Quelques raisons de remercier Bill Gates

bill-gates9.jpgMicrosoft est sans doute l'entreprise technologique la plus décriée. C'est pour partie dû à des ratés, comme Clippy, Microsoft BOB ou plus récemment Windows Vista. Mais c'est sans doute aussi parce que c'est l'entreprise la plus importante en matière d'informatique personnelle.

Mais c’est surtout Apple qui récolte tous les lauriers pour ses gadgets aux lignes épurées et faciles d’emploi, et Microsoft est rarement loué pour sa contribution pourtant très significative à la diffusion de la technologie informatique: un ordinateur sur chaque bureau, l’explosion de l’internet ou encore l’idée d’une interface utilisateur commune pour toutes les applications.

Que cela leur plaise ou non, même les snobinards sur Mac ou sous Linux doivent beaucoup à Microsoft. Et c’est le moment de dire merci:

1. Windows est installé sur l’immense majorité des ordinateurs de la planète, offrant une plateforme virtuellement universelle pour quiconque veut développer dessus. Ceci favorise l’innovation et le développement. Oui, Microsoft favorise l’innovation.

Stan Seiler du musée de l’histoire de l’informatique attribue à Microsoft la création du concept d’interface utilisateur commune « un aspect et un comportement commun d »une application à l’autre », un concept « qui ne pouvait pas émerger tant que personne n’avait créé toute une suite d’applications », ce que Microsoft fut le premier à faire. Ils ont ensuite incité les développeurs d’applications tierces à faire de même, avec le résultat que l’on connaît aujourd’hui, où la plupart des applications fonctionne selon des principes comparables.

2. C’est à Microsoft que l’on doit la souris à deux boutons. Will Smith de Maximum PC attribue à Bill Gates le fait d’avoir réellement lancé commercialement la souris à deux boutons au moment de Windows 3.0 et d’Office. Il a surtout créé une norme de fait aussi simple qu’efficace: clic-gauche pour l’action, et clic-droit pour le choix. Vous adorez la molette de défilement de votre souris? (Moi oui.) Encore Microsoft. Hé oui, et l’approche de la souris chez Apple est absurde.

3. Microsoft a popularisé le concept de valeur monétaire du logiciel. Stan Seiler explique: « cela parait évident… mais c’était un changement de mentalité important pour les gens ». Personne ne l’avait fait sur une pareille échelle, et Microsoft y est parvenu. Aujourd’hui cela conduit à des bizarreries, comme le fait qu’il y ait un prix différent pour chaque version de Windows. Ce prix est basé sur la valeur que Microsoft considère proposée avec chaque version de Windows. Et même si on peut en discuter, le fait de payer pour un logiciel ne choque plus personne, à moins d’être un apôtre du libre à tout prix.

4. L’intimidation de Microsoft conduit à l’innovation. Le revers de la taille et du succès de Microsoft est que tout le monde les déteste. Et si cela génère des jalouseries et des râleries stériles, cela motive également des entreprises à chercher à dépasser le mammouth, ce qui oblige ensuite Microsoft à rattraper son retard, et ainsi de suite. Et tout le monde profite de cette course à l’excellence.

L’exemple le plus connu est la Guerre des Navigateurs. Netscape Navigator a obligé Internet Explorer à s’améliorer (pas seulement au niveau des fonctionnalités, cela a aussi conduit Microsoft à l’inclure dans son système d’exploitation), à tel point qu’IE a fini par tuer son concurrent et s’est retrouvé en position de monopole virtuel. Quelques années plus tard, Firefox est né des cendres de Navigator pour affronter IE, ce qui a conduit à la Seconde Guerre des Navigateurs, avec les améliorations que l’on connaît aujourd’hui de l’internet (et de la normalisation du web).
A ce propos, Will Smith rappelle à juste titre que Microsoft avait grandement facilité l’accès à l’internet en choisissant d’inclure TCIP/IP en standard avec Windows 95.

En conclusion, si Microsoft est maintenant devenue une organisation ultra-bureaucratique qui aurait bien besoin d’esprit, d’innovation et d’originalité, cette absence de séduction n’a pas empêché l’entreprise de rendre les technologies et l’informatique aussi élaborées qu’elles sont devenues. Les premières années de Microsoft ont permis de construire les bases sur lesquelles l’Empire a pu se développer et conquérir de lointaines galaxies.

Tant qu’on y est, voyez-vous d’autres réalisations à attribuer à Microsoft sous le règne de Bill?

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. effectivement on assiste à un manque cruel de reconnaissance notamment des linuxiens qui osent comparer aujourd’hui Ooo et Ms Office, the Gimp et photoshop et qui se targuent d’avoir une fioriture telle compiz qu’ils croient avoir des longueurs d’avance sur les interfaces graphiques Win, c’est pitoyable quand on se rend compte de la fragilité des desktops linux pour peu qu’on ait accès au root et qui n’a pas accès au root?

  2. Ok, M$ à fait quelques trucs pour l’informatique. Ils ne sont pas rester là à se tourner les pouces non plus (quoi que…). Windows installé sur le plus de machine… Et c’est ça qui est censé le rendre plus crédible ? Quand on voit ce que les entreprises disent et pensent de Vista, ça laisse rêveur pour la suite… Mais tu peux rêver pour que les « snobinards » sur MAC, dont je fais partis, lui remercie de quoi ce soit. Tu crois peut être que Microsoft a tout créé et n’a rien pompé sur les autres ? Ouvre un peu les yeux… L’intimidation de M$ à conduit à l’innovation ? Laisse-moi rire… C’est la libre concurrence oui ! Et pour rappel la première souris (certes mono-bouton) était sur un MAC et ça c’est une innovation majeure apportée à un ordinateur personnel. Et pour ta culture les souris sous MAC ne sont plus mono-boutton depuis des lustres… Apple sait reconnaître ses erreurs et les réparer quand il y en a, contrairement à Mister Big M$.

  3. je cite wikipedia et rendont à César ce qui lui appartient:
    La souris a été inventée en 1963 par Douglas Engelbart du Stanford Research Institute après des tests d’utilisation basés sur le trackball. Elle a été améliorée par Jean-Daniel Nicoud à l’EPFL dès 1979 grâce à l’adjonction d’une boule et de capteurs ; il fabrique la souris Depraz qui a été à l’origine de l’entreprise Logitech.

  4. Je me demandes combien ils vous ont payé pour écrire se magnifique article de révisionnisme.

    Les interfaces cohérentes existaient déjà bien avant MS. Les mini-ordinateurs sont encore là pour en témoigner, l’informatique ne se réduit pas à la micro-informatique.
    Cependant, ceci n’entraîne pas l’innovation. Bien au contraire, la normalisation et la standardisation à pour effet de bord la stagnation. C’est d’ailleurs l’un des plus gros problème des système Unix/X11, où les normes empêchent l’émergence de technologies révolutionnaires telles que celles qui furent portées par BeOS.
    L’autre inconvénient de l’interface mouton, c’est la reproduction des erreurs de conception. Je n’ai jamais compris pourquoi, systématiquement, un menu fichier est présent. Surtout que la plupart du temps, il contient les commandes de contrôle de l’application. Au final, la quête de l’interface cohérente à mener à l’incohérence applicative.
    N’empêche que c’est beau, de prétendre que l’homogénéité permet l’innovation, par l’absence d’innovation dans l’interface.

    Les seules applications où je vois l’intérêt du second bouton, c’est dans un FPS, pour recharger mon arme. Alors certes, Microsoft Windows est une plate-forme de jeu avant tout, mais je crois qu’in on parle de poste de travail 😀
    Plus sérieusement, je n’utilises que très rarement le clique droit. D’ailleurs, la plupart des neu² chez qui j’installe un ordinateur, très peu utilisent le bouton droit. De part mon expérience, je sais que les utilisateurs de base ne comprennent pas le concept de contexte, et en revienne toujours au menu de l’application (imaginez leur confusion lorsque l’application ne possède pas de menu, ou pire, un menu contextuel).
    Au fait, en quoi le clique-droit est un clique de choix ? À chaque fois que je fais un clique droit, c’est pour sélectionner une action. Le clique gauche est plutôt là pour sélection un objet.
    Quand à la molette, certes, c’est intéressant. Mais Microsoft ne l’a pas inventé.
    Au fait, tu n’aimes pas l’Intellimouse ? 😉

    Cyril, essaye de ne pas te ridiculiser ainsi. Les apôtres du libre ne considère pas que tout doit être gratuit. Pas plus que les libéraux ne considèrent que le travail doit être gratuit. Non, ce qui est choquant, c’est la disproportion du prix par rapport à la qualité du produit, et les méthodes peu orthodoxes qui furent employées pour imposer Microsoft Windows et éliminer la concurrence. Cependant, avant Microsoft, les logiciels pouvaient avoir un prix. Alors certes le C et Unix n’avaient pas de prix en raison de l’historique de AT&T-Bell, mais les logiciels se vendaient, et chère. En fait, si on y réfléchit, Microsoft a rendu abordable le logiciel en son temps, en proposant de la camelote.

    La position dominante de Microsoft n’entraîne pas de course positive à la concurrence. Bien au contraire. L’histoire de l’informatique est jalonnée de cadavres, victime de pratiques douteuses ou de rachats visant à éliminer un potentiel rival. En fait, Microsoft ne rattrape jamais son retard, parce qu’ils n’en ont pas besoin. L’exemple des navigateurs web est le cas typique où Microsoft fut toujours derrière, technologiquement. Ils n’ont pas tué Netscape Navigator par « l’excellence », mais au contraire en introduisant des extensions propriétaire, puis en imposant son navigateur web dans son OS. Alors certes, les extension propriétaires, c’était de bonne guerre, puisque Netscape ne se gênait pas. Cependant, l’intégration de MSIE à MS Windows n’est pas une pratique qui ait conduit à l’innovation…

    TCP/IP, MS Windows 95… c’est une blague ? Microsoft n’a pas promu TCP, ni IP. Ils ont dû le fournir car ces protocoles devenaient incontournables, du fait du développement d’ l’Internet. D’ailleurs, je ne crois pas que ces protocoles étaient fournis à la release de MS Windows 95.

    Microsft n’a jamais apporté, techniquement, innovation et intelligence à l’informatique. Non, leur contribution est l’application du marketing sauvage et agressif à l’informatique. C’est la seule chose que je leur reconnais, et il y a du négatif comme du positif à cet apport.

  5. Je crois surtout que c’est Mickaël Wolff qui aurait dû écrire l’article…
    @Manini: Ah bon, Photoshop, c’est Microsoft? Il me semble avoir entendu parler d’un portage sous Linux, justement :-)
    Sinon, tu peux toujours courir pour obtenir mon mot de passe root !

  6. Rhooooo !!!! Ce post à Trolls !!!!

    MS rulez, Apple ça pouïr… Linux ça suxxxx

    Enfin moi je dis ça parce que pour une fois que ça à l’air permis…. LOL

  7. A force de toujours vouloir savoir qui a été le précurseur dans tel ou tel domaine, on arrive à des combats ridicules et inutiles.

    rapellez vous la phrase de l’astrophysicien Stephen Hawking (repris de Chen Fangzheng):

    Chaque nain juché sur les épaules des géants antérieurs peut à son tour faire figure de géant pour les générations futures.

    En gros, chacun apporte sa pierre à tout édifice ou création en se basant sur les travaux précédents.
    Il n’en découle qu’une seule chose : le progrés, l’évolution.

    ce n’est pas de moi mais je pense que c’est trés vrai et cessons de se la jouer on revient au débat Amiga contre Atari

  8. Ouais, c’est un peu limite comme article, enfin pas très objectif….

    La souris 3 bouton et molette a été inventée à l’école polytechnique fédérale de Lausanne au fait.
    Sinon je ne vois pas en quoi on peut dire que la position monopolistique et l’intimidation de microsoft puisse être un facteur d’innovation… Vu comment le monde de l’OS bougeait dans les années 80 par rapport à aujourd’hui je trouve ça un peu limite.

    Enfin Microsoft et standards…. Le monde logiciel n’a pas attendu l’arrivée de Microsoft pour établir des standards et des méthodes de conception d’IHM.

    Microsoft a clairement été un des acteurs principaux de la démocratisation de l’informatique, sans microsoft les gestionnaires de fenêtre actuels seraient sûrement bien différents mais l’informatique actuelle n’est pas due à Microsoft.

  9. Il est indéniable que sans Microsoft le développement informatique n’en serait pas là!
    Sans eux, on en serait encore à la conception d’IBM à l’époque de l’informatique. C’est à dire, de l’informatique purement professionnelle et réservée à des secteurs très ciblés.
    Ce qu’a su faire Microsoft et pas Apple par exemple, c’est dissocier le logiciel du matériel pour permettre d’avoir le monopole sur la majorité des machines. Si c’est criticable (quoi que difficilement), dites vous bien que ça a mis en conccurence directe les constructeurs de matériel informatique et que si ça n’avait pas été le cas, peu de gens seraient équipés.
    Si on se place en tant qu’utilisateur final lambda, un pc sous microsoft fait pareil qu’un Mac ou qu’une machine sous Linux. Des gens ne se rendent même pas compte de la différence entre plusieurs systèmes.
    Alors après, sur des considérations techniques, je ne suis pas très windows personnellement. J’utilise depuis 8 ans des systèmes Linux et Apple. Je suis beaucoup plus familier de ce genre de systèmes, mais ça, c’est parceque je suis « technicien ». Cela au sens où je développe et les architectures m’importent.
    Alors même si je préfère largement mes systèmes Unix-Like, il faut arrêter de déconner.
    Quand j’ai commencé à utiliser Mandrake, je devais avoir 11 ans et pourtant j’avais déjà derrière moi un certain nombre de systèmes (Ms-Dos avec GUI PC-GEOS, Windows 2; windows 3.1, Mac OS, windows 95…) et mon Dieu la galère pour installer le bête modem câble large bande…
    J’étais pourtant aidé de mon père et nous y avons passé quelques jours.
    A l’heure actuelle, Linux a beaucoup évolué, c’est un bon produit qui est prêt pour un marché public. Mac OS lui est plus que prêt mais le prix des machines freine pas mal.

    Alors même si je n’aime pas les produits Microsoft, rendons à César ce qui est à César.

  10. Cyberad a 200% raison : M. et Mme Toulemonde préférerons toujours Microsoft à Linux et Apple, a cause de la facilité d’utilisation… Et vous avez bô tous craché sur Microsoft et sur Billou, n’oubliez pas que son système est présent dans 9 ordi sur 10 !

  11. Je prout les mac et linux, les produits microsoft ne sont pas parfaits mais au moins les gens qui s’en servent ne croient pas posséder le meilleur système du monde et ne s’amuse pas à le crier sur les toits comme des demeurés dès qu’un article parle de linux, mac ou windows.

  12. lol … comme d’hab quoi ..; chacun ramene sa science …. moi bill je l’aime bien (ho le perso hein !) bon c sur j’utilise linux depuis un moment … mais c’est le personnage que j’ai apprecié depuis qu’il se lache un peu ces dernier temps ..et pour ceux qui prout les mac et linux , ben moi je proute ceux la na !!! c’est celui qui dit qui est !!! mdr ….(y’en a vraiment ….)

  13. Merci les macs users, les linuxiens..
    Personne ici ne dit que Microsoft c’est coule, l’arcticle dit justque que Microsoft a popularisé l’informatique, ce qui est vrai.

    Merci Bill Gates

  14. Enchanté par cette news, rendons a César ce qui appartient a César.
    La démocratisation de l’informatique, on la doit a Microsoft.

    Pour tout le reste je m’en fou, ce qui compte et ce qui est primordial c’est que Microsoft a démocratisé une technologie essentiellement voués au professionel, sans lui on en serait toujours a la facon IBM ou encore Apple (un OS dédié a une machine).

    Merci Bill pour tout ce que tu as apporté.

  15. @nanana :

    Je te cite : « Quand on voit ce que les entreprises disent et pensent de Vista, « …

    et là je suis totalement d’accord avec toi.

    Mais si j’ajoute : « Quand on voit ce que les entreprises disent et pensent de Linux ou Mac OS »… alors là toi tu ne seras pas d’accord!

    Pourtant les entreprises, si elles ont finalement décidé de ne pas migrer vers Vista, ne se sont absolument jamais posé la question de migrer vers Linux ou Mac OS tellement ce serait peu crédible !

    Allez, je vous laisse compiler vos noyaux sous Linux pendant que je vais me faire un petit démineur sous Windows 😉

    Et pis, au fait : merci Bill !!!

  16. Limite comme article je trouve, certes MS a popularisé l’informatique (et je rejoins Mickaël Wolff en pensant que c’est plutôt du à l’application du marketing sauvage) mais dire que c’est grâce à son eux que l’informatique à évoluée, je trouve ça un peu tiré par les cheveux. Après je ne veux pas rentrer dans le débat de quel OS est le meilleur (personnellement je ne suis pas fan de MS Windows que je n’utilise pas, après c’est une affaire de goût) mais je trouve dans l’article ci dessus beaucoup de partis pris.
    Dommage, car autant sa réussite commerciale est indéniable, autant je ne pense vraiment pas que MS soit remarquable par sa capacité d’innover (si ce n’est par la concurrence qu’il engendre du fait de sa position de monopole, ce qui n’est pas à glorieux a mon sens).

  17. Se qu’il ne faut pas oublié non plus, c’est que lors de la sortie de XP, il a bien fallu une année ou deux avant que toutes les entreprises ne migrent dessus, pensant tous qu’ils étaient bien sur 2000… C’est comme toutes les nouveautés… Il faut un temps d’adaptation, de mise à niveau, etc… Bien que Vista soit une daube… Les entreprises migreront bientot sur Windows 7…

  18. bonjour, c’est la premiere foi que je post un truc, c tout le temps la guerre entr mac, ms et linux
    ca vous apporte quoi ?
    achete c que ta envie et c tout …
    Moi jai vista depuis deja 1 an et je trouve ca super bien, jai toujour utulisé xp et apres vista … et vraiment vista est tout simplement une version avec quelqu’es plus que xp n’as pas … et vista est bien plus beau ! alor continuer a faire la gueguere mais ca va rien changé …

    Bonnes Vacances a tout le monde xx

  19. Moi ce qui me fait marrer, c’est que pour les gens, y compris de ce forum, Microsoft = Windows et uniquement Windows, alors que Microsoft réalise des dizaines de produits innovants inconnus du grand public mais connus par compte des entreprises. Je cite en vrac :
    SQL Server (dans le peloton des 3 SGBD/R leaders)
    Microsoft Exchange (messagerie)
    System Management Server (gestion de parc informatique élaborée)
    Le Framework .NET évidemment
    Microsoft Transaction Server (aujourd’hui disparu et complètement intégré à l’archi .NET. Moniteur transactionnel révolutionnaire à l’époque)
    Microsoft Message Queue (gestion de files d’attente transactionnelles. Idem que pour Transaction Server)
    Microsoft Operation Manager,
    etc…
    Quittez votre petit bout de lorgnette et ouvrez les yeux : le monde ne se limite pas à ce que vous utilisez … :-)

  20. (cyberad) Opposer IBM a Microsoft a quelque chose de particulièrement comique, quand on connaît l’historique qui lie les deux sociétés.
    Microsoft n’avait pas le choix, il ne maîtrisaient pas la plate-forme matérielle, puisque c’est IBM qui déterminait ce qu’était un ordinateur compatible IBM-PC. D’ailleurs, c’est étrange de dire que Microsoft a dissocié le logiciel du matériel, puisque leur démarche commerciale fut justement de lier la vente du matériel au logiciel. Ils ont réussis à s’imposer parce que la vente du matériel ne pouvait plus se faire sans la vente e leur OS. Ton raisonnement ne tient donc pas.
    Les constructeurs de matériels étaient déjà en concurrence, une concurrence féroce. Je ne pense pas qu’à Applie, mais aussi à Commodore, Atari, Amiga, etc. Qui était technologiquement bien supérieur au PC. Mais ils n’étaient pas sponsorisés par IBM, et n’avaient pas la politique commerciale agressive de Microsoft.
    Je ne sais pas ce qu’est un modem cable large bande », donc je ne commenterais pas ton expérience.

    (As2piK) M et Mme « toutlemonde » utilises Microsoft parce que c’est ce qui est vendu avec les ordinateurs, et parce que les vendeurs grand-public d’informatique sont des incompétents (je n’ai jamais croisé un vendeur compétent en informatique chez Darty, à la Fnac ou autre). Les ordinateurs d’Apple sont moins répendus en raison de leur coût, et de la perception fonctionnelle de l’informatique.

    (Galork) Le meilleur système du monde n’existe pas. Il n’y a que des systèmes d’exploitations adapatés à un usage. Et le demeurer qui hurle sont ignorance ici, c’est toi.

    (mick27) Je ne crois pas qu’apporter des précisions soit négatif. Mais il est vrai que les incultes ont tendance à décrier ceux qui sont prompt à partager leurs quelques connaissances.

    (Bay) Ce qui est faux, et à plus d’un titre.

    (exover) Les OS de MS sont dédiés à une machine. Ils ne savent pas faire du multi-plate-forme chez Microsoft. Et quand ils le font, ils le font mal.

    (johnjohn) Tu devrais essayer XBill :p

    (manini) Ce serait beau un monde dans lequel on puisse réussir parce qu’on propose la meilleure solution, et non parce qu’on a maman qui connait le patron.

    (Esteban) Le problème est bien là, on ne peut pas acheter ce qu’on a envie. Par exemple, lorsqu’on achète un ordinateur, il n’est pas possible de changer l’OS. En effet, la garantie contructeur est liée à l’usage d’un OS. Dans ces conditions, comment peut-on parler de liberté d’usage et de choix de l’OS ?

    (Ferdinand Bardamu) C’est parce que MS Windows cristalise la société Microsoft aux yeux du grand public. D’ailleurs, Microsoft l’a bien compris en renommant MSN Live en Windows Live Messenger.
    Mais je suis d’accord avec toi qu’on ne peut pas réduire les méfaits de MS à ses OSes.
    SQL Server est le pire SGBD/R que j’ai approché. En plus d’avoir une licence cache-misère (on ne peut publier des tests de performance sans l’accord exprès de Microsoft), MS SQLServer est lourd, disposes de comportements automatiques pénibles (triggers automatiques), et de comportement étranges (nécessité de spécifier explicitement la valeur de l’ensemble des champs lors d’une insertion ou d’une mise à jour d’un tuple, même lorsque le champ possède une valeur par défaut !). À noter que MS SQLServer n’est pas une innovation de MS, mais un logiciel racheté et repackagé.
    MS SMS : je ne connais pas ce système.
    .Net, une innovation ? C’est un blague j’espère ? Certes, fournir une documentation complète et propre d’un framework système est une révolution pour Microsoft. Mais de là à parler d’innovation, alors que celà reste l’évolution du MS Java, renommé à l’occasion d’un procès perdu face à Sun Microsystems, me semble osé.
    MS Message Queue : je les ai toujours considéré comme des équivalent aux sockets Unix, mais pour MS. Me trompais-je ?
    MS Operation Manager : ce n’est pas un peu doublon de MS SMS ? Ou est-ce une application exploitant justement MS SMS ?

    Ferdinand, je suis d’accord avec toi que le monde est vaste. Même le monde informatique, à propos duquel j’ai coutume de dire que je n’en saurais jamais que le pourcent. Mais c’est justement cette étenue qui devrait nous empêcher d’écrire des conneries à propos de Microsoft, et de croire qu’on leur doit la variété en informatique. C’est un peu come prétendre que la culture intensive à promu la diversité biologique.

    D’ailleurs, à propos de diversité et de biologie, nous avons oublié de citer ce à quoi Microsoft à permis le plus grand essort : la prolifération des malwares et de logiciels inutiles pour lutter contre ces menaces.
    Je m’en veux d’avoir oublié ce point.

  21. A Mickaël Wolff :
    Je te cite : « MS SQLServer est lourd, disposes de comportements automatiques pénibles (triggers automatiques), et de comportement étranges (nécessité de spécifier explicitement la valeur de l’ensemble des champs lors d’une insertion ou d’une mise à jour d’un tuple, même lorsque le champ possède une valeur par défaut !). À noter que MS SQLServer n’est pas une innovation de MS, mais un logiciel racheté et repackagé. »
    Bon, on ne va pas s’engager dans une bataille de spécialistes, mais tout ce que tu écris à propos de SQL Server est faux :
    Triggers automatiques : faux. D’abord tu peux ne pas en créer sur une table, ensuite tu peux les désactiver temporairement ou définitivement (autant les supprimer) et ils ne sont pas récursifs par défaut. Deux sortes de trigger : AFTER et INSTEAD OF
    « Nécissité de spécifier explicitement la valeurs de l’ensemble des champs lors d’une insertion….même lorsque le champ possède une valeur par défaut » : FAUX, ARCHI FAUX :
    Exemple : soit une table T composé de deux champ : ID int NOT NULL et DateOperation smalldatetime NOT NULL, avec une valeur par defaut GETDATE() pour ce champ.
    Rien ne t’empêche de faire un insert de ces types :
    INSERT T(ID) VALUES(1)
    OU ENCORE
    INSERT T VALUES(1,DEFAULT)
    et dans les 2 cas, la valeur par défaut sera appliquée.
    SQL Server est d’origine SYBASE et a été racheté dans les années 90 par MS. Dire que SQL Server est une offre « repackagée » par rapport à sa version SYBASE est au mieux de l’ignorance, au pire de la mauvaise foi…Les deux produits N’ONT PLUS RIEN A VOIR. MS à non seulement démocratisé l’usage des bases de données avec cette offre (SQL Server Management studio c’est la base de données dans un fauteuil, ce qui n’empêche pas d’écrire si on le désire des scripts), mais à également démocratisé la technologie OLAP (On Line Analytical Processing), à une époque où un serveur OLAP coutait une fortune..
    Enfin SQL Server partait de loin (le produit n’était pas pris au sérieux dans les années 90) et se situe maintenant parmi les 3 SGBD/R leaders, avec des performances époustouflantes. MS a complètement refondu le produit avec la version 2005.
    Bref, je m’arrête là mais si l’ensemble de tes connaissances sur le monde MS sont du même niveau, laisse moi te dire que tu racontes des grosses conneries. J’espère que ce n’est pas médisance.
    PS : MS Operation Manager n’a rien à voir avec SMS, il s’agit d’une application de monitoring d’applications.
    Non, MSMQ est un gestionnaire de file d’attente qui gère des messages asynchrones, dans un contexte qui peut être transactionnel. Le produit équivalent à l’époque chez IBM était MQ Series. Rien à voir avec les Sockets.

  22. A Mickaël Wolff (bis) :
    Avant de raconter toutes les conneries du monde sur le net, on ferait mieux de savoir que peut être on peut avoir comme lecteur des gens très bien informés sur les sujets dont on traite. Je n’en dis pas plus. Mais vraiment, que l’on puisse propager des âneries pareilles, comme tu le fais, en plus avec un de ces aplomb, j’en reste assis. Le culot n’a décidément pas de limites…

  23. A vous lire, je dois constater que la bataille des Horiaces et des Curiaces n’est pas prête de s’achever… Une chose est sure, Microsoft n’a pas encore réalisé de logiciel permettant aux internautes d’écrire correctement dans leur langue maternelle. A part celui dont le pseudo me rappelle le tristement célèbre Dr Destouches…

  24. A Fred :
    Bien que n’étant pas visé, avant de donner des leçons aux autres, il conviendrait d’être irréprochable : il s’agit des Horaces et des Curiaces et non des Horiace.
    Quant « au tristement célèbre Dr Destouches », en plus d’être un homme avec les opinions qu’il veut, il s’agit d’un génie de la littérature, ce qui peut lui faire pardonner pas mal de choses. Connaissez-vous de grands hommes irréprochables ? Pour ceux qui ne connaissent pas cette histoire, il s’agit de l’écrivain Céline, dont Ferdinand Bardamu est le héros de son roman « Voyage au bout de la nuit ».

  25. Et une fois de plus dés que ca parle d’un des « gros » ca polemique en se fesans de grosse perfusions de wiki et autre.
    Au final qu’est ce qu’on en as a foutre tant que chacun trouve ce qu’il cherche.
    Sans dec on dirais que vous avez des actions dans chaque boite que vous defendez ! ! On vas vous couper la pine si vous dites pas que les system autres que celui de votre choix n’es pas le bon ?! Je pense pas … De la meme maniere que personne n’es obligé d’utilisé tel ou tel OS.
    Pour ma part j’ai un vieux G3 sous osx 10.4,et ubuntu ppc, un bon vieux p4 3.4ghz sous ubuntu et XP et je trouve mon bonheur dans tout ca.

    Non mais sans dec ca gave vraiment toujours les meme conneries.

    Au pire sortez faire une balade en foret ca detend !

  26. bill a reussi a commercialisé une idée quil a piqué chez apple (en ce faisant passer pour un technicien dans leur boite)cette idée cest les fenetre sur un bureau avec une souris.CE NEST PAS MICROSOFT qui a inventé cette idée. et apple s’apprétait a commercialisé avt que ce cher bill ne les double…on pourait dire bizness is bizness ok…mais soyons francs,dans le concept bureau,fenetre et souris cest quoi qi tourne le mieux le plus fluide simple et jolie???? celui qui me dit windows na pas essayé mac… avis d’amateur. bonne année a tous:-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité