Chienne de vie dans les années 1930

lrg_dog_car_sack.jpg
Le lavomatic pour chiens avait fait hurler certains défenseurs des animaux, inquiets du caractère traumatisant de cette épreuve de lavage. Mais en regardant cette publicité des années 1930 pour ce sac à chien d'automobile à accrocher à l'extérieur, on se dit que Médor préfère sans doute le confort du vingt-et-unième siècle.

Le système se fixait au véhicule sur le bas d’une fenêtre ouverte par un rudimentaire système de crochet, et le toutou était plaqué contre la carrosserie, ressentant sans doute tous les mouvements de roulis du véhicule, en plus du vent et des intempéries. Heureusement pour les canidés, quelqu’un eut ensuite l’idée de disposer les plus petits d’entre eux sur la plage arrière, d’où ils peuvent tranquillement dodeliner de la tête. [modernmechanix via autoblog]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Par contre, ils expliquent pas comment on fait si le chien se prend une pierre en pleine truffe …

    Genre tu roules tranquille à la campagne, et là, tout d’un coup, tu vois ton chien en sang sur ta portière …

    Forcément ta femme hurle et te fait donc peur, donc tu mets un coup de volant-réflexe, et là, c’est le drame : tu cognes le pauvre clébard (qui a rien demandé) contre un bon gros chêne.

    Bon ben du coup tu plantes aussi ta voiture pour le même prix !

    .
    .
    Sympa l’idée !

  2. Tout cela peut se passer à condition de ne pas avoir decapité son chien en refermant sa portière… Eh oui, la tête dépasse!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité