Que direz-vous à vos enfants quand la loi HADOPI sera passée ?

franken_vs_space_monster.jpg

Hier, Christine Albanel a présenté au conseil des ministres le projet de loi HADOPI (d’après le rapport Olivennes : ex-patron de la Fnac, actuel directeur du Nouvel Obs) pour dissuader les internautes de télécharger illégalement des œuvres en utilisant ce qu’ils appellent : la riposte graduée. La riposte (au téléchargement) est graduée puisqu’un mail d’avertissement est d’abord envoyé massivement par une machine, puis un deuxième et si l’internaute continue à télécharger, son abonnement Internet peut être coupé jusqu’à 1 an.

Pourquoi cette loi est-elle dangereuse ? Pourquoi vos enfants vous détesteront ? Pourquoi des associations comme UFC-que-choisir, l’ARCEP, la CNIL, le parlement européen fustigent cette loi ?

Le fond de cette loi semble acceptable moralement, je suis pour le droit d’auteur et je suis pour que les ayant droits gagnent de l’argent pour leur travail. Ceci étant dit, voici mes objections.

L’internaute est coupable

Si un de vos voisins piratent votre ligne, vous êtes coupable de ne pas avoir protégé efficacement votre accès Internet. Comme vous êtes prévenu par mail qu’un téléchargement illégal a été réalisé via votre ligne, c’est à vous d’agir pour sécuriser votre ligne. Si vous n’y arrivez pas, tant pis pour vous, on vous coupera votre abonnement. Autour de chez moi, je capte 5 réseaux Wifi, 2 sont sécurisés en WEP, 2 en WPA, et un seul en WPA2 (le seul niveau de sécurité acceptable pour le moment). Je vois déjà la tête des gens qui n’y connaissent rien, ils ont une tête de bons gros coupables.

Une mesure démesurée
Des agents administratifs pourront accéder à vos données de connexion. De plus, les enquêtes pour traquer les pirate seront menées par des sociétés privées, telles que les maisons de disques, et non par une autorité judiciaire. Aujourd’hui, les seules personnes autorisées à accéder à ces données sans contrôle, sont les agents anti-terroristes. Cette mesure démesurée, rappelons-le une nouvelle fois, sert à défendre des intérêts privés.

 

La fin des Hot spots et du libre
Evidemment, les entreprises vont devoir surveiller leurs salariés pour qu’ils ne téléchargent pas des choses illégales sur leur lieu de travail, sous peine de se voir couper l’accès Internet. De plus, les réseaux Wifi gratuits que vous connaissez et que vous utilisez peut-être avec votre téléphone ou votre ordinateur portable vont disparaître petit à petit. Il s’agira d’un premier signe de la disparition de la culture du libre, seul vrai concurrent crédible des majors. Regardez un peu l’effort fait pour détourner les gens de Linux, d’OpenOffice, ou de sites comme Dogmazic…

La fin du Peer-2-Peer
Si vous utilisez ce type de logiciel pour télécharger un logiciel libre (Linux, OpenOffice, etc…) vous êtes un méchant. Un mail vous le rappellera, une fois, deux fois, et… puis plus de mails à lire.

Mails perdus
Les mails vont être envoyés massivement dès les premiers jours, des milliers par jour, mais qui recevra ces mails ? A quelle adresse seront-ils envoyés ? Ils seront envoyés sur les boîtes emails fournies par les fournisseurs d’accès qui se terminent par @free.fr ou @orange.fr, alors que l’internaute (par conséquent un coupable en puissance, puisque la présomption d’innocence n’existe plus) ne consulte que sa boîte Gmail, Hotmail ou Yahoo. (J’aimerais savoir qui utilise encore la boite mail fournie par son fournisseur d’accès.)

Une loi inefficace

Cette loi vise les réseaux P2P et BitTorrent, or il existe déjà des parades genre type WASTE (petit réseau de 10-50 personnes), MegaUpload ou Freenet (réseau crypté). Les vrais pirates sont déjà sur ces alternatives et demain, ce sera le grand public. Une solution sera de surveiller Internet dans sa globalité, à la source, directement à partir des FAI.

 

Les ayants droits ?
Comment cette loi peut-elle profiter aux ayants droits ? Cette loi ne nous dit pas si les ayant droits bénéficieront de quoi que ce soit et ne répond pas aux besoins de financement des créateurs. On est des vaches à lait, on paie une taxe sur les CD vierges, les disques durs, les lecteurs MP3, les ordinateurs, le plus souvent pour enregistrer ses données personnelles. Comment peut-on encore empêcher les gens d’utiliser des outils qu’ils ont payés et sur lesquels ils ont été taxés.

La culture sous clé
Cette loi ouvre la porte à de nombreuses dérives possibles. Internet pourrait se trouver bridé et servir les intérêts des lobbys et majors. Sous prétexte de limiter le téléchargement illégal, Internet pourrait demain, avec un nouveau projet de loi être sous surveillance (voir : une loi inefficace plus haut) Les données de chaque Internaute pourront alors être collectées et servir de preuves pour, soyons fous, un divorce.

Des solutions ?
Oui, il en existe. La télévision, la radio, les journaux sont des exemples de solution qui fonctionnent. Les télés et radios, les journaux rémunèrent les créateurs en fonction de l’utilisation de leurs œuvres. Pourquoi ce droit d’accès à l’œuvre ne serait pas payant, on appelle ça la licence globale, 5€ env. sur le forfait permettrait d’accéder aux œuvres à la carte, l’ayant droit serait rémunéré proportionnellement. Deezer, la radio en ligne à la carte donne 8% de ses bénéfices aux ayant droits proportionnellement aux écoutes sur son site. D’autres circuits existent, celui du logiciel libre, de la musique libre sont d’autres circuits alternatifs dont les majors ne veulent pas entendre parler.

Qu’allez-vous dire à vos enfants ?
Quand demain sous prétexte que le téléchargement illégal faisait pleurer Pascal Nègre, vous n’avez rien fait pour faire valoir votre droit. Ce texte est, comme le dit UFC-Que-Choisir, « un monstre juridique » car il défend un modèle économique obsolète (souvenez-vous du minitel qui a retardé le développement d’Internet en France de quelques années) et défend encore les intérêts de grandes maisons de disque.

Que faisiez-vous en septembre 2008 

Pétition contre la loi Hadopi [SVM]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. J’ai pas d’gosses. Mouarffffffff
    ça m »empêche pas d’expliquer aux amis comment faire du tuneling, des proxy en cascade, de leur montrer des logiciels de P2P crypté anonyme et sécurisés.
    La parade ça fait longtemps qu’on l’a.
    Et si tous les Français se mettaient à télécharger le même morceau copyrighté et à le partager vous pensez vraiment que l’état interdira l’accès à internet à toute la France ?

  2. Ce qui me plairait, ce serait qu’un employé d’une très très grande entreprise, comme… Universal Music… Télécharge vite fait sur du P2P, et HOP la grande entreprise plus d’Internet ! :-) (mais ça pourrait aussi être une toute autre société).
    Bref… ça craint !

  3. je dirais effectivement à mes enfants d’utiliser un Proxy,et de plus il y a déja bien plus simple que le P2P du genre « la mule » voila ce que je vais dire a mes enfants…

  4. Je n’arriverai jamais à comprendre qu’on puisse défendre l’indéfendable : Le télechargement illégal est du vol, et tout le reste, TOUT LE RESTE n’est que littérature !

  5. Bien que je ne sois pas visé par cette loi, n’ayant aucun P2P et ne téléchargeant pas de contenus répréhensibles selon la loi, j’espère juste que cette loi sera cassée par le conseil constitutionnel ou autre. En effet la présomption de culpabilité que ce texte propose me semble incompatible avec notre droit.
    Et je fais circuler cet article :
    http://www.20minutes.fr/article/237985/High-Tech-Comment-telecharger-de-la-musique-loin-des-radars.php

  6. Unicornis, je veux bien être ton ami!

    Sinon pour Comtoutlemonde, le pb n’est pas l’illégalité du téléchargement, mais les moyens utilisés pour réprimer le téléchargement illégal.

    Que dirons nous a nos enfant quand il n’auront plus aucun droit, quand ils boufferont des ogm et crèverons tous de cancer à 20 ans…

  7. Comtoutlemonde : certes, et ne nous voilons pas la face, la majeure partie des fichiers échangés sur les réseaux P2P sont illégaux. MAIS :
    1 cette répression punira également ceux qui télécharge de la musique alors qu’ils ont déjà payé le morceau ou le film (genre copie de sauvegarde). Mine de rien tout le monde n’est pas capable d’encoder soi-même.

    2 l’industrie du disque refuse d’accepter l’évolution du marché. Aujourd’hui, la plupart des gens n’ont pas les mêmes besoins musicaux qu’il n’y a simplement que 10 ans. Refusant d’évoluer, il faut trouver des solutions. Je peux comprendre les maisons de disques, après tout, si la musique dématérialisée se généralise, leur raison d’être sera réduite quasiment à néant. Cependant c’est ça, le monde évolue, les demandes aussi.

    3 présomption de culpabilité, dangereux précédent pour le droit.

  8. Donc on va me couper mon accès internet perceque je télécharge par exemple un vieux film de defunes pourtant passé 1000 fois à la télé et que je pourrai pourtant copier autant de fois sur VHS voire d’en créer un DVD ?

    Quand on voit qu’il (Simplet, le nain-président) a réussi à virer PPDA et placer Laurence (LOLO) Ferrari….
    Tout est possible …
    Bientôt , retour au Minitel et au BeBop

  9. P2P cryptés genre freenet ou kommute .
    En genral 99 % des telechargement concerne des films avec des gens inconnus dedans genre bruce wilis ou brad pitt et c’est vrai que je me fais du soucis pour leur avenir quand je telecharge , pis quand bien même ca serait du vol avec la nouvelle loi meme pas droit a un procès equitable .

    Les majors étaient contre le magnetoscope , ils veulent pas de la licence globale et y a fallu attendre 10 ans depuis napster pour qu’il acceptent de considérer une redevence par la pub genre deezer , ces des croulants qui cherchent pas de vrai solutions ils veulent juste que rien ne change et revenir au minitel ou a peu près !!

  10. Mouai … qu’il me coupe ma ligne on ira devant un tribunal européen qui invalidra la chose … du moins je dis moi sa peut être n’importe qui. L’idée c’est qu’une fois que ce sera fait ce sera comme le CNE … sa existe pour ce n’est pas reconnu par la justice … Vive les auteurs, compositeurs et chanteurs que je défend réellement. mais les majors pas les majors …

  11. Très bon article de décryptage, merci. C’est vraiment inquiétant.
    De plus, je me demandais quel e-mail serait utilisé. Actuellement, celui fourni par le FAI n’est pas un élément contractuel (seule l’adresse papier l’est). Une opportunité supplémentaire pour les FAI afin de la rendre contractuelle… de quoi faire passer la pilule de la surveillance, non?

  12. Cette loi est une abération, mais ca ne posera aucun probleme au niveau du telechargement illégal. Comment croyez vous qu’on télechargeait avant l’arrivé du p2p ? (cf les boards pour les anciens ;))
    De toute façon nos dirigeants ne savent absolument rien sur le véritable fonctionnement du net (et d’ailleur sur la société en général). Ce qui est regrétable c’est pour les gens qui n’ont pas de grandes connaissances en informatiques… Qui risque de se faire « hacker » pour qu’un pirate telecharge sans risque par sa connection.
    Nous sommes tombés bien bas…
    Mon pays me fait honte.

  13. Moi j’habite un imeuble de 11 étage , jai une connexion internet comme tout mes voisin presque, je capte donc une vingtaine de wifi dont 3 a 6 non securisé . Si cette loi sera appliqué je serai forcé a me connecté sur le reseau de mes voisins pour téléchargé ! Et je pense que je serai pas le seul a le faire ! Cette maudite loi va créé plus de problème quelle va en résoudre !!!

  14. Moi je vais résilier tous simplement.
    j’utiliserait mon portable pour consulter ma messagerie.
    Bravo pour la regression francaise à la sarko.Encore quelques années et je demenage dans un autre pays de l’europe, alors….

  15. Pour ma part, je suis auteur et rémunéré comme tel.
    Quant on dis que le telechargement illégal c’est du vol, c’est vrai. Mais c’est principalement les sociétés d’édition qui sont volés, pas les artistes. En tout cas bcp moins puisqu’ils sont moins rémuneré par pourcentage.
    La licence globale permettrai de nous payer mieux tout en offrant un large choix a tous.
    Les seuls a avoir a y perdre dans ce modele, ce sont les éditeurs. Pas les auteurs ou les consommateurs.

  16. @Tesla
    Cette loi est faite pour avantager les maisons de disques (les copains de sarko) et non les auteurs/compositeurs . De ceux là, le gouvernement n’en a rien à battre . Sauf peut-être pour un ou deux copains du mari de carla, genre Johnny H. ….

  17. Le probleme n’est pas dans dans la légalité ou non des téléchargement il est dans le system passéiste et le manque d’information et d’anticipation de consommer la culture. Cette loie est une abbération des droit à la vie privée, une société PRIVE va être payé par NOUS (via l’état) pour contrôler et surveiller TOUT le trafic (c’est pas gagné) même si vous êtes de gentils internautes qui ne piratent pas, croyez vous que les précieuses informations collectées sur vos cyber habitudes ne seront pas monnayées? Pirate ou pas nous seront tous victime de cet état policier qui n’est qu’une utopie, certains serviront d’exemple pour faire peur et basta comme tout le reste en france on se voile la face sur l’évolution de la société en se cachant derrière des lois inapplicables au lieu de s’adapter aux nouveaux modes de consommation.
    Pourquoi les ayants droits ne veulent pas de licence globale? si une option des FAI de quelques Euros par mois permettait de télécharger légalement et que le pactole soit redistribué en fonction des titres/films les plus téléchargés ce n’est peut être pas les mêmes qui toucherons le pactole, qu’on se le dise ils se cachent derrière les artists et la créations mais combien de groupent pourraient vivre des années avec le budget d’1 saison de Star Académie?
    Mr Nègre et ses amis se retrouvent fort dépourvus n’ayant pas su s’adapter a l’évolution de la consommation culturelle due au numérique ils ont continué de profiter de leur business du CD en se gavant sans anticiper, bien fait pour eux, car de nombreux artistes ont bien compris que grâce a internet is pouvaient se priver d’eux et s’autoproduir tout en distribuant leur musique, par contre ca tourne ca se bouge et je n’ai aucune hésitation a payer un bon prix une place de concert ou de festival et faire des kilomètres pour aller apprécier des groupes que j’ai téléchargé comme un vilain pirate ; ) et dont je n’aurais sans doute jamais entendus parlé sans cela.

  18. BONJOUR
    J’EXPLIQUERAIS A MES ENFANTS QUE CETTE LOI AU MEME TITRE DE TOUTES REFORMES LIBERALES EST FAITE DANS UN BUT DE RAMASSER DE L’argent dans les caisse de l’état…et les banques…

  19. Comme l’ont dit certains l’idée de base n’est pas abhérante: télécharger gratuitement en marge de tout système de rémunération des artistes (Mais la loi « hadopi » n’est absolument pas une réponse à ce problème.

    D’abord, elle accorde aux « majors » de la distribution qu’évoluer commercialement n’est pas important du moment qu’on peut faire pression sur un gouvernement. C’est ce dernier qui se retrouve à chercher des solutions aux frais du contribuable, avec quelques pieuses promessses d’évolution « après coup ».

    Ensuite, tout le projet est légalement très discutable.
    On donne au soutien des copyrights des moyens accordés exceptionnellement à la lutte anti-terroriste… Commme principe de proportionnalité, on a vu mieux.
    On insistue une loi basée sur la présomption de culpabilité… ce qui est d’autant plus gênant qu’il sera TRES difficile, sinon impossible, de prouver son innocence.
    Avant même cela, on institue un délit de « non sécurisation de l’accès internet ». Ce qui signifie soit que vous avez fait quelque chose d’illégal (là, à la limite, ok), soit que vous n’avez pas eu les capacités de faire ce qu’il fallait pour l’empêcher. On nous reprocherait donc de ne pas tous être des experts en sécurité informatique.
    (petit parallèle, en accentuant le trait je précise: c’est comme si on vous arrêtait pour n’avoir pas été capable d’arrêter un tueur en série qui a sévi chez vous alors que vous n’avez aucune formation au combat et que le port d’arme est interdit.)

    N’oublions pas de mentionner les diverses taxes hypocrites que l’on paie déjà (dont la très fameuse « copie privée » malmenée en ce moment même)… Ou le fait que ceux qui se plaignent le plus au nom des artistes, les « ayant droits », sont ceux qui se gavent le plus au passage. Merci tout particulier à Tesla un peu plus haut pour avoir illustré ce point.

  20. « Je n’arriverai jamais à comprendre qu’on puisse défendre l’indéfendable : Le télechargement illégal est du vol, et tout le reste, TOUT LE RESTE n’est que littérature  »

    Mais non le vol, c’est de vendre 10 euros un disque qui n’en vaut même pas 2.

    Vive le P2P, les chanteurs et les maisons de disque gagnent largement de quoi vivre.
    Ils n’ont pas besoin de se payer des villas à St tropez.

  21. OUAOUH,
    Ca fait plaisir de voir que tout le monde est d’accord !!!
    C’est pas le cas sur pas mal de « forums » et on y lit vraiment n’importe quoi!!!!
    Je suis ravi de pouvoir lire tous ces arguments qui demontreent la stupidité de cette loi.
    Franchement, le titre de ce post parle de lui meme.
    Couper l’abonnement Internet d’une famille entiere parce qu’un de la famille telecharge: Mais quelle stupidité !!! Et bonjour les consequences!!!
    Je pense que sur ce coup la on n’entend pas assez les FAI se plaindre, pire ils ont accepté!!! C’est leur systeme economique qui est totalement remis en question!!! Qu’ils nous remettent des debits tous pourris parce que leur course a la fibre optique, ca servira a rien!!!
    Mais bon ca y’est, ils ont imposé le haut debit en vantant le telechargement et maintenant ils ne defendent plus le telechargement!!!Mais qui voudra de leur fibre optique ????
    Surement le gouvernement pour pouvoir sniffer le reseau comme des fous….
    MAIS OU VA-T-ON ?????????????

  22. Au fait, juste un conseil: :
    NE TELECHARGEZ PAS DU CARLA BRUNI!!!!
    La, c’est sur que votre abonnement sera coupé!!!

    Mais je ne pense pas que ca soit du gout musical des lecteurs de Gizmodo…

    Ah mais c’est pour ca, cette loi juste avant la sortie de son « album »!!! C’est sa strategie marketing: Je me fais le petit nain qui a le pouvoir nucleaire, je lui fais faire une loi pour mon producteur, je vais voir tous les journaux pour leur parler de mon « album » et je le vends comme des petits pains !!! allez dans 4 ans, elle est plus avec lui !!!! Quelle p..e

  23. Cette loi est une aberration, comme je le disais dans les précédents posts sur ce sujet. Et comme l’on si bien souligné quelque uns d’entre vous, avant on avait le magnétoscope, et si on voulait « pirater » un film, il suffisait de l’enregistrer, comme on le disait dans le temps. Pourquoi avoir une fonction showview sur un magnétoscope si ce n’est pour enregistrer les films tardifs 😉 ou tout simplement enregistrer un film que l’on veut voir lorsque l’on est pas la. Cela dit, c’est du vol! on vol le film d’un tel.. alors ce n’est pas nouveau, pourquoi réagir maintenant? Les maisons au bord de la cote de ces chers mONsieur coute plus chères?
    Il en est de même pour la musique. Quand on voulait écouter la dernières chansons des Worlds Appart (attention, jeunot s’abstenir :D), il suffisait de brancher la chaine de papa ou le walkman(WalkKOI..???) avec un câble mâle/mâle entre la télé et le combiné d’enregistrement, et hop, le dernier tube etait sur casette.
    Je ne me considère pas comme un pirate, du fait que je ne télécharge pas, ou très rarement, je fais juste un état des choses. Car je n’ai jamais entendu de procès des maisons de disques ou des boites de production envers les fabricants de magnétoscope, walkman, ou tout autre appareil permettant l’enregistrement. Le piratage n’est pas nouveau, mais la forme est nouvelle.
    L’homme crée des choses qu’il ne maitrise pas et remet la faute sur les autres hommes. Supprimer internet, c’est comme enlevé une sucette dans la main d’un enfant, c’est nul, mais sa fait rire le plus fort, dans notre cas ceux qui ont de l’argent..
    « La liberté des uns s’arrêtent la ou celle des autres commence! »

    Cordialement!

  24. Pourquoi directement s’en prendre toujours à Johnny H. Je télécharge comme tout le monde, sauf que si j’aime l’artiste, je vais achetter son CD. Le problème avec cette lois, ben, c’est que je pourrai plus faire une copie de mon cd de johnny H pour l’écouter dans la voiture sans abîmer l’original. car cela sera hors la lois.

  25. Le téléchargement illegal n’est pas du « VOL » mais du « MANQUE A GAGNER » et la difference est ENORME !

    Sinon vous pourriez exprimer votre envie d’envoyer des gamines de 10ans, ou des mères de famille en prison pour des MP3 autant qu’on y fout les Agresseurs et les Violeurs.

    On le sait tous, c’est les vrais TRUANDS qui téléchargent, la petite délinquance est + occupée à braquer des vieille ou violer Sarah 8ans et sa ptite soeur dans une cave.

  26. On va peut-être bientôt reparler de grève civique (comme ça se passe en Bolivie) …
    Est-ce qu’il faudra continuer de payer son abonnement même une fois la ligne suspendue ? Faudra-t-il payer les frais de résiliation ? Le vide juridique est abyssal … et il est crutial d’organiser davantage la contestation.

  27. Il est inadmissible que la France fasse cette espèce de zèle réactionnaire sur ce sujet. L’information est par essence dupliquable. La limite de prix n’est pas dans le nombre de morceaux/films disponibles mais dans le nombre d’oreilles disponibles. La licence globale est le seul véritable facteur égalitaire devant la culture. Creusez vous la tête pour déterminer une répartition des recettes d’une licence globale, pas pour empècher le téléchargment.

  28. Baissons le prix des articles CD/DVD/Jeux ainsi que le prix d’une entrée au cinéma et j’irais (peut-être) en acheter un jour !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité