IBM quintuple l’efficacité des cellules solaires à l’aide d’une loupe

Les chercheurs d'IBM sont très occupés à l'amélioration des technologies photovoltaïques, et ils viennent juste de mettre au point une technique relativement simple pour améliorer le rendement: des concentrateurs photovoltaïques ou CPV. Un peu comme avec le principe d'une loupe, les scientifiques d'IBM ont placé un grand objectif au-dessus de cellules photovoltaïques pour arriver au record de 230 watts d'énergie solaire par centimètre carré. Au bout du compte cela permet d'obtenir 70 watts de puissance électrique utile, pour une cellule solaire cinq fois plus efficace que celle que l'on trouve actuellement dans les centrales solaires.

Le truc a ensuite été de trouver le moyen de refroidir les cellules ainsi soumise à cinq fois plus de chaleur. Pour y parvenir, IBM a puisé dans ses propres recherches sur des systèmes de refroidissement au métal liquide développés pour les semi-conducteurs. Un composé fin de gallium-indium liquide rattache la puce solaire à un bloc refroidisseur.

Cette nouvelle technique à haute efficacité pourrait permettre de réduire la taille des centrales solaires, ou de produire plus d’énergie depuis les systèmes existants. Et mieux que tout, cette solution est potentiellement bon marché, ce qui ne peut être qu’une bonne nouvelle pour l’environnement. [PhysorgEnerzine (en français)]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Le système s’adresse aux centrales solaires mais rien n’empêche qu’il se généralise dans le futur, pourquoi pas?
    Le problème reste toujours le même: un business model viable.

  2. Un business model viable…
    Et des chiffres réalistes aussi… à ces 230W/cm2 de rayonnement solaire on retire 70W qui partent sous forme d’électricité: reste 160W/cm2 de chaleur…
    Y’a intérêt à prevoir un bon refroidissement pour pas titiller le point de fusion du silicium..
    Pe ex. pour une cellule de 20cm x 20cm cela nous fait 64000W de chaleur à dissiper..
    Oh qu’il est chaud, le p’tit panneau…
    Tiens?? il est tout fondu maintenant.. ???

  3. Effectivement, en suivant le lien, on voit que le refroidissement est LE gros challenge pour ce genre de système..
    Finalement pas évident que le surcoût dû au système de refroidissement n’annule pas l’économie faite en silicium…
    Et puis une panne du refroidissement et tout part en fumée..
    Et pour finir, la taille de l’usine à gaz que ça fait (concentrateur + cellule + refroidissement) ne permet pas de monter ce système sur un toit…

  4. Super comme avancée. Il n’y a plus qu’a coupler le refroidissement à un moteur stirling pour re-utiliser la chaleur produite afin de produire de l’électricité supplémentaire et vu la température atteinte, cela va produire un max d’électricité

  5. Bonjour tout le monde,
    Est ce que quelqu’un en sait plus sur ce principe?
    Quel est le rapport de taille entre la lentille de Fresnel (ou loupe) et le panneau photovolataïque?
    Et quelle est la distance entre ces deux là?
    Et le rendement n’est pas un peu tiré par les cheveux?

    Merci beaucoup!
    A très vite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité