McCain offre 300 millions à qui produira la batterie de voiture électrique ou hybride du futur


Ce n'est pas un secret, le plus gros obstacle au développement de belles voitures électriques est la batterie. Les seuls modèles assez puissants sont soit inabordables soit pas si durable. Ne sachant plus quoi faire pour se faire élire, le richissime candidat républicain John McCain promet de cracher 300 millions de dollars à qui pourra produire une batterie de voiture électrique qui aura la taille, la capacité, le coût et la puissance nécessaires pour enfin lancer globalement la production de voitures électriques ou hybrides. Tout à fait par hasard, les mêmes batteries seront utilisées pour produire des cryo-armures cybernétiques. [Detroit News via Jalopnik]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Le 2e plus gros obstacle au développement de belles voitures électriques est la production d’électricité en quantité suffisante.

  2. @ Gonzo
    De notre côté au Québec, la production hydro-électrique ne pose pas de problème, si l’on se décide à construire un peu plus de barrages… sinon, il ne faut pas oublier que de recharger tous les jours une voiture électrique équivaut à une augmentation de 4% de notre consommation électrique moyenne par ménage, ce qui est peu, surtout si l’on prend en concidération l’essence que l’on n’achétera pas.

    En passant, l’état étasunien le plus ne avance actuellement est la Californie, état républicain. ;o)

  3. Ouai tu as raison Jean-Phi , un reporrtage sur arte en parlait .Les Indiens ont milité contre certains barrage car ils ne pouvaient plus vivre traditionnellement ( plus de fleuve , plus de ruisseau = plus de peche ).De plus les barrages il faut les entretenir et ça coute cher , sinon il y a toujours des vieux barrages en route mais ils polluent plus qu’autres choses .

  4. « une voiture électrique équivaut à une augmentation de 4% de notre consommation électrique moyenne par ménage »
    sauf qu’il n’y a pas que les ménages qui roulent pour prendre bobonne et la sortir le dimanche. il y a les pompiers, les routiers, les taxi, etc etc

    Supposont que la puissance moyenne d’un moteur soit de 80 KW
    Que la puissance moyenne d’utilisation soit de 50 kW
    Que chaque vehicule est utilisé en moyenne 1 h par jour
    supposons que le parc soit de 5 000 000 de vehicules

    Pour faire rouler ce parc il faut produire 50/24 * 5 000 000 =10 000 000 kWh

    Comme une centrale nucleaire c’est environ 1 GWh

    La même baguette magique doit créer environ 10 centrales nucléaires pour alimenter le parc automobile ( calcul fait pifometriquement pour fixer les ordes de grandeurs)

  5. @Frederig, Fugu, etc.
    Vous êtes au courant que pendant ce temps on rouvre les mines de charbon ou on l’importe d’Afrique du sud pour faire face à la crise de l’énergie trop chère? Vous nous faites le calcul aussi? Combien de CO2 tellement agréable à respirer ça va nous ramener? C’est quelle baguette magique qui va nous en débarrasser d’ici 100 ans des 770000 tonnes annuelles que le Pays de Galles veut extraire? Le Canada étant le plus grand pays du monde je pense qu’il y a encore de la place pour aller pêcher. En attendant rien n’empêchera les industriels de courir après la rentabilité. Quand il n’y aura plus une goutte de pétrole, vous voudrez rouler au charbon comme au bon vieux temps sûrement. L’énergie hydroélectrique est la plus propre des énergies et repeupler un bassin en alvins n’a jamais fait de mal à personne.

  6. si on considère que tous les automobilistes chargent leur batterie la nuit, a horaire fixe (prenons 20H 24H, qu’une centrale ne peut pas fournir plus de puissance qu’elle n’en produit surtout à temps plein, soit on décale l’offre et la demande avec un systeme de bouchon ou de jeton, en évitant les heures creuses et les pics de consommation, ou bien on double voire on triple le nombre de centrale par soucis de flexibilité.
    C’est possible mais à plusieurs conditions, il faut les moyens politiques et financiers , les investissements la main d’oeuvre sur le court et moyen terme, des partenariats écomiques et un marché compétitif sans être ultra concurrentiel au niveau international afin qu’il soit règlementée par soucis de sécurité, de productivité mais aussi pour que l’ouverture au nucléaire se fasse chez les occidentaux qui ne peuvent se passer de leur wagen que les chinois/ indiens qui en ont marre de rouler en trotinette et de se doucher avec de l’eau froide..

  7. les premiers utilisateurs d’énergie hydroélectrique (amérique du nord, chine) sont paradoxalement parmi les premiers producteurs de gaz à effet de serre et les premiers exportateurs d’énergie fossile.

    j’aimerais savoir avec quelle baguette magique vous allez faire pousser des barrages qui remplaceront toute la production d’énergie nucléaire. ce qui est sur ce n’est pas par rentabilité

  8. Je vous conseille un peu de lecture: le rapport 2006 de L’Etat de la planète (delaplanete.org), voix francophone de l’Institut World Watch. Avec un gros plan sur la Chine et l’Inde qui donne une autre idée de ces pays que les habituels clichés du journal de 20 heures. La Chine est le pays du monde le plus réactif aux propositions de développement durable et à leur implantation. Evidemment le journal de 20 heures ne va pas en parler.

  9. J’ajoute que la Chine consomme 3 fois moins de pétrole que les Etats-Unis.
    Ramené au nombre d’habitants, les Américains consomment 10 fois plus de pétrole que les Chinois.

    Et si l’on rajoute l’Inde dans la balance, les Américains consomment près de deux fois plus que la Chine et l’Inde <i>réunis</i>, alors qu’ils sont 8 fois moins nombreux.

  10. il faut mettre ses chiffres a jour et prendre le temps de s’informer (et pas seulement devant sa télé hein) enfin l’inde et la chine en ont un peu rien a foutre de votre recommandations d’ordre écologiques : ces pays émergeants sont pour le développement durable mais pas comme vous l’entendez. leurs aspirations sont économiques avant d’etre ‘écologiques’

    La Chine pourrait devenir 1er émetteur de gaz à effet de serre avant 2009

    La Chine pourrait devenir le premier émetteur de gaz à effet de serre au monde en dépassant les Etats-Unis avant 2009, a estimé Noé Van Hulst, directeur des analyses politiques de long terme de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), jeudi lors d’une conférence de presse.

    Les prévisions actuelles sur lesquelles s’appuient l’AIE prévoient que la Chine deviendra le premier émetteur de gaz à effet de serre (GES) au monde en 2009, mais « si le rythme de développement de ses centrales électriques à base de charbon est plus rapide que prévu », cela pourrait se passer avant, a-t-il dit.

    « Cela dépend aussi du nombre de nouveaux véhicules en Chine », alors qu' »une nouvelle voiture est vendue toute les 4 à 6 secondes en Chine », a-t-il souligné.

    Claude Mandil, directeur de l’AIE, a précisé que « par tête, la Chine est encore très loin d’émettre autant que les Etats-Unis et même que les autres pays de l’OCDE », mais que le problème est que les émissions de GES chinoises « progressent plus rapidement que prévu et que des mesures devraient être prises ».

    La Chine est le premier producteur et premier consommateur mondial de charbon, l’une des sources d’énergie les plus polluantes, qui alimente près de 70% de ses besoins énergétiques.

    Le géant asiatique qui, comme pays émergent, n’a pas d’obligation de réduction des émissions polluantes, a déjà détrôné le Japon à la place de 2e consommateur mondial de pétrole, derrière les Etats-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité