Un Hercules C-130 a tiré son premier laser, les bases rebelles des systèmes proches tremblent

La semaine dernière, Boeing a tiré son premier laser chimique à haute énergie à bord d'un Hercules C-130, marquant la première étape concrète d'embarquement d'armes anti-missiles à laser dès l'an prochain. Avant la fin de l'année, l'Advanced Tactical Laser visera des cibles au sol. D'après Boeing, l'ATL pourra "détruire, endommager ou détériorer des cibles avec peu ou pas de dommages colatéraux" grâce à son "ultra-precision". La base rebelle de Hoth a du fêter l'évènement. [Boeing]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « The Boeing Company [NYSE: BA] has fired a high-energy chemical laser aboard a C-130H aircraft in ground tests for the first time »

    Donc d’après le communiqué il s’agit bien d’un C130 « moderne »…

    Après faut voir l’intérêt de la chose et surtout sa distance de tir, parce que un avion de cette taille sera un plaisir pour la DCA…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité