Le drôle d’engin volant Aeros ML866 d’Aeroscraft prêt à être certifié



La FAA américaine a accepté l'Aeroscraft Aeros ML866 en procédure de certification. Une quatrième catégorie d'engins volants a du être créée pour le bidule flottant dans l'air qui ne se range ni dans la catégorie des dirigeables, ni des hélicoptères, ni des avions.

L’engin de 64 mètres de long offre 500 mètres carrés de surface cargo et un rayon d’action de 5000km. Il volera tranquillement jusqu’à 222 km/h à 3600 m. d’altitude sans la contrainte de passer par un aéroport grâce à ses capacités de décollage/atterrissage vertical. Il doit prendre son premier envol d’ici 30 à 36 mois, a déclaré la société à Gizmodo. Plus loin vous trouverez une photo du bar.

On se prépare pour le vol inaugural en espérant qu’on pourra bloguer depuis là-haut car si le voyage sera silencieux il risque d’être long. [Aeros via Gizmag]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. c’est juste un dirigeable a aileron et helice, il ne rentre dans aucune categorie car la definition de dirigeable, avion n’inclu pas un des element c’est tout.

  2. oui, quelles sont les technologies employées ?

    ça pollue, peu ou beaucoup ?

    on se rapproche de ce que je lisais dans science et vie quand j’etais ptit avec juste 20 ans de retard…

  3. Heureux d’aprendre qu’on a enfin découvert l’anti-graviton chez aero-machin-truc !!! 😉
    Bon, ils attendent des fonds pour commencer à monter une société ?

  4. Cool, pas besoin d’aéroport … juste d’un stade de foot, d’une journée sans vent, de spock aux commandes (aidé par D2R2) et de quelques tonnes d’anti-matière …

  5. Sympa les photos de design intérieur … ça fait très capitaine Némo … feraient mieux de se reconvertir dans la vente de capitonnage mural, d’écrans panoramiques courbes et de fauteuils othopédiques …

  6. Pour info et en quelques mots, le principe général est de comprimer/décomprimer dynamiquement l’hélium pour adapter la « portance » de l’engin.

    Hélium comprimé => moins de portance, l’engin descend et evient nettement plus lour que l’air pour embarquer/débarquer des charges

    Hélium décomprimé => plus léger que l’air

    Principe du dirigeable mais mais sans le problème du lest et du dégazage. Je n’ai pas bien compris par contre si l’engin était toujours plus lourd que l’air ou pas (peut il « flotter » sans moteur, ou « tombe-t-il » ?)

    Le projet semble avançait, même si je dois dire que je reste sceptique sur la fiabilité finale de l’engin. Magnifique projet en tout cas !! A suivre

    http://www.aerosml.com/ml866/

  7. History proves that sentiment incorrect. To your most part, individuals have confirmed on their very own to become selfish, self-centered, and ruthless to others. The pervading paradigm of human qualifications is 1 driven by survival. Once you have what I (or my tribe) want and demand, we’ll think about it from you. We’ll consider your land, your livestock, your gold, your girls, your lives. The Vikings, the Goths, the Romans, you title it, all thought only of on their very own, as well as to hell with anyone else (unless of course they may be of aid).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité