L’Union Européenne autorise les téléphones portables en vol

airchat.jpg
Vos moments de tranquillité en plein ciel sont comptés: l'Union Européenne vient en effet d'autoriser l'utilisation des téléphones portables dans les avions.

Applicable immédiatement, la décision permet à tout avion équipé d’autoriser les appels entrants et sortants à partir de 3.000 mètres d’altitude.

Et les équipements techniques nécessaires sont limités:
airchat2.jpg

L’avion doit simplement être équipé d’une station de base. Cette station relaie tous les appels vers un satellite, qui les transfère ensuite vers une station cellulaire au sol.

Selon la BBC, les premiers services d’appels en vol seront mis en place dès le mois prochain. Air France, qui est déjà prête, devrait ouvrir le bal, sans doute rapidement imitée par la compagnie low cost Ryanair. A ce propos, les tarifs des appels risquent bien d’être tout sauf low cost.

Préparez-vous à payer un œil pour bénéficier du roaming en plein ciel, même si le législateur européen a indiqué qu’il serait vigilant envers d’éventuelles pratiques abusives. [BBC News]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. ça me fait vraiment marrer ça. On nous a bassiné a mort que c’est dangeureux pour la sécurité de l’équipement électronique des avions -> balivernes (si c’était dangeureux ils nous fouilleraient et confisqueraient nos mobiles autant que les bombes)

    On aura pas le droit aux souris bluetooth sans fil ni au wifi selon les mêmes prétextes alors on nous prend vraiement pour des anes. La puissance d’émission des mobiles est gigantesque par rapport au bluetooth ou wifi standards.

    ça me fait autant marrer que l’interdiction des liquides, ils viennent de découvrir les explosifs liquides. Ils ont jamais vu le salaire de la peur et la niotro glycérine qui a plus de 100 ans.

  2. L’usage des mobiles restera interdit au décollage et à l’atterrissage. Il ne faut pas négliger les dangers liés aux perturbations électro-magnétiques: les militaires, de plus en plus confrontés à des problèmes de ce genre lors de l’emploi combiné d’appareils électroniques avec brouillage, en savent quelque chose.

    Mais au delà des aspects techniques, c’est la quiétude à bord des avions qui est menacée. Et il faut espérer que les compagnies aériennes proposeront vite des vols « non-téléphoneurs » dans le prolongement des vols « non-fumeurs ».

  3. Heureusement que les prix pratiqués sont exorbitants. On évite ainsi les « poufs » qui nous bassinent toute leur pitoyable vie par téléphone interposé

  4. lol c’est n’imp franchement …

    en fait si vous voulez la vérité , le portable dans les cabines peut tres bien fonctionner sans de relais. Ce sont les opérateur telephonique qui leur ont demandé de faire cette restriction a cause des problemes de roaming au sol entre les cellules … je rentre pas dans les detail mais un prof d’unviersité reseau nous a expliqué que c’était une connerie monstre cette histoire de « couper vos portable dans un avion ».

    de plus ce n’était pas avec la puissance de nos appareil qu’on allé faire crasché un avion … un avion est assé blindé au niveau CEM: ca doit resister toute de meme a la foudre !

    alors faire un relais dans l’avion pour que les compagnies et opérateurs s’en foute encore plein les fouilles ca me fait doucement marrer!

    bordel je voudrais pas etre l’ing qui est developper ce relais … quel perte de temps !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité