Le multitouch sans contact vous confère des pouvoirs de Jedi




Cette évolution de la surface multitouch de Jeff Han ne nécessite pas de contact, et permet la manipulation des objets dans le plus pur style Jedi, grâce à un système de suivi par caméra infra-rouge. Ceci permet d'utiliser des logiciels traditionnels, comme un navigateur web, tout en conservant les avantages de la manipulation par toucher direct.

Nous avons discuté de cette technologie et des avantages qu’elle apporte avec Florien Echtler, le chercheur à l’origine de ce projet à l’université technique de Munich, en Allemagne:

Jesús Díaz: Florien, ceci est une intéressante évolution des systèmes multitouch actuels. Quels sont les avantages de votre méthode par rapport aux affichages de Jeff Han ou de Microsoft Surface?

Florien Echtler: Et bien, la principale différence est que vous pouvez contrôler le curseur sans toucher la surface, ce qui vous permet d’utiliser un pointeur analogue à celui d’une souris traditionnelle. Et lorsque vous devez « cliquer », il suffit de tapoter la surface avec n’importe quel doigt.

L’intérêt est que cela permet d’utiliser des logiciels traditionnels, comme un navigateur web, puisque a) vous pouvez gérer le survol de la souris, qui n’existe pas avec les autres écrans multitouch et b) vous pouvez toucher des petits objets (comme un lien web) plus précisément, dans la mesure où vous disposez d’un retour visuel sur le curseur, qui vous indique à quel endroit vous allez cliquer.

Second avantage: vous pouvez savoir à quel main appartient chaque doigt, et vous pouvez distinguer les doigts. On pourrait ainsi, par exemple, associer l’index au clic gauche et le majeur au clic droit, là encore pour émuler l’interfaçage avec les logiciels traditionnels. Mais bien sur, on pourrait tout aussi bien assigner différentes actions aux différents doigts – pensez à un jeu de stratégie en temps réel. Nous n’en sommes pas encore là, mais en même temps, ce n’est encore qu’un prototype.

JD: Je suppose que cela nécessite également moins de nettoyage, dans la mesure où vous touchez peu ou pas la surface. A quel point cette nouvelle méthode est-elle portable? Comment fonctionne-t-elle?

FE:Malheureusement, elle n’est pas très portable dans l’état actuel des choses, puisque cela nécessite une source de lumière zénithale supplémentaire (également infrarouge). Je suppose que vous connaissez le système FTIR (de Jeff Han)—ce système en est une extension, qui prend également en compte les lumières zénithales.

JD: Alors ce n’est pas totalement sans contact, le toucher reste nécessaire pour sélectionner et déplacer des choses? Ou vous pouvez bouger des objets sans les toucher à aucun moment?

FE: Même si la vidéo ne le montre pas, c’est en effet possible. Il suffirait par exemple de maintenir la main pendant un petit moment immobile au dessus d’un objet pour le sélectionner ou le déplacer.

JD: Pourquoi y a-t-il un décalage dans la vidéo?
FE: La première partie montre la source vidéo brute et non calibrée en provenance de la caméra. Dans la seconde partie, l’image est calibrée et les curseurs sont délibérément éloignés des mains pour éviter qu’ils ne soient masqués.

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité