LG KF600: le fashion-phone à la loupe

lg-kf600_chrome_basic_idle_front.jpgEtre à la mode est à double tranchant, et certains téléphones trop en vogue souffrent d'une surexposition médiatique.

A tel point qu’on a parfois l’impression d’en voir partout.

D’autres appareils en revanche choisissent de surfer sur l’air du temps avec un peu plus de retenue.

C’est notamment le cas du discret KF600, un slider proposé par LG, que nous avons ausculté à la loupe:

lg-kf600_chrome_basic_idle_keypad.jpg lg-kf600_chrome_basic_idle_front1.jpg lg-kf600_chrome_picture_front.jpg

Le design: le KF600 est fin, léger (112 grammes sur la balance), sobre et élégant. Sa tranche est légèrement biseautée au lieu d’être perpendiculaire, ce qui améliore sa prise en main et affine sa taille. La batterie est recouverte d’un film antidérapant, qui confère au dos du téléphone un agréable toucher velours.

Peut-être un peu grand (10 cm) pour se faire vraiment discret dans une poche de pantalon, il est en revanche suffisamment fin (14 mm)  pour trouver sa place dans une veste ou un petit sac à main.

L’interface: la façade monolithique dissimule un clavier, comme sur tous les sliders. Mais ici, l’écran de façade se décompose en  deux parties: la partie supérieure est un écran traditionnel de 2 pouces, tandis que la partie inférieure est un écran tactile de 1,5 pouces baptisé InteractPad. Celui-ci nécessite un petit temps d’adaptation et un toucher franc pour valider les sélections, mais répond correctement une fois apprivoisé. Le vibreur confirme d’ailleurs la bonne prise en compte des validations.

Ensuite apparaît une grosse frustration: on aimerait que l’ensemble de la façade soit tactile, les icônes très réussies de l’écran traditionnel étant une véritable invitation au contact.

L’interface tactile change selon la fonction utilisée, affichant un menu contextuel adapté qui évite d’avoir à ouvrir le téléphone pour effectuer la plupart des manipulations courantes. Pour l’envoi de messages écrits, le mode manuscrit permet aussi de dessiner les lettres sur l’écran tactile. Ce n’est clairement pas le moyen le plus rapide d’envoyer un SMS, mais c’est assez ludique.

Les menus sont clairement organisés, et l’interface par défaut est très sobre, avec icônes blanches sur fond noir, la sélection apparaissant en rouge. On retrouve cette même retenue dans l’emploi des sons et sonneries polyphoniques, où l’extravagance n’est pas de mise. Comme quoi on peut être fashion sans nécessairement être too much ni bling-bling. Et si vous voulez exprimer une tendance artistique, pas moins de cinq thèmes Keith Haring sont à votre disposition.

Le multimédia: mp3, photo et vidéo sont évidemment au rendez-vous, avec 3 mégapixels pour l’image et de nombreuses possibilités de réglages (exposition, effets spéciaux, etc). En cas d’envoi direct par e-mail ou par MMS, le téléphone proposera de redimensionner l’image avant envoi.

Le son est de bonne qualité en conversation, mais le haut-parleur devient vite nasillard en mode mains-libres si vous poussez le volume et que votre correspondant a la voix un peu basse.

En résumé: la ligne du KF600 est discrète mais réussie. L’organisation des fonctions est suffisamment simple et logique pour que l’on ne s’y perde pas lorsqu’on ne connaît pas par cœur l’arborescence des menus. L’écran tactile InteractPad se révèle très pratique en évitant d’avoir à faire surgir le clavier pour la moindre manipulation.
Le LG KF600 tient donc sa promesse de « simplicité au bout des doigts », et se révèle vraiment agréable à utiliser au quotidien. [Page produit et LG blog]

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité