Reproduire de la musique à un taux de compression 1000 fois plus grand que du MP3

L'Université de Rochester a trouvé le moyen de reproduire de la musique à un taux de compression 1'000 fois plus grand que dans un fichier MP3. Ils ont modélisé un instrument physiquement dans un ordinateur qu'ils ont fourni en variables (souffle, position de la langue et des doigts) afin de générer une tonalité en sortie.

Dans les années 90 on enregistrait de la musique grâce à des fichiers MOD en enregistrant une tonalité puis en reproduisant différentes notes. Mais modéliser un instrument en entier comme un vrai, « c’est étonnant non? » dirait le professeur Desproges.

Plutôt que d’enregistrer la musique comme nous le faisons actuellement, il suffirait de reproduire l’instrument virtuellement et de simuler ce qu’un musicien utilise pour l’opérer avec ss doigts, sa bouche et/ou ses pieds. En théorie cela permet de toujours conserver un enregistrement sans perte même lorsque le musicien a disparu et quel que soit le format de reproduction à la mode.

La technique pourrait aussi s’appliquer à la voix et l’on peut imaginer Sinatra crooner en 2025.

Gizmodo dit que voilà bien le meilleur moyen de reproduire de la musique dans un futur proche. [Eurekalert via Hypebot via Tech Digest]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. c’est comme le passage du bitmap au vectoriel pour l’image
    au lieu d’enregistrer le résultat on enregistre comment on fait

  2. Pas le principe du MIDI, mais le principe du MOD des trackers Amiga.
    La différence ? Le MIDI n’a qu’une poignée d’instruments en mémoire et ce sont toujours les mêmes qui sont utilisés. Les MODs créé pour SoundTracker sur Amiga à la fin des années 80 reprenait le principe du MIDI mais incluait les instruments modélisés, ce qui permettait d’avoir une infinité d’instruments et des voies humaines (chant). C’est ce format musical qui a créé le phénomène Dance dans les années 90. Des trackers de ce type existent toujours, ce n’est donc pas une nouveauté, ni même un renouveau : ca existe depuis longtemps et cela existe encore ! Aujourd’hui, Milkytracker est gratuit et Open Source et permet sur Amiga, PC, Mac et Linux de faire ce type de musique…

  3. Question bete : le mp3 en 320 Kbps (par exemple) comprimme le fichier d’origine combien de fois?
    Parce que en lisant « 1000 fois mieux que du mp3 » , j’ai l’impression qu’on dépasse la qualité d’origine ! 😛
    En tout cas si c’est mieux , tant mieux !

  4. Merci beaucoup pour ta précision Screetch, je viens d’apprendre ça, j’en avais jamais entendu parler 😉
    Mais j’ai un peu de mal à comprendre ce que l’on veux dire par « modéliser » l’instrument, c’est l’équivalent d’une modélisation physique de ceux ci?
    J’ai un peu tendance à croire que ça mangerais pas mal de ressources système un système comme ça, mais j’ai du rater quelque chose ^^

  5. @Nono : La modélisation de l’instruments est le fait de récupérer les ondes formées par l’instruments à différentes tonalités. Ensuite, comme pour le MIDI, on joue la partition mais avec les nouveaux instruments mémorisés à la place des instruments basiques du MIDI. La qualité du son dépendra donc de la qualité de la numérisation des instruments.
    Cela correspondrait à une mise en 3D d’une vue d’un paysage en 2D. On prend en photo toutes les textures puis on les places sur un modèle en 3D ce qui redonne à peu de chose près si on s’applique le paysage d’origine. Mais on peut en plus tourner autour des objets. Un *.MOD permet l’édition de chaque instrument pour le modifier ou modifier sa partition.
    Testez MilkyTracker avec n’importe quel fichier .MOD trouvé sur le net (principalement sur les sites Amiga).

  6. Je pense qu’on a tous pensé au MIDI, mais si cela intègre aussi des voix (car tout le monde n’aime pas la techno), ça pourrait être mieu que le MP3…

  7. Pfff … Affligeant de voir un hoax passer comme ça. C’est comme le coup de la brosse à dents avec des leds … si je me gratte le nez avec, j’aurait tout bon sur l’écran aussi.
    Manque plus que la lotion pour faire repousser les cheveux ici … entre deux produits pour Apple.
    Et si vous faisiez un peu plus confiance aux scientifiques qui travaillent sur le sujet depuis 25 ans ?

  8. Non, mais ça fait bien 25 ans que des scientifiques travaillent sur la compression audio. Et c’était pas tous des billes. Dans ce genre de recherches, il y a une certaine « stabilisation » des résultats. On ne gagne pas un rapport 1000 comme ça.

  9. Vous croyez vraiment qu’il est plus simple de modliser Sinatra (cordes vocales, mouvements du larynx) que de compresser le son qui sort de sa bouche ?
    Creative à de tout temps revendiqué une compétence en modélisation instrumentale (pour améliorer la restitution midi de certains instruments). Mais le problème est toujours dans la modulation, dans l’imperfection, le sampling unique, l’arrangement perfectionniste. Sinon, le boum boum à base de bontempi passe déjà très bien en midi (j’ai d’ailleurs une théorie sur l’intelligence musicale et le caractère compressible de ce qu’on écoute).

  10. Sans vouloir faire mon casse pieds, je peux te donner un domaine où on à « gagné » des rapports 1000 plusieurs fois: l’informatique elle même: rappelle toi il n’y a même pas 20 ans les disques dur (sic) qui faisait 2mo, ils en font combien maintenant? 500go en moyenne, soit 250 000 fois plus, donc on pourrait tout à fait concevoir la même chose pour la compression audio. D’ailleurs, je ne sais pas si tu t’es déjà intéressé de près à la demoscene, mais certaines équipe font des choses impressionnantes (tant musicalement que graphiquement) sur des fichiers de 4ko grâce à de très puissant algorithmes de compression. Donc non, cela ne m’étonne pas de voir qu’il est considéré comme possible de compresser mille fois plus qu’un mp3 (qui est pas top comme format de compression, cela dit ^^).
    (ce message n’est pas une attaque, je donne juste mon point de vue, et je suis tout à fait ouvert à la discussion 😉 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité