Apple part en guerre, pas contre Microsoft cette fois

Lorsque Apple s'est payé le pucier P.A. Semi, le DoD (Department of Defense), ou Département américain de la Défense, s'est sérieusement inquiété. Pourquoi? P.A. Semi produit des semi-conducteurs pour dix systèmes militaires différents et tient dans son portefeuille pour 100 millions de dollars de contrats avec le DoD pour les quatre ans à venir. Le DoD n'a jamais pensé qu'Apple continuerait le développement des puces mortelles.

Ils avaient tort.

D’après The Register, si Apple n’a aucune intention de continuer le développement de l’architecture des PowerPC de P.A. Semi, Apple a gardé des vétérans de P.A. Semi en son sein afin d’assurer la fourniture de puces au DoD pour les prochaines années.

Il nous semble logique qu’Apple continue à honorer les contrats et les promesses de P.A. Semi, mais quel drôle de mic-Mac dans lequel Apple s’est fourré. A part le culte du secret, on ne voit pas très bien ce que la pomme peut bien avoir à partager avec les militaires. Certains pensent que Sa Jobseté a un peu trop abusé d’iRonman et chercherait à devenir Tony Stark.

Pour The Register:

« Les informations sont très limitées à ce jour, mais nous pensons que les intérêts militaires dans les puces à basse consommation de PA Semi ont forcé la main d’Apple qui n’a pas eu le choix. L’Oncle Sam déteste créer de nouveaux missiles pour ensuite se retrouver le dos au mur ».

iAïeAïe… [The Register via Valleywag]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Mdr APPLE c’est de la bombe .Bientot comme dans le film « small soldier » une gaffe de Steve JOBS , vous vous retrouverez avec des puces ultraperformante de missile balistique dans vos pc ou pda .Mieux que la ps2 ou la ps3 detournée pour faire la guerre , le mac « MEGADEATH  » , yeeaaahhh ! Rock&roll attitude :))

  2. Il me semble normal qu’Apple continue d’honorer les contrats en cours des sociétés qu’ils rachètent, quel que soit le client.
    Un contrat avec le pentagone est suffisamment bien payé et difficile à obtenir pour qu’Apple ne laisse pas le DoD en manque de processeurs.

    Pour autant, Apple ne devient pas non plus missilier, il fabrique simplement des processeurs utilisés dessus…
    De toute façon, si Apple ne le fait pas, ils en achèterons ailleurs…

    Et l’image de marque a peu de chance d’en pâtir puisque ce fondeur a un autre nom qu’Apple.

  3. Cela relève toujours du même problème.
    Pour qu’une entreprise tienne elle doit rester compétitive. C’est a dire prendre les marchés qui s’offre a elle. Si Apple ne le faisait pas, son concurrent le ferait et donc prendrait une place plus importante qu’Apple. Donc grandirait pendant qu’Apple diminuerait. Bien sûr ça ne serait pas l’effondrement d’Apple. Mais la logique d’une énorme entreprise tel qu’Apple se veut stratégique sur le marché et doit placer des pions même si des fois c’est aller a contre sens de sa politique.
    C’est le cas de l’économie planétaire, elle marche aussi sur la tête, puisque tout se ramène toujours au spéculatif.
    On a une force ou pas par rapport au autres. Mais on ne peu rester en autarcie économique puisque d’autre entreprises proposent le même service et sont dynamiques. Si on ne fait pas de choix, aucun souci, ils se feront pour vous, mais jamais dans le bon sens.
    Le problème se rapporte aussi aux pays qui doivent rester croissant, toujours en positif et l’un des moyen est la démographie. Donc en revient encore a se tirer une balle dans le pied, puisque tout ceci va trop vite, les moyens de nutrition, logement, ne suivent pas à la même vitesse et on le sens bien en ce moment en particulier, ce système approche de ses limites.
    Bref on est dans un monde qui est totalement différent du siècle dernier.
    Beaucoup n’ont pas compris l’effet perverse de la mondialisation. Notre économie désormais interagis plus que jamais avec celle des autres. Le monde est un système de vases communiquant.
    On aurait pu croire que ce nivellement profiterait aux pays moins développés. Mais, pas forcément. C’est une adéquation entre être plus compétitif ou avoir une puissance monétaire pour pouvoir entreprendre.
    Reste que des pays sous développés sont hors circuit puisqu’ils restent à l’état d’éternelles consommateurs forcés de d’acheter de l’armement dont ils ont bien sûr vraiment besoin.
    De toute façon, le manque moyens significatifs de ces pays entraine malheureusement une éternelle dépendance.

    Je vais surement trop loin dans la discussion, mais tout interagis avec tout. Donc on peut trouver des conséquences a tout.

  4. Mis à part l’inégale répartition des richesses et un gros problème de sur-population, le système actuel est de loin l’un des meilleurs que l’humanitée ait effleuré. Il faut aller chercher aux débuts des civilisations (Caral) pour trouver mieux.

    On peut toujours critiquer le système monétaire, comme l’argent fictif injecté par les banques mondiales, mais il n’y à pas de meilleures cartes pour éviter que tout ne s’écroule. Le problème -en plus de celui des familles nombreuses- est les grosses multi-nationales qui dévorrent tout ce qui passe et font des milliards de bénéfices ne se souciant même pas de l’environnement.

    Quand aux pays qui ne peuvent pas entrer dans le système ils ferraient mieux de se mettre hors jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité