Phoenix s’est bien posé sur Mars

amarsissageLe Phoenix Mars Lander (merci à notre lecteur pour son compte-rendu en commentaires et ses longues heures de veille) s'est parfaitement posé cette nuit dans la région du pôle nord de Mars, marquant le début d'une mission de trois mois à fouiller la poussière et la glace à la recherche de petits hommes verts congelés ou pas.

230089main_SS000EFF896228639_10CA8R8M1_516-387.jpg230101main_S_000EFF_CYLTSR10C70_R111M1_001_001_516-387.jpg230113main_S_000EFF_CYL_SR10CA8_R888M3_8868_516-387.jpg230117main_false_color_postcard_516-387.jpg230121main_false_color_postcard_edr_516-387.jpg

228679main_image_1089_800-600.jpg

[NASA]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Citation du commentaire sur l’autre article:

    Phoenix va donc passé les 90 prochains sols (un “sol” est un jour martien durant 40 minutes de plus qu’un jour terrien) à explorer le sol et l’atmosphère du pôle nord de la planète Mars.

    Qui veut se joindre à moi et aller former une colonie sur Mars. Je suis sûr que je ne suis pas le seul à trouver qu’une journée de 24h c’est trop court, et disposer de 40 minutes de plus ne me déplairai pas!
    :-)

  2. Ok JeremK.Je créer la premiere entreprise de batiment , là il y aura un marché c’est sûr.Ensuite je t’embauche comme maçon ou menuisier plaquiste .Tu travailleras 40 min supplémentaire , tu n’auras pas d’indemnité pour ces minutes supplementaires vu que l’on se basera sur le cycle temporel martien.;p

  3. mais non comment veux-tu qu’il y ai un président sur Mars ? vu qu’il y a un Empereur « gloire à toi et ave » Steve Jobs !
    rholala mais comment peut-on etre ignare comme cela 😉

  4. Ce que génralement on ne sait pas c’est que les capteurs CCD ou CMOS embarqués dans les appareils photo numérique ou caméras ne savent différenciés les couleurs, on est obligé de mettre un filtre de Bayer (interpolation des couleurs donc création de couleurs) ou avoir 3 capteurs munis d’une filtre des chaques composantes RVB (c’est le cas du tri-CCD)

    Les caméras installées sur ce genre d’engin sont en général des capteurs CCD muni d’objectifs avec filtres interchangeables et ce qui compte c’est le filtre appliqué lors de la prise de vue car ils permettent, la plupart du temps, de mettre en évidence la composition de ce qui est photographié. Et quelque soit le filtre appliqué les photos sont restituées en teinte de gris ce qui correspond à la quantité de photons recus par les photosites du CCD au travers du filtre. Elles ont aussi l’avantage d’être moins lourde donc sont plus faciles à envoyer.

    Les photos prisent en couleur n’ont presque qu’aucun interet scientifique car les 3 filtres que l’on devrait appliquer ne contiennent presqu’aucune information exploitable à part pour les yeux du grand public.

    Ce qui faut également retenir c’est que dans ton appareil photo numérique toutes les couleurs restituées sont interpolées donc calculées et sont presque vraies. Sauf si c’est un Tri-CCD…

  5. Et pour répondre complétement à ta question c’est un artiste francais qui colorise ces images en france je crois. J’avais lu une interview de lui dans Ciel et espace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité