Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les ascenseurs modernes sans jamais oser le demander

Nous avons publié plus tôt l'histoire du New Yorker racontant la mésaventure d'un homme enfermé dans un ascenseur pendant 41 heures. Mais le véritable intérêt de ce long article est la montagne de "Saviez-vous que...?" qu'il recèle. Comme: ce bouton de fermeture des portes sur lequel vous aimez bien appuyer... Ben, il ne marche pas. Voilà toute la liste:

  • Le bouton de fermeture des portes n’est là que pour donner aux usagers une illusion de contrôle dans les ascenseurs construits depuis le début des années 90. Le bouton n’est activé qu’en situation d’urgence à l’aide d’une clé gardée par un responsable.
  • Le seul cas avéré d’une cabine d’ascenseur en chute libre suite au sectionnement de son câble remonte à 1945. Un bombardier B25 s’est écrasé dans l’Empire State Building de New York, sectionnant les câbles de deux ascenseurs. L’une des cabines, située au 75e étage, était occupée par une femme, qui a survécu à la chute grâce aux 300 mètres de câbles passés sous la cabine ayant amorti l’impact.
  • Les ascenseurs sont vingt fois plus sûrs que les escaliers roulants. Il y a vingt fois plus d’ascenseurs que d’escaliers roulants mais seulement 1/3 d’incidents en moins dans les ascenseurs.
  • L’ascenseur est aussi plus sûr que la voiture. En moyenne 26 personnes perdent la vie dans des ascenseurs chaque année aux Etats-Unis. Il ne faut que 5 heures à la voiture pour causer 26 décès.
  • La plupart des morts dans les ascenseurs sont des techniciens.
  • La société d’ascenseurs Otis transporte dans ses machines l’équivalent de la population mondiale tous les cinq jours.
  • L’hôtel Marriott de New York a été le premier bâtiment à être équipé d’un système d’ascenseurs intelligents qui se positionnent en fonction de l’étage où les passagers doivent aller.
  • Les premiers ascenseurs demandaient deux personnes, un coordinateur et un opérateur, pour fonctionner. L’invention de boutons de navigation les a rendus obsolètes.
  • La surface nécessaire pour sa sphère privée est large de 70cm. La quantité disponible en moyenne dans les ascenseurs est de 60cm.
  • Les trappes d’intervention sont généralement bouclées pour des raisons de sécurité. L’endroit le plus sûr en cas d’incident est à l’intérieur de la cabine d’ascenseur.
  • Le mythe voulant qu’il faille sauter en l’air juste avant l’impact dans un ascenseur en chute libre n’est bien qu’un mythe. Vous ne pourrez jamais sauter en l’air assez vite pour contrer la vitesse de l’impact. Et vous ne saurez pas quand sauter de toutes façons.
  • A cause des lois de la physique, les ascenseurs ne peuvent ne peuvent monter plus haut que 520 mètres. Les câbles deviennent beaucoup trop lourds au-delà et se brisent à 975 mètres.

Le cas de Nicholas White, l’homme coincé dans un ascenseur pendant 41 heures, s’est terminé par un chèque à 5 zéros alors qu’il réclamait 25 millions à la société responsable du building où il travaillait. Pendant l’action en justice, il a perdu son travail, tout son argent et son appartement. Il est désormais au chômage et il reconnaît qu’il n’a peut-être pas très bien réagi suite à l’incident dont il a été victime (notamment en refusant de retourner bosser). [The New Yorker]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Il y a aussi le fait que lorsqu’on appuie sur l’etage et sur le bouton de fermeture des portes simultanément jusqu’à la fermeture des portes, vous ne vous arrêtez pas aux étages intermediaires, votre trajet est prioritaire. Par contre je ne me souviens plus de la marque des ascenceurs qui disposent de cette fonctionnalité méconnue.

  2. ERREUR !!!!

    La dernière suggestion est fausse. Démonstration :

    —Prenons une cabine d’ascenseur pleine de personnes (environ 20 personnes ; c’est déjà un gros ascenseur). Ceci représente un poids approximatif de deux tonnes.

    —Maintenant si l’on considère un câble d’un kilomètre de longueur et de 2 cm de diamètre (c’est déjà du gros câble) celui-ci aurai un volume de 1,26 mètre cube (par simple calcule du volume d’un cylindre). Avec une masse volumique pour l’acier de 7,8 tonne par mètre cube, on calcule le poids du cable (1,26 x 7,8 = 10) soit 10 tonnes.

    —En ajoutant le poids de la cabine, on obtient un poids maximal suspendu de 12 tonnes (quand la cabine est au rez de chosé d’un immeuble de 1km de haut !!).
    Or un câble de 2 cm de diamètre et LARGEMENT CAPABLE DE SOULEVER 12 TONNES !!!! ( ce qui représente même pas le poids d’un semi remorque.)

  3. Ce n’est pas qu’une question de poids! mais d’élasticité du cable, plus il est long additionner au poids a remonter plus il a de risque de ce sectionner…

  4. l’élasticité de rend pas conte de la solidité. Si l’on considère un câble de poids nul dans le vide, qu’il mesure 1km ou 1cm il aura la même capacité de suspension.

  5. L’exemple du câble de poids nul été juste pour justifier que la solidité d’un câble ne dépend pas de sa longueur si on ne prend pas en compte son propre poids. Mais pour l’histoire de l’ascenseur, le poids du câble est pris en compte (10 tonnes).

  6. Petite erreur: un ascenseur ne peut pas tomber, car il est bloqué dans des engrenages sur les cotés. Meme si le cable est sectionné, en aucun cas l’ascenseur tombera.

    Legende urbaine entretenue par bruce willis

  7. @groumi

    puisqu’on te dis qu’il fonctionne plus depuis 1990 le bouton de fermeture des portes

    en revanche nos ascenseurs modernes au bureau obéissent parfaitement à notre badge et vont exactement la ou on le souhaite en bloquant l’accès à ceux qui n’en ont pas

  8. Concernant la chute libre d’une cabine, il me semble que dans le reportage des deux journalistes qui étaient entrés dans les tours du WTC juste avant leurs chutes ils expliquent à un moment que les cabines tombent…
    Alors c’est un cas extrême, certes, mais quand même.

  9. @bysebast : Même si je ne suis pas un professionnel dans la construction d’ascenseur, ta théorie me fait douter…
    Imagine un spaghetti (oui t’as bien lu). Tu le suspends en l’air en le tenant par le haut, il ne se casse pas. Maintenant admettons que tu fixe plusieurs spaghetti bout à bout toujours en les suspendant. La résistance du spaghetti sera strictement identique, mais il ne supportera pas forcément un surplus de masse.
    Si tu fais un parallèle avec un câble, le raisonnement est le même. Il ne supporte pas forcément sa propre masse (sans même prendre en compte celle de l’ascenseur).
    .

    Ah oui aussi, ça m’hérisse le poil de voir certaines personnes se targuer d’utiliser un jargon plus ou moins scientifique et ensuite faire l’erreur d’utiliser le terme « poids » pour parler de « masse ». Un poids s’exprime en N (Newton) et je doute que ça intéresse beaucoup de monde.
    .
    En espérant avoir fait avancer la réflexion 😉

  10. @Nonepse : Il est vrais que le terme « masse » est scientifiquement plus approprier(sa me rappelle des vieux souvenir de terminal…^^).Mais je ne pensais pas m’adresser a des physiciens avetis 😉
    .
    Toutefois je pense que ton analogie avec les spaghettis est fausse.
    .
    Je m’explique : Le segment de câble soumis a la plus grande force est logiquement le segment initial (celui qui se trouve le plus haut). Et ce segment supporte d’une part la MASSE de l’autre partit du câble, plus distale, et d’autre part la MASSE de la cabine.
    .
    Or j’ai calculer que cette masse était d’environ 12 tonnes. Le cable mesurant 4 cm de diamètre, il me semble que même la partie du cable la plus contrainte est en mesure de suporter cette tention exercé par une masse de 12 T.
    .
    voila mon raisonnement, quelqun à t-il une explication plus convaincante ?

  11. @ bysebast, Ombre, TOune et les autres : Vous oubliez un gros détail…
    .
    Le contrepoids.
    Multipliez les longueurs de cables par 2, les poids aussi.
    En plus il y a un problème de puissance à fournir : sur un immeuble de 10 étages, le poids du cable n’entre pas en compte.
    .
    Sur un immeuble de 100 étages c’est plus pareil.
    .
    Ascenceur en bas+ poids du cable au dessus contrebalancé par contrepoids en haut et pas de cable déroulé.
    .
    Ascenceur en haut (pas de cable au dessus)contrebalancé par contrepoids en bas et tout le cable déroulé.
    .
    Un sacré déséquilibre.
    .
    Il y a aussi une question de règlementation sur la résistance des matériaux. Dans les activités de transport de passagers, ce coef est généralement de 10 (sauf aviation).
    .
    Donc pour soulever 10 tonnes (cabinne+cable de 2cm) il faut en fait prévoir un cable résistant à 100 tonnes.
    .
    Et un cable résistant à 100 tonnes ne fera pas 2cm de rayon mais 5cm. et le poids combiné de ce noveau cable et de la cabine ne sera plus de 10 tonnes mais de 15.
    .
    Il faudra donc mettre un cable capable de résister à 15×10 = 150 tonnes.
    .
    Et ce nouveau cable avec la cabine ne pèsera plus 15 tonnes mais 20, donc il faut 1 cable résistant à 200 tonnes…
    .
    Et ça ne s’arrête plus… il n’y a pas de solution mathématique à ce problème pour une hauteur dépassant une certaine valeur…
    .
    Exactement comme annoncé.
    .
    La solution serait de changer de matériau (kevlar?) mais reglementation à revoir complètement, usure, élasticité, résistance aux produits chimiques, à l’humidité…

  12. Pffff, mais les câbles seront obsolètes très bientôt avec l’avènement imminent des ascenseurs utilisant des roues elle même utilisant la technologie dite des « pattes de gecko » : « vaaa, vaaa petit ascenceur ! monte les 6km de ce nouveau building ! »

    Je vous parle pas de l’avènement très prochain de la technologie ultra moderne dite « de la catapulte » qui, bien sur, remplacera à terme l’ensemble des moyens de transport à travers le monde.

    Et surtout n’oubliez pas : la drogue, c’est mal.

  13. Merci Bidul je trouve ton raisonnement tous a fait convaincants. Je pense que le problème est résolut. Etant étudiant en medecine et non spécialiste des constructions urbaines j’avais omis tout ces facteurs. Mais maintenant j’y penserai quand je serai dans l’ascenseur de l’hosto qui n’a heureusement pas plus de 20 étages ! ^^

  14. @ Nico : ERREUR !!!
    Le transport de la catapulte est impossible. pourquoi ?
    .
    Si l’on considère un homme de 75kg. Pour l’acheminer haut sommet d’un building de 6 km de hauteur il lui faudrait une energie cinétique de ….mdrr non je dec XD

  15. Arnaud a raison .On appelle ce systeme  » le parachute ». Sur le dessus et le dessous de la cabine des crochets viennent se bloquer dans un engrenage automatiquement ce qui bloque la chute .

  16. Oui, c’est exact pour le bloc parachute est actionné en cas de survitesse. La survitesse d’un ascenceur est définie comme étant à 110% de la vitesse de fonctionnement nominale (vitesse contrat).

    Les blocs parachutes sont actionné lorsque le limiteur de vitesse détecte uen survitesse de la cabine par rapport au sol.
    Il existe 3 types de limiteurs. Dont un est obsolète.

    Je vous rassure, je ne suis pas ascensoriste, juste étudiant en mécanique :-)

  17. Bon cette histoire de catapulte m’a intrigué, alors j’ai fait le calcul 😀
    .
    Sur Terre, on veut envoyer une personne à une hauteur de 6km grâce à une catapulte. La masse de la personne n’influe pas sur sa trajectoire.
    La personne se place dans la catapulte à une hauteur h=0 mètre du sol.
    Une des possibilités pour réussir le catapultage est de se placer à 10km de la base de l’immeuble et de projeter la personne avec la catapulte avec une vitesse initiale de 495 mètres par seconde (soit 1793km par heure) et un angle de 45° par rapport au sol.
    La durée du trajet serait d’environ 28,5 secondes.
    .
    Mon calcul ne prend pas en compte les forces de frottement, alors on va considérer que le mec a été plongé dans du téflon et a mis un chapeau pointu avant de sauter pour négliger les frottements avec l’air 😀
    Avis aux amateurs pour calculer ça avec les frottements ^^

  18. L’histoire de l’illusion de controle avec le bouton « fermeture des portes » n’est pas vrai partout: je suis actuellement au Japon et ce bouton referme la porte meme si elle etait entrain de s’ouvrir…

  19. sachant qu’un oeuf pese 50g en moyenne, pour faire un quatre-quarts il faut:
    * 4 œufs !!
    * 200 g de sucre
    * 200 g de beurre
    * 200 g de farine
    * 1 pincée de sel

    pour les ascenseurs, chaque materiau subit des tests dits « de fatigue » en resistance a la traction par exemple. donc l’exemple du spaguetti est exact, a partir d’une certaine longueur la spagueti va s’etirer puis se casser. quo’n rajoute de la longueur de spaguetti ou du poid acroché au spaguetti est égal, le point d’accroche du spagueti est celui qui aurra les efforts et ne change pas en resistance. pour celà quand on rajoute de la longueur au spaguetti on augmente aussi en diametre, suivant une courbe de croissance exponentielle jusqu’aux limite du materiau.eh oui il y a des pertes…

  20. de toute facon les cable de traction c est fini maintenant c est des courois et personne n a fait le calcul pour la taille du moteur
    et son poid qui serait imposible a monter a moin d avoir une putain de grue capable de le
    monter un fu

  21. Deux technologies existent aujourd’hui: les courroies (brins d’acier noyés dans une courroie en polyurethane) ou des câbles en acier (d’un diamètre de 4mm pour la dernière génération).
    Une précision sur les posts relatifs aux limiteurs de vitesse et le fonctionnement du parachute: Le parachute consiste en système de frein d’urgence se déclenchant en cas de survitesse descente (et parfois en montée). Il se matérialise sous la forme de pattes qui vont serrer fortement les guides de l’ascenseur (les guides servant à guider la cabine sur toute la hauteur de la gaine). L’effet sera donc un ralentissement trés rapide de la cabine. Au passage un peu d’histoire pour préciser que c’est un monsieur Otis, ingénieur de formation, qui a inventé ce système permettant le développement des ascenseurs à travers le monde à partir de 1865, les accidents arrivant alors étaient des chutes mortelles provoquées par la rupture des câbles.
    En ce qui concerne les parachutes, il en existe un grand nombre: à rupture de suspentes, à mordache… Pour savoir s’ils ne répondent pas aux normes, il faut également tenir compte des guides de l’ascenseur qui peuvent être en T ou ronds (pleins ou creux).
    En clair, le jour où vous verrez en France un ascenseur aux normes tombant de plusieurs étages de haut pour finir écrasé en bas, c’est qu’il y a eu sabotage. Les grandes entreprises telles que Otis, Kone, Schindler ou Thyssen ne sont pas irréprochables, mais elles ne peuvent pas se permettre d’avoir des accidents d’usagers dramatiques (trop d’argent en jeu).
    Pour ce qui est de la limite physique pour un ascenseur, elle est effectivement liée à un problème de masse et de résistance des câbles, et ce quelque soit la puissance du moteur « futur ex ascensoriste ».
    D’une part, afin de limiter l’effort à fournir par le groupe de traction, on compense le poids des câbles par l’emploi de chaînes de compensation. D’autre part, les tours qui se construisent aujourd’hui voient des groupes de traction énormes être installés, le problème ne vient pas de la puissance à déployer. Pour info, les performances en terme de vitesse sont aujourd’hui d’un maximum de 17 à 18 mètres par seconde, des problèmes d’effet tunnel et de résistance du corps humain se produisant. Pour comparaison, l’ascenseur de votre copropriété se déplace à une vitesse faramineuse oscillant entre 0,63m.s et 1m.s, selon la technologie employée.
    Une dernière remarque, personne n’a évoquée la technologie hydraulique, de nombreux ascenseurs et monte-charges exploitant ce type de motorisation. Mais la plage d’utilisation d’une telle technologie est beaucoup plus contraignante, le bras du verin ne pouvant guère permettre de desservir plus de 7 niveaux.
    je vous rassure, je ne suis pas étudiant en mécanique, je suis juste ascensoriste.

  22. Merci future ex ascensoriste d’avoir fait une petite synthèse des technologies existentes et du fonctionnement car on lit parfois tout et n’importe quoi sur les ascenseurs…

  23. Bonjour amis internautes :),
    j’ai un petite question sur le systeme parachute des ascenseur électrique. Est ce que le cable du limiteur glisse ( frotte ) sur la poulie lorsque le limiteur se bloque? Je me pose cette question car s’il ne glisse pas, je pense que le cable ne resisterait pas au poids de la cabine.
    Merci pour vos réponses.

  24. Petite reponse a estaca

    La cablette du limiteur ne glisse pas dans la gorge lors d’une prise parachute sinon si elle glisse il n y a pas de prise parachute
    C le limiteur de vitesse qui fais prendre le systeme parachute
    En + la cablette ne supporte aucun poids elle es juste fixée a la cabine par le biais de la tringlerie parachute

    Stephane Koné NICE

  25. Il est un sujet que je souhaiterais évoquer sur un point que je ressens beaucoup personnellement, mais dont personne ne parle :

    les ASCENSEURS TRES RAPIDES des grandes tours ou gratte-ciels

    comme Montparnasse ou La Défense, mais encore davantage New-York ou TAPEI, montant à 45 km/h et descendant à 36 km/h,

    VOUS PROCURENT-ILS des SENSATIONS ?

    Car je suis toujours surpris de constater le « flegme » des gens à l’intérieur de ces ascenseurs, lors des « poussées » du SOL vers le HAUT, et encore davantage, lorsque celui-ci se DÉROBE vers le BAS,

    pendant que vous êtes debout en équilibre, juste après que les portes coulissantes se soient refermées mystérieusement en silence, et de plus sans voir où vous allez donc les effets sont encore plus inattendus…

    MERCI si quelqu’un pouvait me RÉPONDRE à cette énigme…

  26. Je voulais parler bien sûr des « hauts le cœur » de « peur » lors des « trous d’air » lors des accélérations des ascenseurs rapides express (que je ressens beaucoup, davantage même qu’en avion, car assis dans ce dernier, donc plus stable)

  27. salut a tous , j’ai bien lu vos calclul,
    deja, il est interdit d’avoir un seul cable pour le transport de personne.
    Mais bon , imaginons que ce soit autorise,,je vais juste modifier les donnésr de la personne( bysebast) qui a lancer cette discusion pour qu’il fasse correctement ces calculs.
    donc uen cabine qui transporte en moyenne 20 PERSONNES pèse en moyenne 1,5 tonne a elle seul ,en ajouant 20 personnes dont la moyenne pèsent 75 kg cela nous fait1,5 Tonnes aussi
    total a prendre en compte 3 tonnes pour la cabine chargé
    une chose que tu as oublié de prendre en compte mon chére bysebast , c’est le contre poid qui le poid de la cabine plus la mi charge des personne c’est a dire 1500 + 750= 2250
    JE CONCLU QUE le poid de la cabine + le contre poid est de 5Tonnes 250 kg
    plus le poid de ton cable qui d’apres toi fait 10 TONNE ( verifie ton calcul des cables mais je croi qu’il nest pas bon )
    voila maintenant tu peut recommencer tes calcul sur de bonne base
    a bientot a tous,

  28. salut tous , j’ai bien lu vos , il est interdit d’avoir un seul pour le transport de personne.
    Mais bon , imaginons que ce soit ,,je vais juste modifier les de la personne( bysebast) qui a lancer cette discusion pour qu’il fasse correctement ces calculs.
    donc cabine qui transporte en moyenne 20 PERSONNES pèse en moyenne 1,5 tonne elle ,en ajouant 20 personnes dont la moyenne pèsent 75 kg cela nous fait1,5 Tonnes aussi
    total prendre en compte 3 tonnes pour la cabine
    une chose que tu as oublié de prendre en compte mon bysebast , c’est le contre poid qui le poid de la cabine plus la mi charge des personne c’est a dire 1500 + 750= 2250
    JE QUE le -de la cabine + le contre est de 5Tonnes 250 kg
    plus le de ton qui d’ toi fait 10 ( ton calcul des mais je qu’il pas bon )
    voila maintenant tu peut recommencer tes sur de bonne base
    tous, bon achète un dictionnaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité