Des nuées d’insectes espions bientôt sur le champ de bataille

baedragonfly1.jpg
Ne vous fiez pas à la beauté de l'image, car ce robot est annonciateur de nuées de robots espions militaires qui fouineront bientôt le moindre recoin du terrain sur lequel ils seront envoyés à la recherche d'information sur l'ennemi.

Oui, le pire de Minority Report, Dr Who et Skynet est pour bientôt: la firme BAE Systems vient de recevoir une enveloppe de 38 millions de dollars (25 millions d’euros) de la part du Laboratoire de Recherche de l’Armée américaine pour diriger le projet MAST (Micro Autonomous Systems and Technology) de micro-systèmes autonomes.

La vidéo promotionnelle après le saut vous donne quelques indices sur cet avenir. Et ne vous laissez pas abuser par son look de jeu vidéo, car les cafards cafteurs préfigurent bel et bien l’avenir du recueil de renseignement sur le champ de bataille:



baespider1.jpg
Le consortium dirigé par BAE mènera donc ce programme de recherche visant à développer « une gamme de robots  espions miniatures autonomes et multifonctions ». Ainsi les soldats sur le terrain pourront-ils déployer les robots et obtenir un avantage tactique sur l’ennemi dans des situations dangereuses, ou obtenir des renseignements dont ils devaient se passer jusqu’à présent. Le projet est mené en partenariat avec plusieurs universités dont celles du Michigan, du Maryland et de Pennsylvanie, ainsi que Berkeley, le CalTech et le Jet Propulsion Lab.

Mais le chemin est encore long avant que les scientifiques ne réussissent à résoudre les nombreux défis techniques liés au développement de ce nouveau type de robots, avec notamment des développements à imaginer en matière d’aéromécanique, de propulsion, de capteurs, de navigation et de capacité ambulatoire. Ensuite, le cauchemar pourra devenir réalité. [BAE Systems via Danger room]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. De là à les équiper de scanners rétiniens et à les lâcher dans les immeubles pour un contrôle de routine il n’y a qu’un pas … Saint K. Dick priez pour nous !

  2. C’est la base ce projet …
    La suite logique de pas mal de recherches récentes … On commencera par des moyens de surveillance, puis des armes léthales seront également embarquées.
    Il est a parier qu’un réseau maillé sera mis en place pour minimiser le besoin en puissance émettrice et les ruptures de comm avec les endroits les plus reculés.
    On attaquera une ville en faisant un simple larguage à haute altitude.
    Evidemment que le budget (et les acteurs) du projet annoncé n’est qu’une réplique d’un programme à venir (réplique visant à obtenir le concour des civils, sans forcément leur expliquer tous les aboutissants).

  3. Petite réflection, sur un champ de bataille l’ennemi pourra facilement brouiller la communication de ces bestioles, donc efficacité proche de zéro.
    Par contre pour controler, une manifestation, donc une population qui n’aura pas les moyens technologiques de brouiller ces cafards, l’efficacité sera totale.
    Vive l’avenir avec Big Brother.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité