Les mini-portables sauvent XP d’une mort certaine

second_comingeee.jpgL'arrivée de Windows Vista n'a pas particulièrement créé de liesse populaire, mais les clients n'ont pas toujours leur mot à dire quand arrive un nouveau système d'exploitation. La plupart d'entre nous se contente du système d'exploitation livré pré-installé avec la machine. Et selon Microsoft, à partir du 30 juin de cette année, ce sera Windows Vista seulement.

Il y a toutefois une exception pour un petit groupe de rebelles, dont la popularité explose: les ultraportables, netbooks ou mini-portables, appelez-les comme vous voulez, qui changent les règles et relancent Windows XP en tant que système d’exploitation supporté par son éditeur. Analyse et décryptage du phénomène après le saut:

Pourquoi ont-ils un passe-droit?
Voyez-vous, Microsoft a ouvert une brèche dans leur mur instaurant le « tout Vista ». Ils savent -et maintenant admettent publiquement- que leur nouveau système d’exploitation est bien plus gourmand que XP. Microsoft a donc accepté que les fabricants de « PC à ultra-bas coût » continuent de vendre des ordinateurs sous XP jusqu’en 2010.
Un support complet sera assuré jusqu’en 2010, et un support plus limité sera maintenu jusqu’en 2014. Et toute une vague de nouveaux petits ordinateurs s’engouffre dans la brèche.

Est-ce que cela changera quelque chose?
L’Asus Eee a fait un véritable carton, avec déjà plus d’un million d’exemplaires vendus. Et depuis, on ne compte plus les « PC à ultra-bas coût » annoncés par les principaux fabricants. Au départ, un système d’exploitation Linux était suffisant pour l’Eee (et d’autres comme le XO de l’OLPC). Mais la demande des consommateurs pour un système d’exploitation avec lequel ils étaient plus familiers a entraîné l’adoption de XP. Actuellement, la majorité des offres de mini-portables comprend une option XP, moyennant un surcoût.

Outre les fabricants de taille petite ou moyenne, les deux plus gros fabricants de PC, Dell et HP, ont tous deux sauté dans le train du mini-portable. Et voilà où ça devient intéressant: le Mini-Note de HP ne supporte pas les drivers XP nativement, mais seulement ceux de Vista et de Linux, et nous ne savons pas quel système d’exploitation proposera Dell.
Mais avec son processeur Via, le modèle HP pourrait être éligible à l’exception, et peut-être aussi celui de Dell. Si les mini-portables continuent à se vendre au rythme où ils sont produits actuellement, le choix de ces deux ténors entre XP ou Vista jouera clairement un rôle majeur.

Ceci étant, les prétendants sont ambitieux. Asus, qui adore XP, prévoit de vendre 10 millions de Eee en 2009 au moment où le marché devrait attendre 20 à 30 millions d’unités, selon Reuters. Cela fait beaucoup d’ordinateurs prêts pour XP.

Alors, où est le loup?
Microsoft a été malin. Après avoir annoncé son intention de supporter les mini-portables, la firme de Redmond a clarifé (traduisez: « a limité ») les spécifications des « PC à ultra-bas coût ».
Les caractéristiques limitent la taille écran à 10 pouces  (ce n’est pas un problème), un plafond d’1 Go de RAM et une limite en matière de capacité de stockage. Ceci étant, les limites sur le stockage et la RAM ont toutes deux déjà été franchies par Asus. Et ce n’est sans doute qu’une question de temps avant que les processeurs Atom ne dépassent leur vitesse actuelle de 1,6 GHz et créent une nouvelle exception à la liste des limites édictées par Microsoft.

Il sera intéressant de suivre l’évolution de la popularité de XP à partir de maintenant, même si c’est avant tout Microsoft qui contrôle le jeu. Mais il est probable que Microsoft laissera les entreprises interpréter élastiquement les règles, ce qui permettra à Steve Ballmer et à Bill Gates de regarder XP tailler des croupières à Linux.

Sources complémentaires
: [CNET, ZDNET Asia, Reuters]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Eh oui, Vista est un veau, c’est indéniable. Avec mon premier pc, 32mo de ram suffisaient pour faire déjà beaucoup de choses. Maintenant c’est 2go pour aller sur word. Les gens de Microsoft ne sont pas cons, ils nous font acheter un ordinateur soit disant puissant trainant une charrue, qui n’est au final pas plus performant qu’une bécane qui n’a rien a porter sur elle. Résultat 100% commercial. Peut être que windows seven sera un peu mieux si les changements au niveau du noyau prévus à la base pour vista lui sont appliqués. Le problème c’est que monsieur tout le monde veut des fenêtres 3D et ne sait pas qu’un OS peut être performant ou non, d’ailleurs il ne sait pas ce que c’est un OS.

  2. Ben les clients ont qu’à tous faire les démarches pour exiger le remboursement de la licence Windows Vista quitte à aller en justice.
    Ca ne change pas qu’à partir du 30 juin les licences de XP OEM seront introuvables aussi ceux qui veulent avoir une licence légale ont intérêt de se dépécher d’acheter une licence OEM.

  3. sinon je rappelle qu’une licence vista business achetée donne légalement le droit d’installer xp sur votre machine

    Toshiba et Nec exploitent pleinement cette possibilité.

    Revendeur agréé Nec nous vendons des PCs pro à 90 en XP à nos clients (essentiellement PME) grace au flexload de Nec on réinstalle XP en 15 min (avec 45 minutes de sauvegarde du vista d’origine sur DVD avant) et on peut repasser a Vista ou a XP quand on veut (mais en passant par un formatage).

  4. Asus n’adore pas XP, le groupe c’est juste rendu compte après avoir essayé de mettre Nulix en 1ère ligne que la variable ‘demande’ dans l’offre et la demande du marché était dérisoire.

    Dès lors il n’y a pas d’etats d’ame à avoir, c’est une entreprise comme une autre qui a pour vocation de faire du profit, c’est clair.

    http://www.xitimonitor.com/fr-fr/equipement-internaute/systemes-d-exploitation-avril-2008/index-1-1-7-129.html

  5. je trouve ça dégueulasse que Microsoft nous force a passer a ces nouveaux produits.
    J’en ai vraiment ras le bol !!!!!

    Ils forcent a prendre leur nouveau outlook pour regarder ses mail msn.
    Forcent a utiliser vista qui a éclater XP.
    Forcent sans arrêt a changer de version MSN.

    CA PREND LA TETE !!!!!!!!!!!!!

  6. Ce que je trouve dommage chez Grosoft, c’est qu’ils remplacent leurs produits au moment où ils commencent à être matures et relativement stables.
    Je me souviens d’une époque où on avait simultanément MS-DOS 6.22, Windows 3.11 for Workgroups, et Windows NT 3.51. Ca faisait 3 OS supportés simultanément par Grosoft.
    Et maintenant il faudrait qu’il y ait Vista et rien d’autre ? C’est vraiment mépriser le consommateur qui recherche un système mûr et éprouvé, et c’est précisément ce que recherche le monde de l’industrie.
    Ce genre de stratégie des Gros sous qui va à l’encontre des besoins avérés des utilisateurs est pour moi un flagrant exemple de situation de monopole qu’il faut briser.

    Faisons un parallèle avec l’automobile : Imaginez que vous ayiez un problème avec votre Clio 1. J’imagine mal le garage Renault vous dire « désolé, on ne répare plus qu’à partir de la Clio 3 ».

    Grosoft, franchement c’est pas ça !

  7. mais puisqu’on vous dis qu’on vous laisse XP sur les mini portables !

    sinon pour Coicoin le nostalgique j’ai un vieux 3.11 sur un jeu de diskettes si ça te dis..

  8. @manini: je l’ai aussi, merci. J’ai même Windows 2.1 (appelé Windows/386 à l’époque). Mais tout cela n’est plus supporté par Grosoft.

    Toujours est-il qu’il n’y a pas d’évolution fonctionnelle entre XP et Vista. Donc forcer les gens à passer sous Vista, pour moi c’est du racket qui relève bien d’une situation anormale de monopole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité