l’instant. et tout de suite là je ne retrouve pas la référence, a vous de chercher

    sinon bravo pour la discussion, c’est une des plus intéressantes que j’ai vu sur les blogs

  68. Mr Paris, puisque vous avez tout lu sur le sujet, pouvez vous nous donner une référence d’étude technique sérieuse ? Et j’ai bien dit étude technique, et pas article de journaliste…
    Je ne pense pas être ici le plus têtu. Au contraire j’ai l’impressiin d’être le plus pragmatique. Et c’est bien du pragmatisme qu’il nous faut si nous voulez faire des économies d’énergie.
    Une voiture qui fonctionne à l’air c’est merveilleux sur la papier, mais ça l’est uniquement si on n’a pas de notion de thermodynamique.
    Pour information, pour faire 10000km par an avec la voiture de guy nègre en roulant à l’air, il vous faut après calcul installer une éolienne de 2 kw dans votre jardin (dédiée uniquement à votre voiture) , ce qui représente un mat de 11m et une installation d’environ 10000 euros. Et ce uniquement pour faire 10000km par an dans une voiture 2 places ayant 100km d’autonomie….
    Si vous voulez remplacer vote clio par une véhicule équivalent à l’air comprimé (ce qui soyons d’accord n’existe pas pour l’instant), et pour faire 15000 km/an (ce qui est beaucoup plus proche de la moyenne actuelle), c’est une éolienne de 10kw qu’il vous faudra, renseignez-vous, ce n’est pas rien (l’installation avoisinera les 30000 euros) !
    Tout ça pour dire que cette technologie ne répond absolument pas aux problèmes actuels. Commençons par diminuer drastiquement nos besoins en énergie et peut-être qu’alors nous serons capables de les satisfaire avec des énergies « propres ».

    Autre chose : les rendements annoncés par MDI sont uniquement théoriques, ils sont pour l’instant incapables de les obtenir. Cela fait 20 ans qu’ils nous annoncent que leur voiture sera prête l’année prochaine….

  69. J’ai oublié de vous préciser autrre chose : vous devrez bien sur avoir un compresseur qui se mettra en marche dès que l’éolienne tournera (environ 2000h par an soit un quart du temps) et vous bercera gràace à ses 95 dB (à ajouter aux45 dB de l’éolienne).
    Et je ne vous parle même pas de la taille de la bonbonne pour le stockage….
    Si malgré tout vous continuez à penser que c’est la solution miracle à nos problèmes actuels, je me demande bien qui est le plus têtu !

  70. Bonjour,
    Je voulais juste dire une petite chose si vous me permettez. Que l’air comprimé soit un « carburant » à faible rendement et que la voiture à air comprimé soit bien, nulle, moche, rigolote, rapide… honnêtement je m’en fou.Ce que je trouve dommage, c’est que vous ne pensiez qu’en commerce de masse, si on veut un jour parvenir à diminuer l’impact de l’Homme sur l’environnement il faut produire une multitude d’énergies différentes en exploitant les qualité énergétiques de chaque région du globe.
    Quelle que soit l’énergie miracle qui viendra remplacer le pétrole et le charbon, si elle est utilisée par 6 milliards d’être humain, on aboutira à plus ou moins long terme à un déséquilibre. Je pense notamment à la fusion nucléaire (qui délivre 4 fois plus d’énergie que la fission tout en ne produisant pas de déchets radioactif), çà peut paraître génial comme çà, on produit de l’hélium (principalement) à partir d’hydrogène (atome le plus répandu dans l’univers connu). Je vous passe l’énergie colossale nécessaire à la mise en oeuvre d’un tel procédé, et la « légère » difficulté à maintenir la réaction… Si on utilise tous la fusion, au bout d’un moment on aura des stock d’hélium à gérer et ce sera le même problème que le CO2 actuellement. C’est pareil pour les piles à hydrogène, çà ne rejette pas de gaz à effet de serre… cool… et l’eau çà ne participe pas à l’effet de serre peut-être ?
    En conclusion, il faut user de tout mais n’abuser de rien.

    PS => Vive la voiture à air comprimé et vive la Franche-Comté !

  71. JP, vous avez parfaitement raison quand vous dites qu »il faut produire une multitude d’énergies différentes en exploitant les qualité énergétiques de chaque région du globe ».
    Et c’est exactement pour cela que la solution miracle, celle qui se substituera au pétrole et nous permettra de ne rien changer à notre mode de vie n’existe pas.
    La réalité c’est que notre consommation d’énergie baissera pour une raison très simple : aucune source d’énergie ne sera moins chère que le pétrole, pour la simple est bonne raison que le travail humain nécessaire pour le forage, le raffinage, etc…est très faible au regard de l’énergie fournie. Et c’est bien ce travail que nous payons, le pétrole est gratuit lui, on ne rémunère pas la nature !
    Quand on parle d’autres sources d’énergie (biocarburants,….) c’est différent, le travail nécessaire avant de pouvoir utiliser l’énergie est beaucoup plus important, ce qui la rend beaucoup plus chère, sans compter le fait que leur densité énergétique (volume au sol occupé pour une quantité d’énergie fournie) est beaucoup plus faible.
    La première urgence est donc de baisser nos besoins en énergie car aucun miracle énergétique n’arrivera. Et après nous pourrons satisfaire nos besoins grâce à des énergies alternatives.
    Accessoirement, ceci n’est peut-être pas compatible avec la hausse du pouvoir d’achat….

    PS : l’eau contribue grandement à l’effet de serre (sans elle, la température sur terre serait de -18°), par contre, contrairement au CO2, sa concentration dans l’atmosphère se régule : quand il y en a trop, il pleut !

  72. comparaison entre voiture électrique et voiture à air comprimé, 2 véhicules qui ont pour ambition de donner une alternative aux véhicules consommant du pétrole, en utilisant le courant électrique, qui peut être produit dans des conditions économiques satisfaisantes ( nucléaire, hydraulique,éolien, photovotaïque, courants marins, etc..).
    La réserve d’énergie de la voiture électrique est stockée dans des batteries: lourdes ( 200 à 300 kg: dommage lorsque l’on veut faire une voiture économique donc légère), chères, produites avec des métaux plus ou moins rares et difficiles à recycler.
    La réserve d’énergie de la voiture à air comprimé est stockée dans un réservoir en fibre de carbone: léger, économique, recyclable. Le seul réel inconvénient est le danger potentiel d’un réservoir gonflé à 300 fois la pression atmosphérique( danger équivalent au réservoir de GPL: la technique de ces réservoirs est maintenant maitrisée).
    Il est possible d’améliorer l’ autre inconvénient de la voiture à air comprimé, le bruit du véhicule ou du compresseur, par une isolation phonique adaptée.

    alors, véhicule électrique à batterie où à air comprimé ( si les performances affichées sont confirmées: il est tout de même surprenant de n’avoir pas d’essai réel pour un véhicule devant être produit en 2009)?

  73. S’il n’y a pas d’essai, c’est parce que cette voiture ne fonctionne pas.
    Personne n’a pu vérifier les performances annoncées par le constructeur qui refuse toutes les demandes d’essais par des journalistes.
    Cela fait dix ans qu’il annonce une commercialisation prochaine dans plein de pays, plein de gens signent des intentions d’achat sans engagement sur son site internet, et lui récolte tout bêtement les fonds des investisseurs….

  74. Bonjour à tous,

    j’ai lu attentivement ce sujet et si je m’y trouve c’est que je compte bien acheter une citycat l’an prochain. Je voulais donc savoir ou ça en était mais à priori c’est pas trop mal parti.
    Je suis plutôt de l’avis de ceux qui prônent la diversité énergétique car effectivement il faut arrêter de penser en culture de production de masse et individualiser la production énergétique et également faire des économies d’énergie : c’est pas parce qu’on a une énergie propre qu’il faut la gaspiller. Personnellement avant d’entrer dans le vif du sujet je dirais que je roule à vélo quand je peux désormais et que la voiture me sert aux trajets moyens ou utilitaires (faire une grosse quantité de courses pas toujours pratique en vélo ou à pied et on peut pas toujours y échapper).

    En ce qui concerne le concept voiture air comprimé et les remarques de chacun, je commencerais par dire que Manpow, tu es complètement à côté de la plaque, on dirait le même gars qui payé par les institutions de l’époque soutenait que la terre était plate alors que Galilée disait le contraire.

    Et oui on est dans une révolution de pensée et comme à chaque fois il y aura des gens qui regarderont leur confort actuel et ne voudront pas pencher la tête en avant.

    Pour ce qui est du reste, je pense que je vais personnellement opter pour le panneau solaire pour le compresseur et donc mon énergie ne sera pas nucléaire ou fossile.
    en attendant mieux je serais obligé de rouler encore avec un peu d’essence mais l’hydrogène arrive bientôt aussi et je pense bien que Guy Nègre pourquoi pas fera des city hybrides à hydrogène très prochainement, en tout cas c’est possible.

    En attendant faut arrêter de réfléchir en rendement aussi ou en performances. On nous vend des voitures actuellement capables de rouler à plus de 200 km/h, quand est-ce qu’on va réellement rouler à 200 km/h ????
    Pour moi une voiture bridée naturellement à 130 km/h c’est encore mieux que le régulateur :)
    Et puis 200 km d’autonomie c’est suffisant si on dispose sur le trajet des réseaux suffisants.

    Sinon pas mal de réponses sont riches en arguments pour les comparaisons avec les autres possibilités (électrique, hydrogène) donc je vais pas m’étaler.

    ah si, juste un truc pour l’hydrogène, voici un site intéressant qui montre encore une fois que la France a tout les atouts mais ne veux pas (volonté politique) les développer :

    http://www.ceth.fr/index.php

    cette entreprise met au point un système d’électrolyse (au point, leur réflexion se porte sur le remplacement des matériaux trop coûteux) innovant et seulement disponible pour les collectivités en raison d’un vide juridique et d’une volonté politique. Des utilitaires pour les communes existent également. Ils sont à la recherche de projets pour pouvoir développer leurs activités.

    voilà, je dirais en conclusion que la nature peut survivre à tout, l’homme c’est moins sûr …
    Alors arrêtons de polluer (en tout cas moins) et ne nous fermons pas aux idées nouvelles !

  75. « En ce qui concerne le concept voiture air comprimé et les remarques de chacun, je commencerais par dire que Manpow, tu es complètement à côté de la plaque, on dirait le même gars qui payé par les institutions de l’époque soutenait que la terre était plate alors que Galilée disait le contraire »

    Euh…vous êtes sur que vous n’inversez pas les rôles là ?

    On ne peut réfléchir QUE en rendement.
    Toutes les solutions que vous aiment tant (hydrogène, air comprimé) sont uniquement des manières de stocker de l’électricité. Le choix de l’une ou de l’autre ne peut se faire QUE en fonction de leur rendement c’est à dire de la quantité d’énergie qu’elles rendent en fonction de celle qu’on leur donne (pour info c’est 25% pour l’hydrogène obtenu grâce à l’électrolyse de l’eau).
    Je ne prône absolument pas les véhicules qui roulent à 200km/h, je dis simplement que la Citycat c’est en gros le gabarit d’une Smart et que la Smart avec ses 100g de Co2 au km pollue moins.
    Quand à votre panneau solaire, prévoyez gros : pour comprimer de l’air à 300 bars il faut un compresseur d’au moins 5000W (qui vous coutera quelques milliers d’euros) soit 50 m2 de panneau solaire, et encore même si la puissance est suffisante, je suis loin d’être sur qu’ils pourront vous fournir la quantité d’énergie suffisante (surtout si vous voulez recharger votre véhicule la nuit, ou alors il faut encore intercaler un autre moyen de stockage et donc perte de rendement, et donc augmentation de la surface de panneaux,etc,etc….).
    Je pense que vous n’avez absolument pas compris ce que je dis qui est que la voiture propre est une pure vue de l’esprit, que nous devrons impérativement changer nos habitudes, et que ce genre d’escroquerie utopique laisse croire que la technologie nous sauvera. Ca ne fait pas avancer l’écologie, ça la retarde.

  76. Déjà permettez moi de vous dire que vous n’êtes pas un scientifique. Un scientifique n’émet jamais de certitude, c’est le propre de la recherche scientifique sinon il n’y aurait plus de recherche puisque tout est déjà acquis. La science se remet toujours en question.
    Non, on ne peut pas réfléchir QUE en rendement car aujourd’hui l’enjeu ce n’est pas de produire autant qu’avant mais de produire mieux, sans gaspillage et en polluant le moins possible. Rien qu’en utilisant une voiture « normale » on peut déjà changer ses habitudes, la prendre moins souvent, éviter les villes avec en utilisant les transports en commun etc. ensuite les modèles présentés par MID ne sont en rien une utopie sinon pourquoi les américains s’y intéresseraient pour 2010 ? Je sais pas si tu sais mais l’Amérique c’est le pays ou si tu es mauvais tu crèves, seuls les meilleurs font des ventes ! Ce qui retarde ce projet en France c’est uniquement la législation et les choix politiques, comme pour l’hydrogène au passage.
    Mais comprend bien une chose, tant qu’on aura des entreprises comme TOTAL en France il sera très difficile de faire progresser la recherche dans ces domaines innovants car les lobbies du pétrole sont très puissant. Cela pose aussi un gros problème au niveau économique et je comprend tout à fait que ça bloque car ça va peut être encore être une énorme source de chômage mais en contrepartie ça créera à terme de nouveaux emplois !

    Pour finir la voiture propre existe (HONDA FCX par exemple), ce sont les moyens de production des énergies qui ne sont pas toujours propres mais si vous êtes allé sur le site du CETH vous verrez que produire de l’hydrogène proprement c’est possible et la recherche en est à ses débuts.
    Ya même un jouet qui marche !!!

    Bref arrêtez d’affirmer que les choses sont impossibles, je rajouterais qu’un scientfique n’est en rien un pragmatique, un scientifique est un rêveur qui garde un pied sur terre pour preuve Pascal, Einstein ou d’autre qui étaient aussi de grands philosophes.

    Les génies sont tous sans exception des rêveurs. Pour ma part je préfère me fourvoyer et avoir une part de rêve pour aller de l’avant que de me contenter d’un système qui soit dit en passant est en train de vivre ses derniers moment. La crise économique est mondiale, il faudrait arrêter de réfléchir en terme de croissance !!!

    On verra si dans 10 ans on parle encore de rendement, de « travailler plus pour gagner plus » ou bien de qualité de vie et de « travailler moins pour vivre mieux »

    Je pense que Guy Nègre est plus dans une démarche de bien être que de rendement, c’est avant tout un inventeur.

    Ah dernière info la smart 100 g de CO2 la CityCat 40 et uniquement couplée à l’essence sinon c’est zéro CO2, cherche l’erreur dans ce que tu as dis 😉

  77. flipper le dauphin a dit  » vous flipper tous bandes de nazes  » car vos cerveaux moyennageux ne regarde que le frique et pas le reste , vous avez peur de vous sacrifiez pour vos gamins , etes vous lache à ce point ??? vous ne voulez pas laisser une chance aux inventeurs de dérouler leurs tapis rouge pour l’avenir … Quand le pétrole sera épuisé , si rien n’est prévu d’avance , c’est nos enfants qui se feront la guerre !!! alors bandes d’égoistes , vous voulez parler et encore parler de chiffres !!! le pétrole sera rapidement victime de son succès et ce qui le soutienne , AVEC …

  78. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le sujet est débattu.

    Bon je rejoins tout à fait Manpow sur un point : il est parfaitement exact que si l’on a vraiment la fibre écologique et que l’on tient absolument à ne pas léguer une telle m*** à nos enfants, l’on a intérêt non pas à chercher à tout prix la voiture utopiquement « propre », mais bien à réfléchir à comment se passer, même partiellement et le plus souvent possible, de ces satanées bagnoles.

    Ça NE signifie PAS que les solutions hybride, tout électrique, à air comprimé, à pile à combustible, etc. ne doivent pas être étudiées et surtout promues en lieu et place de ces chers tas de tôle dont la conception date du début du XXième siècle (moteur diesel comme moteur à explosion), mais il n’empêche : à PRODUIRE, ces caisses sont toujours un facteur majeur de pollution, et le seront également lors du recyclage.
    Et c’est l’impact écologique de cette même PRODUCTION qui fait que la voiture « propre » est une utopie.

    Alors maintenant, que tout le monde ait farouchement envie de sauter dans des baignoires en plastique façon Méhari des temps modernes avec pompe à vélo directement sous les fesses, pourquoi pas, mais si l’on a la possibilité d’utiliser d’autres moyens, c’est aussi bien.

    Vivement la pile à combustible, qu’on revienne à la bonne vieille machine à vapeur.
    Au moins avec celle là, si l’on est pas tous irradiés, on pourra même récupérer de l’eau à boire en période de canicule…

  79. @ Gasp : « Et c’est l’impact écologique de cette même PRODUCTION qui fait que la voiture « propre » est une utopie. »

    oui tu marques un point en plus le plastique des voitures provient du pétrole on est d’accord mais un jour on peut imaginer que l’on arrivera à développer des organes de productions plus sains avec des chaînes de recyclage ou avec des matériaux moins polluants. Les choses vont pas se faire en un jour mais au moins avec des gens comme Guy Nègre on fait un grand pas en avant.

    Bien sûr que les voitures qu’il propose ne sont pas non plus une panacée mais elles seront disponibles vite, à prix raisonnable alors que l’hydrogène tarde à percer en France et la voiture à hydrogène reste chère.

    Mon soucis c’est que j’ai absolument besoin d’une voiture (j’habite pas en ville, mauvaise déserte des transports en commun) même si j’essaye de l’utiliser le moins possible et je dois en changer en 2009. Que dois – je faire ? Reprendre un diesel en attendant ?

    Guy Nègre m’offre une alternative rapide et j’ai confiance car sinon il irait pas faire les salons de New York, je pense pas qu’ils y acceptent des rigolos ni des escrocs. Et je le répète, quand les USA investissent dans un projet (2010 pour les voitures à air comprimé) ils ne le font jamais à perte surtout en période de crise.

    Dernière info sur l’hydrogène : 80 % de la production sert aujourd’hui à dépolluer le pétrole, cherchez l’erreur !
    En plus de ça on a les compagnies (air liquide, qui passe des contrats aux USA au passage pour l’H2, pour la distribution, CETH pour des solutions de productions innovantes et propres), quand je dis qu’il ne manque plus que la volonté des pouvoirs publics c’est pas un euphémisme !!!

    Ah oui ! pour ceux qui parlent de chiffres, est-ce que dans le rendement énergétique ils prennent compte du raffinement, de la dépollution et du conditionnement du pétrole avant de devenir de l’essence ? Et est-ce qu’ils prennent compte du rendement de ce même combustible par rapport à un moteur à air comprimé, une pile à combustible ou même thermiques à hydrogène en terme de produits non brûlés évacués, en terme de consommation du combustible dans le cas de l’hydrogène ? ou encore en terme d’usure du moteur et d’encrassement ?

    Enfin voilà quoi, on est pas sorti du pétrole car après les carburants on aura encore à trouver des solutions pour le plastique, l’huile moteur ou tous les autres dérivés.
    Mais il faut multiplier les actes permettant d’en sortir progressivement sinon notre avenir d’ici 40 ans voire moins sera largement compromis.

  80. « Ah dernière info la smart 100 g de CO2 la CityCat 40 et uniquement couplée à l’essence sinon c’est zéro CO2, cherche l’erreur dans ce que tu as dis 😉 »

    Vous le faites exprès ou quoi ? Vraisemblablement non, vous avez l’air de bonne foi, je vais donc essayer de vous expliquer autrement, n’y voyez ni suffisance, ni mépris, ni condescendance.
    En guise de préambule, je dirai que vous avez raison, je ne suis pas un scientifique, ce qui finalement tombe bien car ce n’est absolument pas de science dont nous parlons ici, mais de technique. La science et la technique sont deux chose parfaitement différentes. La science est la recherche de la vérité, la recherche de la compréhension du réel. Elle est fondamentale, n’a aucun but pratique et est propre à l’homme car elle demande une conscience. La technique est la manière de faire la chose, les fourmis l’emploient pour faire une fourmilière ou les castors pour faire un barrage, elle a un but pratique. Et comme dit Albert Jacquard : « La science c’est toujours bon ; la technique… ça dépend ».
    Alors évidemment la science sert à la technique et la technique sert à la science, mais c’est bien ici de technique dont nous parlons, et celle-ci appartient aux ingénieurs et techniciens, non aux scientifiques.
    Ensuite, vous n’avez pas du tout l’air de comprendre ce qu’est un rendement, et c’est pourtant une notion fondamentale dès qu’on parle d’économie d’énergie. Le rendement n’a rien à voir avec la recherche de la performance ou le « travailler plus pour gagner plus », vous confondez tout. (Je suis d’ailleurs le premier à défendre le « travailler moins pour vivre mieux » et la décroissance.)
    Quand on parle de déplacer une voiture par exemple, car c’est là le sujet, on parle de transformation d’énergie : déplacer un poids donné demande un certaine énergie mécanique et celle là nous ne pourrons pas la réduire, à moins d’arriver à modifier les lois de la physique, mais ce n’est pas prévu pour tout de suite. Cette énergie mécanique, déterminée notamment par le poids du véhicule, nous la créons en transformant une autre énergie, chimique dans le cas des hydrocarbures. Au cours de cette transformation il y a forcément des pertes (chaleur,etc…), et ça non plus, nous ne sommes pas prêts de le changer : transvasez une bouteille d’eau dans une autre, puis encore fois, et ainsi de suite, vous aurez des pertes, la quantité d’eau à votre disposition diminuera, elle n’augmentera jamais.
    Le rendement, c’est le rapport entre l’énergie fournie au départ et l’énergie restituée à l’arrivée (la deuxième étant forcément plus faible que la première). Il est évident qu’à performance égale et donc à énergie restituée égale, le moyen de transformation ayant le meilleur rendement sera celui qui consomme le moins d’énergie.
    Prenons un autre exemple simple, celui des ampoules : le rendement d’une ampoule à incandescence est de 5%, ce qui signifie que seulement 5% de l’énergie électrique fournie à l’ampoule est transformée en énergie lumineuse (le reste est transformé en chaleur). Celui d’une ampoule basse consommation est d’environ 25% soit 5 fois plus : pour la même énergie lumineuse fournie, elle consomme donc 5 fois moins d’électricité.
    Le rendement est donc une notion essentielle car on ne produit pas de l’énergie, on se contente de la transformer, en essayant de minimiser les pertes.
    Quand vous dites « Je pense que Guy Nègre est plus dans une démarche de bien être que de rendement, c’est avant tout un inventeur. », vous vous trompez complètement. Guy Nègre est un ingénieur, il n’a absolument pas inventé le moteur à air comprimé (qui était déjà utilisé il y a fort longtemps pour le tramway de Nantes ou les wagonnets dans les mines), il cherche simplement des techniques pour en améliorer le rendement qui était jusqu’ici déplorable, afin que celui-ci puisse être utilisé pour déplacer un véhicule.

  81. Vous me direz, et vous avez raison, la pollution engendrée ne dépend pas seulement du rendement énergétique car certaines énergies sont propres et d’autres non. Vous avez en partie raison mais là encore, le zéro CO2 n’existe pas, aucune énergie n’est parfaitement propre, et les énergies dites propres sont bien plus sales que l’on croit. A titre indicatif le solaire photovoltaïque émet 60g de CO2 par KwH (= quantité de CO2 émise pour la fabrication du panneau divisée par le nombre de KwH fourni par celui-ci durant sa vie), l’éolien 25g, le nucléaire 35g.
    Donc je le dis encore une fois , AUCUNE voiture n’est propre, ni la voiture électrique, ni la voiture à hydrogène, ni la voiture à air comprimé, car on ne peut pas se contenter de regarder la seule pollution sortant du pot d’échappement, il faut regarder tout la chaîne.
    Reprenons le cas de la VAC, le constructeur nous dit qu’avec 300 litres comprimé à 300 bars, on peut rouler 100km. On va admettre qu’il dit vrai, même si cela est contesté par tous les thermodynamiciens, et que MDI ne veut pas faire essayer sa voiture, que personne n’a vu rouler plus de 2 minutes et qu’aucun journaliste indépendant n’a eu le droit de tester. Enfin bon ….(Je vous conseille quand même fortement de lire la page wikipédia sur le moteur à air comprimé)
    La question est donc : combien de CO2 est émis par la compression de ces 90m3 d’air et donc combien de CO2 émet ce véhicule ?
    Pour comprimer cet air, vous allez consommer environ 20 KwH d’électricité.
    Combien de CO2 y’a-t’il dans ces 20kwH ?
    Alors là, ça dépend beaucoup d’où vous vous trouvez : en Inde environ 20kg, en Allemagne ou aux USA environ 10 kg, et en France, cocorico, 2 kg (merci le nucléaire)!
    Cette voiture a donc émis : en Inde 200g de CO2 au km, en Allemagne 100g ,et en France 20 g, ce qui admettons-le, re-cocorico, n’est pas ridicule. Néanmoins la France est une exception nucléaire difficilement généralisable.
    L’autre question est : combien aurait émis le même véhicule s’il avait roulé à l’essence.
    La voiture de MDI a une puissance de 25CV soit en gros la puissance de cette bonne veille deuche.
    On peut facilement imaginer qu’une voiture de 400 kg avec un moteur de 25CV et les technologies actuelles pourrait consommer 3 litres au 100 km, soit 75g de CO2 au km (en tenant compte du raffinage, du transport, etc….).
    En résumé, dans le contexte actuel, il n’y a qu’en France ou l’air comprimé pollue moins que l’essence, vous me direz tant mieux, c’est là qu’on se trouve. Néanmoins, ces chiffres supposent que le rendement annoncé par le constructeur soit vérifié, et c’est pour l’instant loin d’être le cas (je le répète, aucun laboratoire indépendant n’a pu tester la voiture, alors que ça fait 10 ans que MDI promet monts et merveilles). Il est à noter également que faire rouler des voitures à l’électricité sous-entend une augmentation de la capacité de production d’électricité, et il n’est pas sur qu’on puisse le faire au nucléaire…
    Je sais bien que vous voulez mettre un panneau solaire sur votre toit pour faire tourner un compresseur, mais je vous l’ai dit, vous devrez mettre 50m2 de panneau solaire, ce n’est quand même pas rien, et le bilan CO2 est très loin d’être nul. De plus, on ne peut pas considérer qu’une solution est bonne parce qu’on peut se l’appliquer dans son coin. C’est exactement ce qui s’est passé avec les biocarburants : je me souviens, il y a 5-6 ans j’ai mis de l’huile dans ma 205, on trouvait ça génial, mais maintenant que ça commence à être utilisé par plus de monde on se rend compte que c’est un désastre écologique.
    On constatera par ailleurs qu’en Inde, qui projette de commercialiser la VAC, la pollution engendrée par cette voiture est proche de celle d’un gros 4×4, ça laisse à réfléchir….
    Par contre, l’Inde, comme les USA, produit son électricité en majorité à base de charbon qu’elle possède en abondance sur son territoire, comme les USA. La motivation de ces pays à développer ce genre de véhicules réside peut-être moins dans une volonté écologique que dans une volonté de faire rouler leurs voitures au charbon pour ne pas importer de pétrole des pays arabes.

  82. Néanmoins, c’est bien beau tout ça, mais l’écologie ne saurait se résumer à des calculs de rendement et de teneur en CO2, le plus important est l’usage que l’on fait de tous ces appareils consommateurs d’énergie. Car si on augmente de 10% le rendement d’un appareil, que l’on baisse de 20% la teneur en CO2 de l’énergie c’est bien, mais si en contrepartie on s’en sert 2 fois plus, le résultat sera une augmentation de la pollution. Et c’est bien là le problème. Depuis des décennies on n’arrête pas de faire des appareils qui consomment moins mais on en a de plus en plus et on s’en sert de plus en plus. Car tout notre système est basé là-dessus : l’augmentation de la consommation, la croissance. Ce qui est bien sur une utopie, une croissance infinie de la consommation et donc de la consommation d’énergie étant impossible…
    On peut inventer toutes les techniques que l’on veut, il n’y aura pas d’écologie sans changement radical des modes de vie : plutôt que de s’acharner à vouloir faire des « voitures propres », apprenons à moins nous déplacer, à mieux manger, à mieux se loger, etc, etc…

  83. Manpow a écrit : « Le rendement, c’est le rapport entre l’énergie fournie au départ et l’énergie restituée à l’arrivée (la deuxième étant forcément plus faible que la première). Il est évident qu’à performance égale et donc à énergie restituée égale, le moyen de transformation ayant le meilleur rendement sera celui qui consomme le moins d’énergie. »

    Oui ben ya pas marqué con non plus !

    Je dis juste qu’on doit arrêter de réfléchir comme ça en rendement car pour tout ceux qui veulent utiliser moins la voiture mais qui ne pourront pas s’en passer non plus 200 km d’autonomie c’est largement suffisant.

    Quand aux moyens pour charger l’air comprimé, bien sur qu’actuellement on sera obligé de polluer quelque soi la méthode utilisée (le panneau solaire avec le recul j’admet m’être emballé) mais ce n’est pas la question première du problème.

    Le vrai problème est est-ce qu’on continue à vivre avec les énergies fossiles comme le souhaiteraient toutes les grandes multinationales et lobbies du monde ou est-ce qu’on commence en masse à préférer tout le reste pour faire pression sur elles ?

    Vos raisonnements ne sont peut être pas faux mais ce qui me gène fortement dans vos propos c’est que si tout le monde pense comme vous on est foutu car quelque soi la voiture « propre » qui sortira elle sera rejetée en block car pas assez « rentable  » ???
    Il faut bien pourtant commencer avec quelque chose non ?

    Je suis désolé mais c’est vous qui ne faites pas avancer les mentalités, vous êtes décroissant ? Avec un raisonnement comme le votre je ne vois pas à quoi ça sert, en tout cas c’est la première fois que je vois un décroissant réfléchir en rendement !!!
    En plus ça me fait rire un peu les décroissants pour tout dire car dans les reportages ils ont toujours un ordinateur chez eux et ils montrent du doigt la société de consommation. On peut faire des efforts mais de là à ne plus du tout consommer, ça c’est utopique. Moi même j’essaye mais je juge pas forcément les autres, c’est dur et si tout le monde devient décroissant alors des milliers de gens pointeront au chômage aussi.

    Dernière chose, ce qui freine la voiture propre c’est les moyens propres de fournir l’énergie et on sera toujours au point zéro si on tient votre raisonnement car la recherche n’avancera pas pour l’hydrogène ou l’air comprimé si on continue à rouler à l’essence ou au diesel en masse. Même si on roule peu avec.

    L’avenir est à la diversité énergétique de toutes façons et il faudra pas une mais dix véhicules propres différents au moins pour équilibrer les modes de productions.
    De plus pour moi il vaut mieux agir vite et investir aujourd’hui dans l’air comprimé par exemple que de financer les filières éthanol etc. qui sont en train de créer des famines partout dans le monde !

    Manpow a dit : « On peut inventer toutes les techniques que l’on veut, il n’y aura pas d’écologie sans changement radical des modes de vie : plutôt que de s’acharner à vouloir faire des « voitures propres », apprenons à moins nous déplacer, à mieux manger, à mieux se loger, etc, etc… »

    pourquoi l’un irait fatalement sans l’autre ? En ville il est facile et plus aisé même souvent de faire du vélo ou de marcher ou encore de prendre les transports en commun mais quand on doit parcourir plus de 20 km lorsqu’on habite la campagne on est condamné à prendre la voiture.

    Sinon on suit le même combat je pense mais pas de la même façon, c’est pas forcément dommage d’ailleurs car si on pensait tous pareil on s’ennuierait ! et si le débat avait pas lieu c’est qu’il n’avait pas d’intérêt au départ, comme quoi …

  84. Yonka : « Je dis juste qu’on doit arrêter de réfléchir comme ça en rendement car pour tout ceux qui veulent utiliser moins la voiture mais qui ne pourront pas s’en passer non plus 200 km d’autonomie c’est largement suffisant. »
    Non mais franchement vous ne comprenez rien ou vous le faites exprès ?!?
    Ou est-ce que vous m’avez-vu dire que 200 km d’autonomie ce n’est pas suffisant ? Est-ce que j’ai dit que la machinCat avait des performances insuffisantes ?
    Evidemment qu’un véhicule de 400kg ayant 200km d’autonomie et roulant à 60km/h est suffisant dans bien des cas, là-dessus je vous rejoins. Ce que j’essaye de vous expliquer (rassurez-vous c’est la dernière fois), c’est que ce véhicule s’il est à air comprimé, pollue autant sinon plus que le même véhicule s’il est à l’essence, et ce à cause du faible rendement de l’air comprimé comme vecteur d’énergie. Je n’ai jamais dit qu’elle n’était pas assez rentable ! Je ne dis même pas qu’elle n’est pas encore assez propre, je dis juste qu’elle n’est pas plus propre que les véhicules que nous avons actuellement, voire plus sale (et preuves à l’appui en plus !).
    Je crains que vous ne mélangiez rendement énergétique et rentabilité économique.
    L’air n’est pas une énergie, on est d’accord ? Par contre comme tout gaz on peut le comprimer, et ensuite sa détente restituera une partie de l’énergie. Là-dessus on est d’accord aussi, je pense. L’air comprimé existe-i là l’état naturel ? Non, je pense que là encore, tout le monde est d’accord.
    Pour le comprimer il faut donc une énergie, en l’occurrence de l’électricité (ou de l’essence dans le cas d’un compresseur thermique). En résumé, on stocke de l’électricité en comprimant de l’air, de la même manière qu’on peut la stocker dans des batteries, ou dans de l’hydrogène (grâce à l’électrolyse de l’eau), ou en remontant de l’eau dans les barrages (mais là pour appliquer à la voiture ça va être plus compliqué…). Ce n’est quand même pas difficile de comprendre qu’entre tous ces procédés de stockage, celui qui a le meilleure rendement sera celui qui permettra de consommer le moins d’électricité, et ce quelques soient les performances du véhicule, le but n’étant bien sur pas de les améliorer et de faire des voitures roulant à 300 km/h, mais de produire le moins d’électricité possible !
    Vous dites que la question de savoir comment on comprimer l’air n’est pas la question première du problème.
    Mais bien sur que si c’est la question première, c’est même la seule question à se poser. Votre réflexion illustre bien le problème qui est de ne pas arriver à appréhender les problèmes dans leur globalité. L’air comprimé n’étant pas une énergie mais un procédé de stockage de l’énergie, la question première est bien de savoir quelle énergie on utilise pour le comprimer. En l’occurrence ce sera de l’électricité, la « deuxième question première » est donc de savoir comment on produit cette électricité. Actuellement 65% de l’électricité mondiale est faite à partir de combustibles fossiles (charbon, gaz, pétrole), et ce chiffre ne risque pas de baisser si on augmente notre production d’électricité en faisant rouler nos voitures avec. Êtes-vous bien sur que passer à la voiture électrique (ou à hydrogène, ou à air comprimé, c’est là même chose) permette de réduire notre dépendance aux énergies fossiles ?
    Quant à la puissance des lobbies, on fantasme beaucoup là-dessus, mais ne croyez-vous pas que d’autres lobbies tout aussi puissants (nucléaire,etc,…) auraient tout intérêt à ce que l’on roule en voiture électrique ? En France actuellement les deux qui essayent de développer la voiture électrique sont Dassault (celui qui vend des raffales à Kadhaffi) et Bolloré (celui qui prête son yacht à sarkozy), alors voyez-vous, je ne pense pas qu’ils craignent grand-chose du lobbying pétrolier…
    Ceci dit, rassurez-vous, je ne suis pas un adepte de la simplicité volontaire comme ceux que vous avez pu voir à la télé. Simplement, comme vous, j’essaye d’avoir un peu de recul sur cette société et de mesurer la portée de mes actes. Mais il est évident pour quiconque a dépassé le CE1 que vouloir une croissance éternelle dans une monde aux ressources limitées est pour le moins absurde.
    (Je ne saurais trop vous conseiller d’aller faire un tour sur le site de JM Jancovici http://www.manicore.com , vous y constaterez que l’écologie c’est beaucoup une question de mathématiques, et que l’on peut parler de décroissance de manière tout à fait pragmatique. Si ma mémoire est bonne il doit d’ailleurs y avoir une page sur la voiture électrique et la pile à combustible)

  85. MP : « Non mais franchement vous ne comprenez rien ou vous le faites exprès ?!? »

    MP : « Ce que j’essaye de vous expliquer (rassurez-vous c’est la dernière fois) »

    Merci pour cette grande preuve de respect, ça me va droit au coeur.

    « Je crains que vous ne mélangiez rendement énergétique et rentabilité économique. »

    Non par contre le rendement énergétique est la seule préoccupation de l’économie actuelle c’est ça que je veux dire en fait mais on se comprend pas à priori.

    Personnellement je pense que produire moins avec des énergies renouvelables c’est pas inutile : renouvelables (qui veut dire qu’elle est naturelle et puisée dans la nature à laquelle on la restitue sans pollution) donc pour l’exemple du solaire vu la quantité d’énergie à disposition, pourquoi réfléchir obligatoirement en rendement au départ ? En plus la recherche n’est qu’à ses débuts et une étudiante a par exemple à créer des panneaux solaires sans métaux lourds :

    http://www.gizmodo.fr/2008/08/24/une-etudiante-invente-des-panneaux-solaires-a-partir-de-vernis-a-ongle-et-dun-four-a-pizzas.html

    Votre site dit par exemple que l’hydrogène ne peut être produit rentablement qu’avec des hydrocarbures or c’est faux, avez – vous été sur le site du CETH ? Evidemment toutes les bonnes idées à ce sujet sont marginalisées car évidemment que oui cela fait peur à l’état par exemple et aux lobbies, non monsieur, ce n’est pas un fantasme !!! J’ai eu au téléphone l’un des responsable du CETH qui m’a soutenu que le seul frein aujourd’hui c’est 1) le manque de législation (les particuliers n’ont pas le droit de produire de l’hydrogène et sinon il faut des autorisations de la DRIRE très dures à obtenir) et 2) les pouvoirs publics qui ne sont pas intéressés pour développer leur systême de chaîne énergétique « propre ».
    Pour ce qui est de l’air comprimé, certes les rendements énergétiques (j’ai bien compris que c’est pas l’air l’énergie alors évitez de reprendre) sont inférieurs mais je pense que si les gens s’y intéressent en masse, la recherche à ce sujet pourra rapidement évoluer et on pourra compresser l’air avec moins d’électricité et/ou autrement.
    L’important aujourd’hui c’est d’en finir avec le pétrole car d’une dans 40 ans les réserves seront épuisées mais bien avant on aura de sérieux problèmes environnementaux donc tôt ou (trop ?) tard il faudra bien faire des choix politiques énergétiques.
    Pour Dassault et Bolloré, ça explique sûrement pourquoi on a autant de retard sur la voiture électrique alors que des pays qui n’ont pas fait les mêmes choix énergétiques (nucléaire) sont eux en avance ! Pour le lobby du nucléaire ils sont bien servi, je crois franchement qu’ils se foutent royalement de savoir comment est dépensée l’électricité produite et grâce à Sarko ils vendent bien leur EPR donc tout baigne.

    Je pense pour ma part qu’il y a pleins de manières d’aligner des chiffres mais que pour sauver la planète il faut plutôt écouter son coeur et se fier à son instinct.

    Autant vous le dire, votre manière de penser et d’envisager l’avenir ne me rassure pas du tout. J’espère qu’il n’y en a pas beaucoup d’autres comme vous.

  86. Je suis bien sur allé sur le site du CETH, où l’on découvre que l’on peut faire de l’hydrogène proprement en électrolysant de l’eau grâce à de l’électricité provenant de cellules photovoltaïques, ce que l’on apprend me semble-t-il en cours de physiques-chimie au collège, et que je ne conteste pas.
    Néanmoins, il s’agit encore une fois du site commercial d’un fabriquant qui essaye de vendre son produit et pas d’un laboratoire indépendant. Donc évidemment on ne vous y expliquera que les « pour » et pas les « contre »….
    Car la question demeure : oui, on peut produire de l’hydrogène propre grâce à des panneaux solaires ou des éoliennes, mais dans quel ordre de grandeur ? Et quels sont les dommages collatéraux ? Encore une fois, on peut faire l’analogie avec les biocarburants qui paraissaient être une révolution, jusqu’à ce qu’on se mette à les utiliser. Pour information, l’hydrogène – ou le dihydrogène devrait-on plutôt dire – est une molécule très petite et difficile à contenir, ce qui fait qu’il y a toujours des fuites. Et le dihydrogène, je vous le donne en mille, ça troue la couche d’ozone…
    De plus comme cette molécule est petite, sa densité énergétique est très faible, ce qu’il fait qu’il faut la comprimer fortement pour pouvoir la stocker dans des volumes acceptables. La moitié de la l’énergie de l’hydrogène est ainsi consommée lors de cette opération.
    Alors vous allez dire qu’il ne faut pas raisonner en rendement bien sur. Evidemment qu’entre un procédé de stockage à faible rendement d’une énergie sans CO2 ne consommant pas d’hydrocarbure, et un procédé de stockage à haut rendement d’une énergie pleine de CO2 et de combustibles fossiles, autant choisir le premier. Le problème par contre, c’est qu’utiliser des procédés à bas rendement ne contribue pas à faire baisser la consommation globale d’énergie et rend par là-même beaucoup plus difficile la production de celle-ci grâce à des énergies renouvelables. Ce n’est pas si simple, tout est lié….
    Quant à la législation, je suis presque rassuré de savoir que mon voisin n’a pas le droit de produire et stocker de l’hydrogène artisanalement, ce qui ne veut bien sur pas dire que les choses ne doivent pas évoluer.
    Car je ne dis pas qu’il ne doit pas y avoir et qu’il n’y aura jamais de voiture à hydrogène, mais par contre il ne faut pas croire que celle-ci se généralisera comme s’est généralisée notre vieille automobile à pétrole .
    Il y a déjà une raison toute simple à cela : le prix. La production d’hydrogène coutera toujours plus cher que ce qu’à couté le pétrole jusqu’ici : 100 dollars le baril, ça fait 6 centimes le kWh, on va dire 7 après raffinage et transport, le reste ce sont des taxes et il faudra bien les payer d’une manière ou d’une autre. L’électricité couté déjà 10 centimes le KWh, ce qui fait 20 centimes le kWh d’hydrogène avec un rendement de 50% (ce qui certainement surestimé).
    L’autre raison étant bien sur que le bilan écologique de tous ces véhicules propre n’est pas aussi vert qu’on voudrait bien nous le faire croire (cf. calculs d’émissions de CO2 de la voiture à air…).
    Encore une fois, cela ne veut pas dire qu’il n’y en aura jamais et qu’il y aura toujours des véhicules à essence. Evidemment que quand il n’y aura plus de pétrole (ou plutôt quand il sera devenu hors de prix), il n’y aura plus de véhicule à essence, ou très peu. Mais vouloir remplacer tous ces véhicules à essence par des « véhicules propres » est une équation impossible.
    Car vouloir faire de l’écologie avec son cœur c’est bien, il en ressort des idées louables. Malheureusement c’est toujours quand on sort la calculatrice que ça coince,car les problèmes de consommation d’énergies fossiles et de réchauffement climatique sont des problèmes globaux.
    Ce qu’il faut arriver à baisser c’est la consommation globale d’énergie. Peu importe que nous fassions des véhicules consommant 2 fois moins si l’on s’en sert 3 fois plus !
    Et depuis le début de l’ère industrielle (1750) on n’arrête pas de faire des produits économes en énergie, émettant tous de moins en moins de CO2. Aujourd’hui, tous les constructeurs possèdent des voitures vertes. Le résultat est que depuis tout ce temps, la consommation de combustibles fossiles et les émissions de CO2 n’ont jamais cessé d’augmenter (et de manière exponentielle de surcroit).
    Alors peut-être que ceci ne vous rassure pas, mais c’est la réalité.
    Quant aux lobbys, il me semble que vous en avez oublié un, le notre, celui des consommateurs électeurs.
    Car si l’écologie est incompatible avec la croissance éternelle, elle l’est donc aussi avec la hausse éternelle du pouvoir d’achat : 3% de croissance par an cela fait 700% en 50 ans, et il est évident que dans 50 ans nous n’aurons pas tous 7 voitures, 7 maisons, 7 machines à laver,….
    Verriez-vous un homme politique se faire élire sur ces bases ?

  87. Laissez moi aussi quand même vous donner quelques informations sur MDI et son emblématique dirigeant :
    – Ce monsieur revendique une crédibilité parce qu’il travaillé pour la F1. Il faut quand même préciser qu’il a simplement essayé de manière indépendante de concevoir un moteur de F1 à distribution rotative. Ce moteur n’a jamais été monté dans une F1 pour la bonne raison qu’il n’a jamais fonctionné
    – Si la voiture de MDI n’est pas homologuée en France c’est qu’il n’y a jamais eu de demandes d’homologation
    – Les Américains ne sont pas intéressés, MDI a simplement présenté sa voiture au salon de l’auto de New-York, il y a une légère nuance.
    – Tata Motors ne s’apprête pas lancer la production de la CAT, ils ont acheté une licence d’exploitation pour l’Inde, pour une somme n’atteignant pas le montant d’une campagne de pub télé. Peu de temps après, ils ont annoncé le lancement de la Nano, petite voiture du gabarit de celle de MDI, mais qui roule à l’essence…Et sur le site de Tata Motors, pas une ligne sur une éventuelle voiture à air
    – Jamais aucun laboratoire indépendant n’a pu tester la voiture. Quand un constructeur annonce des performances (consommation et émissions de CO2) pour sa voiture, celle-ci a été testée en laboratoire dans des conditions précises. Pourquoi MDI ne soumet-elle pas sa voiture à ces tests ? Cela permettrait de faire taire les critiques facilement non ?
    – Pourquoi jamais personne n’a pu essayer les voitures ? Ni un journaliste, ni un particulier, personne…
    – Et ça fait longtemps que ça dure, en 1998, c’était déjà pareil :
    http://solar-club.web.cern.ch/solar-club/Vehicules/vehicule_compSV.html
    Bien sur, aucune voiture à air comprimé n’a jamais roulé au Mexique….

    Alors croyez en l’avenir du moteur à air si vous voulez, mais le jour où MDI demande des souscriptions, évitez de vous faire plumer….

  88. Alors pour tout ceux qui comme Manpow croient que CNN c’est « rires et chansons » voici quelques liens de vidéos :

    http://www.youtube.com/watch?v=T-Bxx5IpWXY&feature=PlayList&p=964C267D89E51C94&index=0

    si vous lisez le bandeau vous verrez que le développement est prévu pour 2009/2010 aux USA

    On peut faire croire n’importe quoi oui c’est sûr mais personnellement on ne me fera pas croire que CNN est un fake de l’information !!!

    autres liens youtube :

    http://www.youtube.com/watch?v=N3QQEfVyb6w&feature=PlayList&p=964C267D89E51C94&index=5

    http://www.youtube.com/watch?v=J0KXrDpowJk&feature=PlayList&p=964C267D89E51C94&index=8

    Le seul vrai problème c’est que tout est en anglais car en France on aura jamais ces infos là

    Alors Lobby ou pas, j’estime qu’on a un problème oui et effectivement quand les gens arrêterons de penser comme les publicitaires ou les gros constructeurs veulent qui pensent alors peu de politiques pourront faire autrement que de respecter nos choix.

    Moi je trouve normal tous les freins et c’est pas parce que l’ADEME dit qu’elle reçoit pas les homologations que c’est forcément parole d’évangile, idem pour la DRIRE.
    Une révolution technologique ou autre ne se fait pas sans bouleversements profonds.
    Il y aura toujours des gens pour mettre des bâtons dans les roues.
    Le problème c’est qu’en jouant à faire votre Saint Thomas, je pense que vous non plus vous ne contribuez pas à faire avancer les choses, quoi que vous en dites.

    et puis je suis pas naïf non plus, si c’est réellement une arnaque (ce que je conçois peu ou pas) je ne me ferais pas avoir mais personnellement je préfère avoir la foi que de critiquer tout ce qui se fait de nouveau parce que ça correspond pas aux normes établies.

  89. En l’occurrence la critique ne concerne pas ce qui se fait de nouveau mais ce qui n’est pas nouveau et ne se fait pas.
    Et encore une fois pour faire taire les critiques, rien de plus simple: un essai de la voiture par un journaliste indépendant ou même une petite ligne sur le site pour nous dire le rendement. Pour une voiture censée fonctionner depuis 10 ans, ça ne devrait pas être compliqué !
    Mais on ne voit rien venir de cette merveilleuse société niçoise détenue par une holding luxembourgeoise (ça sent l’évasion fiscale, non ?)……

  90. JLB Motor Research & Development annonce la mise en fabrication prochaine avec des partenaires industriels étrangers de cinq nouvelles générations de moteurs propres à 100 %. Il s’agit :

    – Du moteur à ressort métallique (version grande taille du moteur de jouet). Le cours actuel de l’acier doit cependant baisser pour que ce moteur soit économiquement viable.

    – Du moteur à inertie (version grande taille du moteur de jouet). Ce véhicule ne peut rouler qu’en ligne droite et sur le plat à cause des effets gyroscopiques s’opposant à tout changement de direction mais il peut toutefois convenir à certains usages. Il est intéressant de constater qui si l’idée du moteur à air comprimé est venue à Guy Nègre par le biais des démarreurs de F1, l’idée de celui-ci vient des démarreurs d’anciens avions à piston (par exemple le démarreur à inertie du célèbre Messerschmidt 109). Comme quoi les grands inventeurs ont souvent des démarches similaires.

    – Du moteur à élastique (version grande taille du moteur de jouet). Très prometteur ce projet est toutefois pénalisé par le poids des plaques de blindage protégeant les occupants d’une éventuelle rupture d’élastique.

    – Du moteur à poids (Une masse de fonte entraine des engrenages hyper surmutiplicateurs. L’autonomie ne dépend que de la masse du poids et peut être considérable avec des poids de plusieurs milliers de tonnes). La recharge du véhicule se fait en quelques instants au moyen d’une énorme grue qui remonte le poids à sa position initiale. Avantage, le poids du véhicule rend inutile les airbags. En effet au crash-test le prototype s’est enfoncé de 342 mètres dans le béton avant de s’immobiliser en douceur.

    Et enfin le plus prometteur :

    – Le moteur à compression d’eau (l’eau étant incompressible il est possible d’y emmagasiner une quantité d’énergie infinie sous un faible volume). Il subsiste toutefois un petit problème avec l’apparition de phénomènes d’explosion de vapeur dans des conditions extrêmes de pressurisation de l’eau (Un ami thésard qui a fait sa thèse sur ce phénomène d’explosion de vapeur planche actuellement sur ce sujet afin de trouver le moyen de modifier les lois de la nature).

    J’ouvre prochainement un site web sur lequel vous pourrez apporter votre participation à ce projet directement par carte bancaire. Ceci vous donnera le privilège de recevoir gratuitement les plaquettes commerciales de nos moteurs dès qu’elles seront réalisées.

    Cordialement à tous.

    Jean-Louis Balbarie
    caissier-fondateur de JLB Motor Research & Development

  91. Merci manpow d’avoir recadré les choses, tes arguments sont imparables et nous évitent de foncer tête baissée ; mais tu arrives toi meme à la conclusion que la voiture à air comprimé est bien une solution en France comme dans tout pays n’utilisant pas d’énergie fossile. En France elle roule au nucléaire, en Norvège à l’hydro- électrique…
    Un argument auquel vous n’avez pas fait référence, c’est l’économie faite par le particulier : voiture et énergie peu onereux. En ces temps de disette économique, ce n’est pas négligeable.

  92. @ JLB :
    D’un point de vue humoristique c’est peut être bien vu. D’un autre côté c’est se moquer de tout ceux qui ont des rêves.

    Bien des gens qui ont un jour inventé ou perfectionné une invention ont été pris pour des fous et ceux qui les ont suivi également (machine à visser l’air, moteur à vapeur, lampe sans flamme).
    Bien évidemment qu’il faut arrêter d’avaler des couleuvres à tout bout de champ, on est bien d’accord mais c’est pas une raison pour renier un éventuel progrès. La voiture à air comprimé (même si les chiffres sont pas vérifiés c’est possible) fonctionne, ça même manpow le reconnaît, donc je ne pense pas que votre intervention relève le débat.

    @ misterdamer : un argument est toujours contestable, ce sont les faits qui sont imparables. Manpow énonce sans doute quelques faits scientifiques comme le besoin en énergie d’une compression à 300 bars de l’air aujourd’hui ou d’autres faits journalistiques comme la holding au Luxembourg.
    Je ne nie pas tout ça mais par contre dire que parce que c’est quelqu’un aux mains sales qui nous vent le savon il sent forcément mauvais je ne serais pas aussi affirmatif !
    Après tout certaines des plus grandes inventions se sont développées pendant les guerres comme les avions (auxquels peu de monde croyait encore avant la première guerre mondiale), les fusées (les fameux V2) etc.

    Alors je dirais juste que même s’il faut rester prudent que ça peut être une des voies à choisir sans occulter les autres car l’avenir est dans la diversité énergétique de toutes façons et surtout dans l’économie de ces énergies.
    Je rejoins misterdamer sur le dernier point, l’argument économique n’est pas du tout à négliger non plus.

    Alors pour finir, campagne de communication mondiale de MDI, vaste et fumeux coup de pub, pourquoi pas, mais d’un autre côté les lobbies pétroliers (je pense pas que Georges Bush fasse la guerre pour quelques navets en Irac) sont également bien réels.
    Nous verrons bien donc entre deux maux lequel est le moindre et si la voiture à air comprimé à réellement un avenir ou pas.

  93. Concernant l’aspect économique, j’aurais 2 petites remarques :
    – les prix annoncés ne sont que des prix donnés par  » l’inventeur  » à titre indicatif, puisqu’il n’existe encore aucune unité de production, et que MDI ne sera pas constructeur. Il est donc facile de donner un prix « à partir de ».
    – le prix de la recharge en air comprimé serait, encore une fois d’après les données constructeurs, en France, de 2 euros (20kwH * 0.10 cts) pour 100 km. Le prix de l’essence actuellement est d’environs 50 cts le litre , quand on enlève les taxes (qu’il faudra bien payer d’une manière ou d’une autre), ce qui fait entre 2 et 3 euros aux 100 km pour un véhicule équivalent, soit sensiblement la même chose.
    Ceci dit, il est évident que le prix du pétrole va grimper. Par contre, le rique si on ne fait rien c’est que le charbon devienne très compétitif, et que son usage s’accroisse dans la production de l’électricité, surtout si celle-ci augmente. L’électricité deviendrait alors moins chère que le pétrole, mais à quel prix environnemental ?
    Evidement il reste le nucléaire, qui n’émet pas de gaz à effet de serre, mais qui génère quand même des déchets quelque peu encombrants. En gros il faut choisir entre la peste et le choléra.
    Et encore un fois, la « disette économique », comme vous le dites, est toute relative.
    Combien de personnes, il y a encore 60 ans, avait les moyens de se payer une voiture personnelle ? Regardez ce que consommait un ménage il y a 50 ans et ce qu’il consomme aujourd’hui, et dites moi ou voyez une baisse du pouvoir d’achat.
    (Il ne me semble pas que mes grands parents avaient une voiture, un pécé avec une freebox, un écran plat et un appareil photo numérique)

  94. Manpow a écrit : « Et encore un fois, la « disette économique », comme vous le dites, est toute relative.
    Combien de personnes, il y a encore 60 ans, avait les moyens de se payer une voiture personnelle ? Regardez ce que consommait un ménage il y a 50 ans et ce qu’il consomme aujourd’hui, et dites moi ou voyez une baisse du pouvoir d’achat. »

    oui c’est sans doute vrai pour les gens comme vous et moi et encore mais que dire de ceux qui fouillent les poubelles des supermarchés ? Ou ceux qui n’ont pas de travail parce qu’ils ont été licenciés par des entreprises qui délocalisent à tour de bras ?
    Sans compter que les crédits vont de moins en moins être acceptés vu le merdier actuel.

    Je ne pense pas que la majorité des gens pense que la « disette économique » soit un simple euphémisme aujourd’hui. C’est une réalité et elle va même commencer à toucher les classes moyennes + si ça continue.

    Donc dans ce contexte si les prix annoncés sont correct alors ce sera intéressant pour beaucoup beaucoup de monde.

  95. pffff z’êtes saoulants tous, prenez votre vélo et pédalez un peu tous les jours pour aller bosser, vous verrez vous consommerez moins et vous limiterez les risques de maladies cardio-vasculaires…pédaler 40 bornes par jour n’a jamais tué personne (sauf si vous vous faites renverser c’est sûr)…
    ceci dit moi je veux bien acheter une MDI quoi qu’en disent les détracteurs énervés du bulbes qui veulent absolument avoir raison…
    1°) parcequ’elle ne seront pas trop chères
    2°) parceque de toutes les façons, elles consommeront toujours moins d’énergie (toutes sources confondues y compris la production) que celles que nous avons actuellement.

  96. Gilles a écrit « pffff z’êtes saoulants tous, prenez votre vélo et pédalez un peu tous les jours pour aller bosser, vous verrez vous consommerez moins et vous limiterez les risques de maladies cardio-vasculaires…pédaler 40 bornes par jour n’a jamais tué personne (sauf si vous vous faites renverser c’est sûr)… »

    je suis d’accord avec toi et Manpow entre autre dit pas non plus le contraire, c’est d’ailleurs l’un des rares points où l’on est d’accord, après 40 bornes pour aller bosser ça dépend des horaires et de la géographie du lieu (le pays basque c’est pas plat lol).

    Mais il est clair que c’est le mieux à faire pour les trajets qui le permettent.

    pour 1°) et 2°) entièrement d’accord avec toi cela dit j’attend quand même de voir avant de l’affirmer à 100 %, j’évite de m’arrêter à des idées toutes faites, dans un sens ou dans l’autre, j’ai juste très envie d’y croire.

    quant à ceux comme Manpow qui continuent d’affirmer chiffres à l’appui que ça ne marchera pas ou que c’est une mauvaise sollution, je dirais juste que si on avait toutes les clés dans le domaine de la physique, on ne continuerait pas à créer des projets comme le LHC (accélérateur de particules) donc on n’est jamais sûr de ce que peut réserver l’avenir.

    D’ailleurs on a utilisé la vapeur longtemps avant de se laisser convaincre par les moteurs à essence.

  97. arretez de dire que cette voiture va polluer personne ne le sait( encore moins vos calcul savant) et un compresseur électrique ne pollu pas vraiment . pour une fois qu’il y a une personne qui essaie de créer et de produire un véhicule qui soit un peu plus respectueux de la nature .l’essence et le gazol ne seront pas éternel . je pense que c est trés ce qu il essaie de faire .

  98. La présentation de l’Airpod a été un vrai succès. Monsieur Guy Nègre n’est pas seulement un concepteur de moteur propre mais un visionnaire de mobilité adaptée.
    Si vous souhaitez participer financièrement à ce projet, mon épouse et moi même sommes disposer à nous séparer de quelques unes de nos actions. En effet, nous sommes actionnaires depuis le début, en 1992, et possédions à l’époque 1 % de la société. 16 ans après nous sommes désireux à partager et proposons ( marché oblige) nos actions à un cour de 10 à 20 % inférieur à celui demandé par M Nègre ( qui détient plus des 2/3 des actions ) dans ses dernières ventes.
    Si intérêt réel, nous contacter : martinmarschner(at)hotmail.com

  99. Manpow, informez-vous avant de critiquer les commentaires et de sous-entendre que leurs sources sont fausses : dans le tableau concernant les origines des productions d’électricité des différents pays, où cette production est d’origine quasiment à 100% d’énergies renouvelables, la consommation équivaut à la production (il sont indépendant énergétiquement !). Ce qui veut dire que leur rejet en CO2 est quasi-nul en ce qui concerne la production en électricité. Donc c’est possible, encore faut-il qu’il y ait une volonté politique !

    Exemple : la Norvège dont la production d’électricité est de 100% d’origine renouvelable (99% hydro, le reste éolien et marée-motrice) produisait en 2004
    109 TWH et consommait dans le même temps 111,8 TWH.

    Quant à l’impact écologique de la fabrication des éoliennes (béton et acier) il est réduit si l’énergie nécessaire à leur fabrication est 100% d’origine renouvelable comme c’est le cas en Norvège.

    Permettez-moi de plus de trouver débiles les détracteurs de l’éolien :

    – soit ils sont pour le nucléaire (bonjour l’impact écologique, que dire du béton nécessaire à la construction des tours de refroidissement, et merci aux générations futures qui vont se charger de leur démantellement dont le coût n’a jamais été vraiment chiffré mais plusieurs fois supérieur au coût de construction).

    – soit ils s’éclairent à la bougie !!!!!!!!!!!!

  100. Foucault,
    le problème n’est pas d’être pour ou contre les éoliennes.
    Simplement il faut bien admettre qu’elles ne répondent absolument pas à nos besoins en énergie actuelle, et encore une fois croire qu’on ne va rien changer à nous habitudes parce que toute l’énergie « sale » que nous utilisons actuellement sera remplacée par de l’énergie « propre » c’est utopique. Et ce n’est pas un problème politique mais physique.
    Les émissions de CO2 liées à l’éolien sont supérieures à celles du nucléaires (en incluant bien sur le béton des tours, etc…,etc….) même si bien sur elles ne font pas de déchets radioactifs. Regardez un pays comme l’Allemagne qui se vante d’être sorti du nucléaire et d’être le roi de l’éolien : un KwH en Allemagne émet 5 fois plus de CO2 qu’un KwH français. Car les éoliennes ça ne tourne pas tout le temps (25%) donc il faut bien qu’autre chose prenne le relais quand les hélices ne tournent pas. Et en l’occurence ce sont des centrales thermiques, dont la production peut être ajustée facilement.
    Alors évidemment si on diminue drastiquement nos besoins en énergie, l’éolien peut satisfaire à nos besoins. C’est d’ailleurs ce qui se passait il n’y pas si longtemps ! (Moulins à vents,roues à augets,…)
    Quant à l’hydroélectricité, de la même manière le potentiel existe mais est limité :
    http://www.manicore.com/documentation/hydro.html
    Et encore une fois, la norvège produit peut-être 100% de son électricité actuelle grâce à des renouvelables. Mais faire rouler les voitures à l’électricité imposerait d’aumenter considérablement la production, cela serait-il toujours possible avec de l’hydroélectricité ?

    La voiture, ou le transport en règle général, est un énorme problème dans notre société car en parallèle de son développement nous avons bâti un système basé dessus : les centres commerciaux sont loin des habitations, qui sont loin du travail, etc,etc,etc,…on se fait livrer en 48h chrono, on travaille à flux tendu, on va en weekend-end chez tonton michel, ….
    Alors évidemment aujourd’hui on se rend compte que ce système n’est pas viable car on avait oublié de prendre en compte le fait que le transport consomme une énergie phénoménale, qui se raréfie, et dont la consommation détraque le climat.
    Mais pour ne rien remettre en cause, on voudrait croire que la solution au problème de la voiture est……..une voiture !
    Je vous invite à lire cet article plutôt bien pensé :
    http://www.invention-europe.com/Article626458.htm

  101. « Trois modèles de MiniCats seront proposés, dont les premières pré-séries apparaîtront en France avant fin 2008 alors que la production démarrera début 2009. »

    On attend…………….

  102. On attend toujours………

    On a pas fini d’attendre ça fait 10 ans que Guy Nègre reporte la sortie de sa voiture, c’est un malin il vend des micro-usines et les droits d’exploiter ses brevets, empoche l’argent, aucune transparence dans les comptes vu que la société mère est basée au Luxembourg…

  103. Bien vu, Dan
    La fin de l’année 2009 est en vue, mais la voiture de Guy Nègre ne l’est pas! Encore un rendez-vous manqué, pour le délai que ce « génial inventeur » avait fixé à ses fans. Mais ceux-ci ont pris l’habitude d’être patients, puisque cela fait 15 ans que MDI promet… pour l’année prochaine!
    D’ailleurs, c’est maintenant promis pour mars 2010! Le MDI Circus continue, Monsieur Loyal continue de promettre, et les adeptes du concept restent confiants, malgré l’absence de démonstrations sur tous les prototypes annoncés depuis 1992 (autonomie, recharge des réservoirs, vitesse).
    Malheureusement pour ceux qui rêveraient d’acheter un jour ce type de véhicule, M. Nègre n’a pas réussi à changer les lois de la physique, en conséquence son tricycle pouet-pouet n’ aucune chance d’atteindre les performances annoncées.
    A l’année prochaine!

  104. Ca y est on a franchi une étape, MDI propose maintenant de faire payer 500 euros une pré-réservation pour un véhicule qui n’existe pas et dont les caractéristiques futures ne sont pas connues
    Bientôt les premiers procès.

  105. Malheureusement les procès n’y feront rien, MDi ne s’engage pas par écrit sur une date de livraison, en versant 500 € vous payez un droit à figurer sur une liste d’attente pour être les premiers livrés……quand la voiture sortira, et comme MDI reporte sans cesse la date de commercialisation, vous ne reverrez jamais votre argent et vous ne gagnerez pas votre procès, c’est là où se trouve l’arnaque.
    Ceux qui ont investi dans un droit à fabriquer la voiture et qui ont déposé plainte ont perdu leur procès à cause de cette « subtilité ». (cf Axel Vicq qui à perdu 500.000 frs de ses économies en 2001).
    En fait ça va se terminer le jour où un investisseur en colère leur mettra une balle dans la tête…

  106. Les commentaires récents traduisent bien l’orientation que prend l’opinion après toutes ces années de promesses non tenues par MDI. Enfin, il n’y a plus seulement les physiciens ou les thermodynamiciens pour se rendre compte de l’impossibilité des performances (toujours annoncées, jamais vérifiées) des véhicules imaginés par Guy Nègre. Le grand public a été sans doute exaspéré par la stratégie de communication de MDI; peut-être est-il aussi rassuré, pour aborder l’après-pétrole, par l’existence maintenant bien réelle de véhicules électriques avec des performances certes modestes, mais démontrées, contrairement à celles des voiturettes de MDI. En conséquence, les adeptes que comptait MDI commence à se faire rares, et cela se ressent dans le ton actuel des commentaires.
    Et la tournure que prend l’aventure MDI ne devrait pas inverser cette tendance.
    Comment cela va-t-il se terminer? Je ne crois pas à des procès (Guy Nègre a toujours su s’entourer d’avocats subtils pour rédiger des contrats millimétrés sur le plan juridique), ni à la conclusion sanglante qu’imagine Evora. Un dépôt de bilan? Un regrettable incendie de l’usine de Carros détruisant tous les précieux plans et interdisant la poursuite des travaux? Une retraite des dirigeants dans un paradis fiscal? Peut-être le saura-t-on en cette année 2010, car je pense que la fin est proche.

  107. Ma conviction c’est qu’il s’agit d’un réseau de vente pyramidale, c’est pour ça que les gogos ne déposent pas plainte (à part 2 ou 3 investisseurs) et qu’ils sont étonnamment silencieux sur les incohérences de ce projet, certains de ces gogos revendent des actions MDI à prix préférentiel comme ils disent, d’autres incitent les gens à acheter une option d’achat pour un Airpod, c’est quand même très louche comme démarche. Les reports de commercialisation répété et les grands effets d’annonces font vraiment penser à la stratégie employé par les réseaux de vente pyramidale. Le développement de cette voiture c’est l’arbre qui cache la forêt.

  108. Il est intéressant de relire l’article de ce haut de page. Il a été écrit en mars 2008, et que s’est-il passé en 2 ans? Contrairement à ce qu’annonçait cet article, MDI ne présentera aucun prototype au X-Prize, et c’était prévisible (sauf pour l’auteur de l’article!): les piteuses performances se seraient étalées dans la presse et MDI ne s’en serait pas remis. De même, contrairement aux promesses de Guy Nègre rappelées dans l’article, aucun véhicule à air comprimé n’est sorti « début 2009 ».
    Bon, rien que du classique, puisque cela fait plus de 12 années que Guy Nègre écume les rédactions pour faire sa propagande, et qu’il trouve des journalistes assez peu pointilleux qui relayent ses fumeuses promesses…
    Parmi ceux qui s’intéressent au sujet, il y a deux camps: les anti (de plus en plus nombreux au fil du temps) et les pro-MDI. Il est significatif que les « pro » fonctionnent entre eux un peu comme des membres d’une secte suspendus aux annonces de leur gourou, quelles que soient les invraisemblances de ces annonces; s’encourageant les uns les autres, et ils ne sont aucunement déstabilisés par le report sine die des délais promis par le Chef. Dernièrement, MDI a proposé à ses plus fidèles adeptes de verser une contribution (500 euros) à titre de pré-réservation d’un futur et très hypothétique véhicule à air comprimé. Et certains ont marché! Comme dans toute secte, on commence par faire croire, puis on exige une fidélité sans poser de question, et enfin, on tape au porte-monnaie. Combien de temps cela peut-il encore durer? Les paris sont ouverts…

  109. On attend toujours………

    Aux dernières nouvelles, les adeptes de la secte Guy Negre annoncaient que l’homologation était acquise en mars 2010, Guy Negre prometait la commercialisation au 1 er trimestre 2010, c’est raté une fois encore puisqu’on est en avril et aucun test independant, ni commercialisation en vue.

    Rendez vous en 2011, 2012, 2013 etc…..

  110. Il est intéressant de relire le titre de l’article: « Les premières voitures à air comprimé annoncées avant fin 2008 en France ».
    L’auteur pourrait le réécrire en précisant « l’année prochaine »; ce serait de la presse recyclable pouvant servir chaque année. Monsieur Guy Nègre est un grand farceur, et ses promesses sont à prendre au second ou au troisième degré. Lui-même ne croit sûrement ni aux performances qu’il promet, ni aux délais qu’il annonce. C’est le monsieur Loyal du cirque MDI…! Et les gogos applaudissent. Certains avaient même cru que MDI participerait au X-Prize, c’est dire le niveau de confiance qu’ils accordaient à Guy Nègre, pourtant spécialisé dans les plaisanteries incroyables! Les seuls à ne pas apprécier sont ceux qui ont investi leurs économies pour acheter des « droits à usine »; leur grande crédulité les a piégés, tant pis pour eux.
    Apparemment, le spectacle est garanti pour plusieurs années encore, puisque l’amuseur séduit encore quelques naïfs.

  111. Je me demande qui a écrit cet article, est-ce un journalistes indépendant ou une personne « proche » de MDI !? ça sent plus la promotion, que l’analyse dans cet aricle.

  112. Il est intéressant de relire mon post du 26/02/2010, à propos de l’aventure des véhicules à air comprimé: »Comment cela va-t-il se terminer? … Une retraite des dirigeants dans un paradis fiscal? Peut-être le saura-t-on en cette année 2010, car je pense que la fin est proche. »
    Eh bien! Aurais-je eu une prémonition? En effet, il est question que M. Guy Nègre abandonne le sol français pour concentrer ses « activités » au Luxembourg, pays bien connu pour la rigueur et la transparence qui régissent les finances des sociétés.
    En attendant, les prévisions de fabrication de ses voiturettes ont encore glissé d’une année… comme d’habitude, puisque depuis 12 ans, c’est promis « pour l’année prochaine! »
    Bingo pour ceux qui avaient prévu ce scénario, et ils peuvent déjà anticiper sur le même retard d’une année supplémentaire qui sera annoncé par Guy Nègre en 2011!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité