Pilote de drone: la guerre à bonne distance

Nous savons tous que les militaires utilisent de plus en plus de drones pour leurs différentes missions. Et pourquoi pas? Les aéronefs sans pilotes représentent une solution plus sûre et moins coûteuse pour les différentes missions aériennes. Mais si nous voyons souvent des images de drones, il est beaucoup plus rare de voir ceux qui sont aux manettes.

Apparemment c’est un job comme les autres, et vous survolez virtuellement l’Afghanistan en étant confortablement installé dans une base de l’armée de l’air climatisée du Nevada.
Dans une interview accordée à CNN, le capitaine Matt Dean explique l’étrangeté de son travail: « voir des méchants sur l’écran et peut-être les voir se faire descendre, et ensuite aller déjeuner au Taco Bell, c’est assez surréaliste ».

En fait, leur journée est très normale, avec des temps de repos pour éviter la fatigue. C’est un boulot très ordinaire. Du moins si le fait de voir des terroristes se faire tuer ne vous coupe pas l’appétit. [CNN]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Bon, là vous commencez à me fatiguer grave Gizmodo…

    Faire du copier coller traduit de news américaine sans aucune mise en perspective…

    « Terroriste » n’est pas un terme neutre.
    Le coller à toutes les sauces comme le font les américains n’est pas neutre non plus.

    Vous faites la même chose que pour tout ce qui a trait à Apple…

    Cela s’appelle du lavage de cerveau.

  2. Je suis d’accord sur le fait que parler de « Terroriste » n’a pas sa place… Meme s’il peut s’agir d’une référence (ce que je doute !!) parler de terroristes pour désigner une armée ennemis revient à du lavage de cerveau comme il a été dit, a assimilé, guerre contre le terrorisme et guerre au proche-orient. Meme s’il existe des liens, ça n’est pas la meme chose..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité