Les gadgets dévorent les éléments chimiques

Les gadgets consomment les ressources de la planète, et risquent d'en épuiser certaines. Armin Reller de l'université allemande d'Augsburg l'explique en prenant comme base le tableau périodique des éléments.

Ainsi le gallium, apparemment indispensable pour la fabrication des LCD, sera épuisé dans quelques années. Et ce n’est pas tout:

Nous consommons également des quantités astronomiques de zinc et de cuivre, même si les réserves sont encore conséquentes. Difficile d’imaginer des gadgets sans cuivre, dans la mesure où celui-ci est aujourd’hui omniprésent.

Et au delà des seuls gadgets, la disparition pure et simple d’un élément périodique de la surface -et des profondeurs- du globe n’est sans doute pas une très bonne nouvelle pour l’environnement. [Asimovs via Valleywag]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « la disparition pure et simple d’un élément périodique de la surface -et des profondeurs- du globe »

    Sauf que « rien ne se perd, rien ne se crée », à la limite ça « se transforme ».

  2. J’interprèterais plutôt cette news par le fait que l’on épuise les gisements de minerais. En conséquence, il sera de plus en plus nécessaire de recourir au recyclage pour s’approvisionner en ces éléments. Soit ce n’est pas possible (par exemple parce qu’on n’a pas la technologie pour le faire à l’échelle industrielle, ou parce que le process est trop consommateur en autres ressources), soit ça coûtera un prix monstrueux. Et c’est bien là le risque : on ne trouvera plus ces éléments sous forme facilement exploitable, ce qui aura toutes les conséquences que l’on imagine (techniques, économiques, et même sociales).
    En aucun cas il s’agit de la disparition d’un élément de la planète, ce genre de propos est vraiment idiot.

  3. Mais si ça se transforme en gros tas de produits inutilisables ou non recyclables ? faudrait voir plus loin que le bout de son nez par exemple !!

  4. Plusieurs ont ici cité Lavoisier. Je vais être original et citer Einstein. Il y a deux choses infinies, l’univers et la bétise humaine. Et encore, pour l’univers, j’ai des doutes Il aurait fallu préciser « les gisements connus « … les éco-rigo-los ont encore trouvé un terrain pour bisbiller.. S’ils utilisaient toute cette énergie et cette créativité pour proposer des VRAIES solutions (c’est à dire des solutions meilleures que les problèmes qu’elles sont sencées résoudre), la terre serait sauvée pour de bon… Mais ce ne sont que des écolos…

  5. Ha oui et quand tu fait brulé un ecran plasma en poussiere ? pure connerie tout ce perd ! tu fous une voiture dans de la lave dans la logique y’a pu de voiture ! tu veux faire quoi avec la poussiere ou de la lave ?

  6. Faire bruler -ou « brulé » si tu préfères- un écran plasma en poussière(s), quelle drôle d’idée! Jeter (ou foutre) un voiture dans de la lave, encore plus « strange », mais passons…
    Et bien tout de même, la poussière et la lave deviennent de nouveaux gisement…
    Au passage, c’est comme ça que ça se passe depuis 4,5 milliards d’années…
    Einstein avait vraiment une vision éclairée de l’humanité…

  7. @CoinCoin: Serais-tu « Coin, le Canard Masqué »?
    J’adore citer cette phrase d’Einstein, et aussi d’autres d’Audiard : Les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait.

    J’aivais pas lu ton post, mais je constate que les grands esprits finissent tj par s rencontrer…

    Allez hop… une petite compilation

    L’intelligence artificielle se définit comme le contraire de la bêtise naturelle. (WOODY ALLEN)
    Le propre du génie est de fournir des idées à des crétins une vingtaine d’années plus tard. (LOUIS ARAGON)
    La discipline consiste en ce qu’un imbécile se fasse obéir de ceux qui sont plus intelligents. (JACINTO BENAVENTE)
    Être bête présente cet avantage que soi-même on ne s’en aperçoit pas. (TRISTAN BERNARD)
    Il était né stupide et avait considérablement développé ses dons naturels. (SAMUEL BUTLER)
    La minorité a ceci de supérieur à la majorité qu’elle comprend un nombre inférieur d’imbéciles. (LEO CAMPION)
    Vous êtes un idiot en trois lettres et je vous dis zut en cinq. (MAURICE CHAPELAN)
    L’homme intelligent a de commun avec l’imbécile de croire que celui qui ne pense pas comme lui est un imbécile. (MAURICE CHAPELAN)
    Il y a des gens si bêtes, que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude. (E. CIORAN)
    Dès que quelqu’un me parle d’élites, je sais que je me trouve en présence d’un crétin. (E. CIORAN)
    Faites des bêtises, mais faites-les avec enthousiasme. (COLETTE)
    Seuls les idiots n’ont pas de doute. – Vous en êtes sûr ? – Certain. (GEORGES COURTELINE)
    Il ne faut pas désespérer des imbéciles, avec un peu d’entrainement on peut en faire des militaires. (PIERRE DESPROGES)
    La bêtise ne comprend pas, la sottise comprend de travers. (COMTESSE DIANE)
    Le Christ a parlé comme si le Monde n’était composé que de bons et de méchants, il a oublié les imbéciles. (GEORGES DUHAMEL)
    Je préfère le méchant à l’imbécile, parce que l’imbécile ne se repose jamais. (ALEXANDRE DUMAS fils)
    Je méprise profondément ceux qui aiment marcher en rangs sur une musique : ce ne peut être que par erreur qu’ils ont reçu un cerveau, la moelle épinière leur suffirait amplement. (ALBERT EINSTEIN)
    Deux choses sont infinies : l’univers et la bêtise humaine, en ce qui concerne l’univers, je n’ai pas acquis la certitude absolue. (ALBERT EINSTEIN)
    Tout le rêve de la démocratie est d’élever le prolétaire au niveau de bêtise du bourgeois. Le rêve est maintenant en partie accompli. (GUSTAVE FLAUBERT)
    Il vaut mieux être bête comme tout le monde que d’avoir de l’esprit comme personne. (ANATOLE FRANCE)
    C’est une grande sagesse que d’oser paraître imbécile mais il y faut un certain courage que je n’ai pas toujours eu. (ANDRE GIDE)
    Le rire est le son de l’esprit : certains rires sonnent bête, comme une pièce sonne faux. (EDMOND et JULES GONCOURT)
    Ce qui entend le plus de bêtises dans le monde est peut-être un tableau de musée. (EDMOND et JULES GONCOURT)
    La paresse des imbéciles est une bonne chose pour tout le monde. (SACHA GUITRY)
    Le génie peut avoir des limites, mais la stupidité est sans bornes. (ELBERT HUBBARD)
    L’enfer est pavé de bonnes intentions. (SAMUEL JOHNSON)
    Un idiot pauvre est un idiot, un idiot riche est un riche. (JEAN-POL LAFFITE)
    Un imbécile peut poser à lui seul dix fois plus de questions que dix sages ensemble ne pourraient en résoudre. (VLADIMIR LENINE)
    Il dit des choses si sottes qu’on peut s’étonner qu’il le fasse avec la bouche. (GEORG LICHTENBERG)
    Il vaut mieux parfois ne rien dire et passer pour un imbécile, que de l’ouvrir et de confirmer qu’on en est un. (GROUCHO MARX)
    L’hérédité est un phénomène auquel un homme croit jusqu’à ce que son fils se conduise comme un idiot (HENRY LOUIS MENCKEN)
    Un sot qui ne dit mot ne se distingue pas d’un savant qui se tait. (MOLIERE)
    La bêtise ne consiste pas à n’avoir pas d’idées, cela, c’est la bêtise douce et bienheureuse des animaux, des coquillages et des dieux. La bêtise humaine consiste à avoir beaucoup d’idées, mais des idées bêtes. (HENRY DE MONTHERLANT)
    La mémoire est l’intelligence des sots. (HENRY DE MONTHERLANT)
    Après avoir fait l’amour, le premier qui parle dit une bêtise. (HENRY DE MONTHERLANT)
    L’intelligence est la qualité permettant à ceux qui la possèdent de trouver d’excellentes raisons aux bêtises qu’ils font. (NOCTUEL)
    Tout le monde disait que c’était impossible, un « imbécile » qui n’était pas au courant est arrivé et l’a fait. (MARCEL PAGNOL)
    Quand le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt. (Proverbe Chinois)
    La bêtise humaine est la seule chose qui donne une idée de l’infini. (ERNEST RENAN)
    Bêtise humaine. « Humaine » est de trop : il n’y a que les hommes qui soient bêtes. (JULES RENARD)
    Le sot qui sent sa sottise n’est déjà plus si sot, mais le paresseux peut connaître sa paresse, en gémir, et le rester. (JULES RENARD)
    Ce que les hommes appellent communément leur destin, ce ne sont souvent que leurs propres bêtises. (ARTHUR SCHOPENHAUER)
    Le plus souvent la bêtise est soeur de la méchanceté. (SOPHOCLE)
    Mieux vaut être sot que mort. (ROBERT LOUIS STEVENSON)
    L’homme descend du singe, mais certains descendent plus vite que d’autres. (PIERRE-JEAN VAILLARD)

  8. Si je comprends bien : on peut tout recycler ? Même l’essence que je mets dans ma voiture ? Comme vous l’avez dit, tout se transforme ! c’est bien le problème, est-ce que quelqu’un sait si le Gallium est transformé pour faire un LCD ?

  9. @bidul : c’est beau, l’intelligence artificielle. :) Tu m’excuses, j’ai pas tout lu, c’est un peu long. Mais je suis convaincu (surtout vaincu) que c’est vachement bien.

  10. « L’essentiel du gallium est utilisé en alliage avec l’arsenic. Le matériau composite III-V obtenu, « AsGa » ou arséniure de gallium, est un semi-conducteur à gap direct extrêmement important en hyperfréquence et en optoélectronique, du fait de la grande mobilité électronique qui le caractérise. » [Wikipedia]

  11. @Norédrine: Selon toi, partant du postulat que le pétrole est une chaine carbonée et que sa combustion libère du CO²: « le pétrole est apparue en quantité finie sur Terre lors de sa création » ou « le pétrole résulte de conditions spéciales de décomposition de cadavres (principalement végétaux) ayant tirés leur carbone (futur constituant du pétrole) du CO² atmosphérique »?
    à priori tu devrais pouvoir en conclure que oui puisqu’on peut fabriquer du pétrole à partir des éléments résultant de sa transformation on peut le recycler, c’est juste pas viable économiquement d’industrialiser le processus.

  12. @Cypheel: Voilà! à part dans les centrales nucléaires et dans les labos de physique des particules type CERN, on ne crée rien, on ne perd rien, on transforme (à peine).
    Tout ces process sont physiquement réversibles. Mais à un coût qui -pour l’instant- ne rend pas l’option viable.

    Pour mémoire, il y à 4.5 milliards d’années, il n’y avait ni pétrole, ni oxygène, ni CO², ni arseniure de gallium, ni Céline Dion sur terre. Ce ne sont pas les martiens qui nous ont apportés tout ça (quoi que, pour Céline, j’ai des doutes, et pour certains éléments rares, l’hypothèse des comètes / météorites semble très réaliste)… Tout ça s’est donc créé naturellement… Et c’est toujours là, sous une autre présentation..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité