Les robots de combat sont toujours déployés en Irak

sword1.png
Vous vous rappelez des robots de combat SWORD, rappelés d'Irak pour rébellion? Et bien, si l'on en croit leur fabricant, tout ceci ne serait qu'une "légende urbaine": le robot ne braque pas son canon vers ses maîtres, et est toujours déployé sur le terrain.

Il semblerait donc que les soldats ne risquent pas d’avoir à affronter une fronde robotique. Mais alors, que s’est-il réellement passé?

Les gars de Popular mechanics avaient au départ indiqué que les « SWORDS ont été dégagés parce qu’ils rendaient les gens nerveux » en se basant partiellement sur une conversation avec le ports-parole de l’armée de terre américaine Kevin Fahey. Il faisait référence à des cas où les robots SWORDS ont pivoté sans en avoir reçu l’ordre: « le canon s’est mis en mouvement alors qu’il n’aurait pas dû”, et c’est potentiellement dangereux quand des soldats amis se trouvent à proximité.

Mais Cynthia Black, une porte-parole du fabricant de robot Foster Miller, souligne qu’il n’y a eu au total que trois incidents de « mouvements spontanés ». L’un impliquait un câble électrique baladeur, un autre un point de soudure qui avait lâché et un dernier un moteur cramé qui a fait redescendre un robot en bas d’une colline.

Les défauts de connexion et de soudure ont été corrigé en utilisant des doubles soudures et des circuits redondants. Et personne ne pouvait faire grand-chose pour le troisième type d’incident. Et les trois incidents se sont produits avant la certification de sécurité.

On pourrait se dire qu’ils défendent leur bébé, mais voilà que Kevin Fahey lui-même indique maintenant dans un e-mail à Danger Room que le « SWORD est toujours déployé » et que l’Armée de terre américaine va développer l’emploi de ce genre de robots.

Un dernier point vient réduire à néant la réputation de « Terminator » qui collait aux robots: ils ne peuvent faire usage de leur arme en l’absence d’ordres directs. Et il faudrait une sacrée série de dysfonctionnements pour que le robot pivote vers les troupes amies et ouvre le feu par lui-même. Heureusement qu’ils n’ont pas inclus d’intelligence artificielle, n’est-ce pas? [Danger Room]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. ils sont pilotés à distance comment? il peut être possible de hacker ce genre de machine et de leur donner d’autres ordres non? ya pas intérêt à leur envoyer du wifi avec une clef wep à ces choses là, mdr :)

    en tout cas, ce robot tueur est moins sexy qu’Optimus Prime…

  2. Le gars a un ordinateur portable, il me semble. Et je ne pense pas que ce soit du simple WiFi 😉 Et puis même si c’en était, je pense que le type qui est devant le canon a autre chose à faire que de sortir son PC pour craquer la clé. Il sera mort avant de pouvoir s’en servir 😀 Non, le vrai problème, c’est si le commando utilise Vista pour piloter…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité