L’écologie démocratique selon Starck

Le célèbre designer Philippe Starck, celui qui a dessiné la nouvelle pièce de 2 euros pour célébrer la présidence française en Europe, vient de révéler qu’il avait un peu honte que toutes les choses qu’il ait conçues ne soient pas essentielles  pour vivre. Cette turbine, conçue avec l’aide du fabricant Pramac, peut en théorie fournir de 20 à 60% de l’électricité d’une maison. Elle s’appelle Democratic Ecology. Si elle est aussi performante qu’il le dit, 400€, c'est vraiment une affaire et j’en commande une immédiatement.

[inhabitat via Boingboing]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Heu… Y dit qu’il voit pas comment ça marche…
    C’est une éolienne ? un truc qui tourne ?
    Parce que « turbine », ca veut tout dire et rien dire…
    Bonne nuit les gens.

  2. Non, « turbine » ça veut pas tout et rien dire. Ca veut dire que ça tourne du fait de l’action mécanique d’un fluide (en l’occurence le vent dans cet article). Donc oui, ça tourne.

  3. Enfait j’avais pas vu le monsieur à coté… Ca fonctionne de la même manière que le bateau de Kevin Costner dans Waterworld quand il n’a pas les voiles sorties : c’est une éolienne de type Darrieus.

  4. Un peu du mal à y croire…

    20 à 60% de l’électricité d’une maison conventionnelle ?

    Tu en achètes 3 ou 4 et pour 3000€ tu serais autonome en énergie ?

    Ca serait magnifique mais c’est un conte de fée des temps modernes alors…

    Par contre, si ça s’avère exacte, bonjour la rupture de stock et Starck va devenir le nouveau Messie du fameux développement durable dont on nous rabache les oreilles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité