Test de la NVIDIA GTX 280 et Pourquoi ca concerne tout le monde


Cliquez pour voir la gallerie photo

NVIDIA sort deux cartes haut de gamme appelées GeForce GTX 280 et GeForce GTX 260 (gallerie photo officielle) qui sont toutes les deux de la famille GTX 200. Le timing est parfait : ca va permettre à NVIDIA de rafler un tas de contrats avec les constructeurs pour le deuxième semestre. Dans le monde des GPUs, c’est la performance qui compte, et cette mise à jour de la gamme n’est pas des moindres. Les ingénieurs ont amélioré beaucoup d’aspects du processeur en améliorant l’efficacité du design la ou ils le pouvaient, en plus d’ajouter de la puissance brut en intégrant 240 « stream processors » (au lieu de 128 auparavant) et de la mémoire interne pour optimiser la vitesse. On ne va pas tourner en ronds, et voici les quelques points à retenir sur la série GTX 200 :

Points forts

  • Le GPU le plus rapide
  • 240 Stream processors (1.3Ghz, GTX 280)
  • 1GO de mémoire sur la carte
  • 60% d’énergie dépensée en moins, au repos
  • Support pour N-SLI (limitée par le châssis et la carte-mère)
  • 2 prises DVI avec Dual-Link (pour brancher deux écrans 30 pouces)
  • Requiert une prise alimentation PCI-E à 6 broches et une à 8 broches
  • La carte n’est pas DX 10.1

La Carte

Naturellement, une carte haut de gamme, c’est gros, et si vous regardez notre galerie photo, vous verrez que ca tient tout juste dans mon boiter Cooler Master « Wave ». Il faut une bonne alimentation PC (ca coute entre 100 et 200 Euros) pour alimenter la bête. J’ai choisi une alim Cooler Master de 750W, mais ce qui est important c’est d’avoir une prise alimentation PCI-E à 6 broches et une à 8 broches (les prises dépassent un peu de mon boiter d’ailleurs, c’est dur a fermer). 750W est recommande, mais en principe, ca devrait aussi marcher avec 500W, selon ce qu’il y a dans votre PC. Je conseille de choisir une alim avec un ventilateur de 12cm (ou plus) car ils sont assez silencieux.

Performance Graphiques

Autant le dire tout de suite : oui, la GTX 280 (et 260) sont plus rapide que la Radeon HD 3870 X2 (2 GPUs), et pas qu’un peu : jusque 2X dans 3DMark Vantage et 1.5X dans Unreal Tournament 3. Les conditions de tests : en X-HD (2560×1600) avec les réglages en qualité maximale. Par contre, il faut savoir que la différence de performance peut être plus réduite avec une résolution et une qualité moindre : en gros, si on fait du graphique « moins intense ».

Mais en gros, c’est le GPU le plus rapide du moment.

Calculs Intensifs : Test de BadaBOOM (encodeur H.264)

BadaBOOM de l’éditeur Elemental Technologies est une application Windows Vista qui convertit des fichiers vidéo (ou audio) vers du H.264 en utilisant uniquement les stream processors du GPU. La conversion se fait très rapidement : c’est un autre ordre de grandeur. Nous l’avons vu convertir un ficher vidéo jusqu’à la vitesse de 120 images par seconde, ce qui est beaucoup plus rapide qu’une conversion équivalente faite avec un CPU. De plus la qualité est très bonne (c’est paramétrable).

L’idée de faire du calcul intensif avec un GPU n’est pas nouvelle, ca a commence avec la GeForce 8. Par contre, c’est la première fois que n’importe quel possesseur de lecteur MP3, Caméscope ou enregistreur TV peut potentiellement trouver un intérêt au GPU (en dehors des jeux et du calcul scientifique). Inutile de vous dire que DailyMotion devrait sauter sur ce truc, comme ca, on n’aurait pas à attendre si longtemps. Les designers seront contents de savoir qu’Adobe a une version de Première qui supportera le calcul intensif au GPU. Espérons que Photoshop suive très vite !

Conclusion

La série GeForce GTX 200 est techniquement impressionnante. A ce jour, c’est simplement le GPU le plus rapide car il a la meilleure architecture. Mais la vraie star du show c’est le fait que le calcul intensif devient vraiment grand public. En temps voulu (et sauf surprise) même les GPU bas de gamme auront assez de puissance pour dépasser la performance d’un CPU haut de gamme pour certaines taches comme la vidéo compression. D’ailleurs, certain pensent même a utiliser le GPU pour détecter des virus. Pour vous et moi, ca veut dire qu’une « upgrade » de 50 Euros du GPU peut produire une hausse très sensible des performances, ce qui rend ces processeurs encore plus attractif.

Comme d’habitude, si vous avez une question, laissez un commentaire ci-dessous. J’essaierais de répondre pendant que la carte est encore dans mon PC.

*Notez qu’NVIDIA, AMD et Intel on tous des définitions différentes des mots « cœurs » ou « stream processors », donc gardez ca en tête quand vous voyez ces mots de part et d’autres du discours.

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité