Les chasseurs de métaux précieux arpentent les villes japonaises

urbanminers2.jpg
La Chine n'est pas le seul pays qui désosse les vieux gadgets électroniques pour en récupérer l'or, le cuivre et l'argent.

Cette tendance, appelée « extraction minière urbaine » est d’autant plus rentable que le prix des matières premières et des métaux précieux atteint aujourd’hui des valeurs records. Ainsi une tonne de minerai extraite d’une mine d’or fournit environ 5 grammes d’or, tandis qu’une tonne de téléphones portables permet d’extraire 150 grammes d’or.

Mais pourquoi le Japon se distingue-t-il dans cette tendance à l’extraction minière urbaine? Tout simplement parce que les japonais sont tellement dingues de téléphones portables que si on les empilait tous, le tas de téléphone dépasserait sans doute le Mont Fuji. [Yahoo News]

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité