Le nuage en fourrure optique

Voici une nouvelle expérience qui nous vient du MIT. Il s’agit de The Cloud, une forme de vie pseudo-organique en fibres de carbone capable de percevoir les humains grâce à des centaines de capteurs. Il répond à la présence humaine avec des sons et des lumières, en utilisant 15.000 poils optiques contrôlés individuellement. Il faut tout de même 64km de fibres optiques pour animer cette peluche longue de 4m. Après l’avoir vu en marche, je dois admettre qu’il y a quelque chose d’intensément érotique et sensuel. C’est peut-être seulement à cause de la jeune fille en robe rose qui caresse la grosse fourrure dans la vidéo page suivante.


The Cloud se trouve actuellement à Florence, à l’extérieur de la Fortezza da Basso. Si vous allez là-bas en vacances, n’oubliez pas de la caresser pour nous.

 [Design Boom via Cool Hunting]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. @Val :
    Les « poils » sont en fibres optiques, comme tu peux le voir sur la vidéo, l’extrémité émet une lumière. La couleur émise par chaque « poil » est piloté par ordinateur, Ainsi, The Cloud peut afficher des messages à sa surface (un peu comme les pixels d’un écran)
    @Quartz :
    exact, s’il y a une utilité, c’est de l’artisanat

  2. c est vrai que ça sert pas à grand chose à premiere vue-mais bon si ça se vend il trouvera de lui même sa propre utilité..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité